Les Situations Typiques au No-Limit Hold'em (2) : Le Flop

Flop au poker

Certaines situations se présentent très fréquemment au flop dans une partie de No-Limit Hold'em. Il est donc important pour vous de connaître vos chances, afin de savoir comment réagir en toute occasion.

Vous avez lu notre première partie qui se consacrait aux situations les plus courantes pré-flop ?

Parfait. Dans cette deuxième partie, nous allons vous montrer ce que vous devez regarder lors de la phase la plus importante d'une main de poker : le flop.


Partie 2 : Situations standard au Flop au No-Limit Hold'em.


1) Top paire contre Tirage couleur ou quinte : Cela dépend

Exemples :     vs     sur un flop      

-----------     vs     sur un flop      

C'est une situation comparable au "coin-flip" pré-flop, que nous avons expliquée dans la première partie.

Il est important de remarquer qu'il y a encore deux cartes à venir - le tirage a ainsi deux chances de rentrer.

Dans les exemples ci-dessus, le tirage couleur a 45% de chances de toucher et de gagner, pendant que le tirage quinte a ici seulement 33% de chances.

La raison ? Il y a 9 cœurs dans le paquet pour compléter la couleur, tandis qu'il n'y a que 8 cartes pour compléter la quinte ici (les cinq et les dix).

Astuce : Continuer ou non avec vos tirages (de manière profitable nous entendons), dépend de la cote du pot qui vous est offerte.


2) Top paire contre paire inférieure : Un gros avantage

Exemple :     vs     sur un flop      

Une telle situation est autant à sens unique qu'une paire en mains contre une paire inférieure chez l'autre joueur. La meilleure main ici va gagner 80% du temps.

Astuce : Jouez les paires plus basses que la top paire (la carte la plus haute du tableau) avec beaucoup de précaution. Sans être à jeter, elles ont en effet peu de chances de s'améliorer et sont souvent dominées.


3) Top paire contre top paire : Le problème du Kicker

Exemple :     vs     sur un flop      

Avoir un kicker plus faible est encore pire qu'avoir une paire inférieure. Cela montre à quel point celui-ci est important.

La main dominante a 83% de chances de gagner, et est donc grosse favorite.

Astuce : Faites attention avec une top paire mais un mauvais kicker. Plus faible est votre kicker, le plus souvent vous serez derrière.


4) Brelan contre Top paire : Loin devant

Exemple :     vs     sur un flop      

Vous ne pouvez pas être plus favori ici. Un brelan gagne contre 96% de ses mains face à une top paire au flop. Quasiment imbattable.
Et plus haute est la paire, plus il est difficile de s'en sortir.

De nombreux joueurs se sentent "mariés" avec leur top paire, ce qui rend les brelans si incroyablement rentables.

Astuce : Si vous floppez un brelan, vous êtes presque assuré d'être gagnant. Mais attention quand même aux tirages possibles !


5) Brelan contre Tirage couleur ou quinte : Favori à 3 contre 1

Exemples :     vs     sur un flop      

                    vs     sur un flop      

C'est l'une des situations qui se joue quasiment en pilote automatique. Le brelan est favori à 3 contre 1, mais le pot et les cotes implicites sont souvent si bonnes que le joueur à tirage peut suivre quand même de manière profitable.

Mais rappelez-vous : le brelan est toujours devant sur le flop.

Astuce : Vous êtes toujours un favori avec un brelan sur un flop arc-en-ciel ("rainbow", soit trois couleurs différentes). Notez que vous avez toujours des re-tirages pour que le tableau fasse paire (et que vous ayez donc full) même si le tirage arrive en premier.


6) Brelan contre Tirage monstre (couleur + quinte) : Toujours devant

Exemple :    vs     sur un flop      

Bien que la main à tirage tire maintenant pour à la fois la couleur et la quinte, le brelan est toujours favori à 58% contre 42%. Assez remarquable n'est-ce pas ?

Oui, les deux mains ont une bonne raison de miser (voire de partir à tapis) dans cette situation, étant donné que la cote du pot sera toujours suffisamment bonne pour tout le monde.

Astuce : Avec un brelan floppé, vous serez favori au flop même contre le meilleur tirage possible.


Dans la troisième et dernière partie de notre série, nous finissons par aborder les chances et cotes dans les situations que vous rencontrerez à la quatrième carte du flop, la turn.

Une nouvelle fois, vous pouvez vous-même faire vos propres simulations et apprendre grâce à notre simulateur et calculateur de cotes.