Les WSOP 2016 en chiffres : Statistiques et curiosités

Une traditionnelle montagne de billets pour le (futur) vainqueur du Main Event.

Retour en chiffres et en statistiques sur l'édition 2016 des World Series of Poker, tandis que le dernier des 69 tournois est en pause jusqu'au mois d'octobre.

Les World Series of Poker 2016 ont été un nouveau succès pour les joueurs et leur organisateur, Caesars Entertainment. L'affluence globale aura été en légère hausse, et la compétition aura une nouvelle fois été une belle réussite pour tous les amoureux de poker.

Tandis que le tournoi principal connaît ses 9 finalistes mais est en pause jusqu'au redémarrage de la table finale le 30 octobre, plongeons-nous à présent dans un bilan chiffré de ces 47èmes WSOP, entre statistiques pures et chiffres étonnants.


221 211 336

En dollars, c'est la dotation totale que ce sont partagés les 15 767 joueurs payés cette année.

C'est le troisième prizepool total de l'histoire après 2012 et 2014. Un résultat qui s'explique cependant par la présence du Big One for One Drop à 1 million de dollars de droit d'entrée ces deux années-là.
C'est en tout cas la quatrième fois de l'histoire que cette dotation totale dépasser les 200 millions.

8 000 000

Sur ces 221 millions, 63 proviennent de la dotation du Main Event.
Plus de 25 millions restent à répartir entre les November Nine, dont 8 millions (hors impôts éventuels) iront dans la poche du nouveau champion du monde.

107 833

Comme le nombre total d'entrées enregistrées sur les 69 tournois au programme de cette édition. C'est une augmentation de 4,2% par rapport à 2015 (avec 1 tournoi en plus), et un nouveau record.
Ce n'est que la deuxième fois que ce total (comptant joueurs uniques et ré-entrées éventuelles pour les tournois l'autorisant) dépasse les 100 000.

6737

Avec 6737 joueurs, le tournoi principal (Main Event) à 10 000 $ aura enregistré la 5ème plus grosse affluence de son histoire.

Joueurs MainEvent 2016

1770

Avec un premier prix de 1 million de dollars pour un droit d'entrée de 565 $ seulement, le Colossus II fut le tournoi le plus "rentable" pour son vainqueur Benjamin Keeline, qui a multiplié son buy-in par 1770.

1011

C'est un nombre record de plus de 1000 joueurs qui auront été payés dans le Main Event 2016, grâce à la nouvelle échelle de gains instaurée depuis cette année : 15% de joueurs payés dans chaque tournoi au lieu de 10%.

218

Les Français auront enregistré 218 places payées cette année. C'est le meilleur total de l'histoire, devant 2012 (210 cashs), de quoi classer les tricolores au 5è rang derrière les USA, le Canada, le Royaume-Uni, l'Allemagne, et au coude-à-coude avec la Russie.

Phil Hellmuth recordman WSOP
Phil Hellmuth n'a pas gagné de 15è bracelet cette année, mais reste le numéro 1.

Avec 10 tables finales, les tricolores restent sur les mêmes bases de ces 6 dernières années (de 10 à 12). Mais cela fait deux étés de suite qu'ils n'auront rapporté aucun bracelet.

Avec près de 2,6 millions de dollars glanés, la France se classe pour le moment 8è du classement par pays, mais sera dépassée quoi qu'il arrive au moins par la Belgique et l'Espagne une fois le Main Event terminé.

119

Même s'il n'aura pas réussi de performance extraordinaire cette année (seulement 3 places payées et une table finale), Phil Hellmuth demeure de loin le recordman des places payées aux World Series of Poker, portant son total à 119 (dont 53 tables finales).

Son premier poursuivant se nomme Erik Seidel, pointant à 101.

107

Comme le nombre de pays représentés lors de cette édition 2016 des WSOP.

77,92% des joueurs représentaient les Etats-Unis (84 027 joueurs), une légère baisse de 1,72% comparé à 2015.
Le deuxième pays le plus représenté était à nouveau logiquement le Canada (4 586).
Suivent le Royaume-Uni (4 388), la France (1 293), la Russie (1 280), l'Allemagne (1 169), le Brésil (970), l'Australie (955), l'Autriche (667) et l'Italie (658).

95

Comme le nombre d'années des deux joueurs les plus âgés à avoir participé, Herman Moonves dans le Seniors Event, et William Wachter dans le Main Event.
Jack Ury (disparu en 2011) détient toujours le record à 97 ans.

74

Avec 74 places payées, l'Américain Tony Cousineau détient toujours le record du joueur au plus grand nombre de places payées aux WSOP... sans avoir encore connu la victoire.

Herman Moonves
Herman Moonves (ici en 2013), l'un des nouveaux doyens des WSOP.

71

C'est le plus gros écart des âges minimum et maximum enregistré, dans l'Event 26. Le plus jeune joueur avait 21 ans (l'âge minimum légal pour participer) et le plus vieux 92 ans.

51

Avec 51 bracelets remportés sur 68 tournois (en attendant le Main Event), les Etats-Unis ont naturellement une nouvelle fois trusté les victoires sur leur sol.
On pourrait éventuellement leur en retrancher 5 au bénéfice de la double-nationalité de vainqueurs originaires d'Iran, de Corée du Sud, du Vietnam et d'Israël.

Les autres pays à avoir décroché au moins un bracelet cette année : Angleterre et Russie (3 victoires), Suède, Espagne et Allemagne (2), Belgique, Australie, Canada, Finlande et Chine - une première pour ce pays (1).

41,12

C'est l'âge moyen des participants aux WSOP cette année (40,91 pour les hommes et 44,71 pour les femmes).

A noter que le tournoi à la plus haute moyenne d'âge en dehors des Seniors Events aura été l'Event 60 de 7-Card Stud Hi-Lo à 1 500 $ (46 ans).

34

Roland Israelachvili
Roland Israelachvili, machine à cash.

C'est l'âge moyen des vainqueurs de bracelets cet été (en comptant les Seniors Event, en excluant quatre tournois pour lesquels l'âge du lauréat n'a pas été communiqué, et en attendant bien sûr le vainqueur du Main Event).

21

Comme l'âge du jeune Espagnol Adrian Mateos, plus jeune vainqueur cet été pour sa première année aux WSOP de Las Vegas (une semaine avant ses 22 ans) dans l'Event 33 du Summer Solstice à 1840 joueurs.

Ce n'est cependant pas le plus jeune vainqueur d'un bracelet aux World Series, un titre toujours détenu par Steve Billirakis (vainqueur en 2007 à 21 ans et 11 jours).

13

C'est le nouveau record absolu du nombre de places payées en une seule édition (ainsi que sur une année civile en comptant WSOP Europe ou APAC), pour l'Américain Roland Israelashvili.
Un record précédemment détenu par Konstantin Puchkov (sur une édition) et Ismael Bojang (sur une année civile).

A noter que Michael Mizrachi, Dan Kelly et Ryan Laplante ont tous trois atteint cet été ce précédent total de 12.

10

Comme 10 ou comme 10 021 247 $.

Le Champion du Monde 2009 Joe Cada est le 10ème joueur à franchir le seuil des 10 millions de dollars de gains aux WSOP, grâce à ses 6 places payées et 57 242 $ récoltés cet été.
Il est devancé par Antonio Esfandiari (21,5 millions), Daniel Colman (17,2), Daniel Negreanu (15,6), Jonathan Duhamel (14,5), Phil Hellmuth (13,6), Jamie Gold (12,2), Sam Trickett (11,3), Martin Jacobson (11,3) et Greg Merson (10,1).

Kristen Bicknell et ses parents
Kristen Bicknell, l'une des gagnantes de l'été.

10, c'est également en minutes ce qui aura sans doute été le heads-up le plus court de l'été, entre Ankush Mandavia et Daniel Strelitz dans l'Event 48.

5,12

Comme le pourcentage de joueuses sur tous les joueurs inscrits aux différents tournois (5 522 au total). Très légère baisse comparé à l'an passé (5,43%).

Deux joueuses (Kristen Bicknell et Safiya Umerova) auront remporté un bracelet dans les 68 tournois mixtes proposé, soit 2,94% de victoires féminines.

La joueuse à avoir le plus souvent cashé se nomme Jamie Kerstetter (8 fois). Elle est suivie de Svetlana Gromenkova et Natasha Barbour (7).

3

Trois joueurs ont réussi l'exploit de remporter deux bracelets dans ces Series 2016 : Jason Mercier (Events 16 et 24), Ian Johns (Events 8 et 28), et Benny Glaser (Events 26 et 32).

Ils sont par ailleurs 18 à avoir décroché le deuxième bracelet de leur carrière ou plus cet été : Jason Mercier (5), Robert Mizrachi, George Danzer et John Hennigan (4), Rep Porter, Ian Johns, Benny Glaser, Michael Gathy et Brian Rast (3), Jason DeWitt, Paul Volpe, Marco Johnson, Adrian Mateos, Steven Wolansky, Kristen Bicknell, Shaun Deeb, Brandon Shack-Harris et Doug Polk (2).

A noter également le doublé dans le même tournoi pour George Danzer (7-Stud Hi-Lo Championship) et Brian Rast (Players Championship).

1

Vous connaissez l'expression "one chip and a chair" (un jeton et une chaise) ? C'est ce qu'on dit lorsqu'il ne reste plus qu'un jeton à un joueur, car au poker rien n'est jamais fini tant qu'on est pas éliminé.
L'adage s'est encore une fois vérifié plusieurs fois dans ces Series 2016, et particulièrement dans l'Event 2, où le futur vainqueur Benjamin Keeline était tombé à 1 ante (même pas une blinde) à la fin du premier jour du tournoi !

Ce fut quasi le même cas de figure pour le vainqueur de l'Event 8 Ian Johns. Et c'est encore arrivé lors du heads-up de l'Event 29 avec cette fois Alexander Ziskin dans la peau du vainqueur revenu de nulle part !

 

Quelques autres records :

- Plus gros Jour 1 pour un Main Event avec 4240 joueurs pour le Jour 1C
- Event 12 (Pot-Limit Omaha à 565$) : Plus gros tournoi de non-Hold'em (2483 entrées)
- Event 27 : Record du nombre de participants pour le Seniors Event (4499 joueurs)
- Plus grand nombre de joueurs payés dans un tournoi de poker : 3245 (Colossus II)


A retrouver aussi :