Limit Hold'em Short-handed

Introduction

Le poker en short-handed se joue à dix joueurs ou moins à la table, rendant nécessaire plus d'action qu'en "full-ring" (table pleine) et vous forçant à jouer plus de mains dans l'optique de gagner.

Il s'agit d'une manière amusante et excitante de jouer, et beaucoup des plus gros gagnants en ligne excèlent dans le jeu short-handed. Ils préfèrent ces types de parties car elles sont moins mécaniques, et sachant cela, impliquent un jeu psychologique et des joutes d'esprit accrues avec ses adversaires.

En outre, ils sont capables de gagner de l'argent sur les joueurs moins compétents plus souvent qu'en parties de full-ring. Ceci est en majeure partie dû au fait que vous jouez plus de mains et êtes ainsi en situation pour prendre plus de décisions de jeu. Et, rappelez-vous, c'est en prenant les bonnes décisions que les joueurs de poker font leur argent.

De plus, l'ajout de facteurs psychologiques signifie que vous devez adapter votre jeu aux flux et reflux du jeu, rendant ainsi plus difficile de pouvoir fournir un conseil général qui sera vrai pour la plupart des situations. Et tout comme conseiller le jeu est difficile dans toutes les formes de poker, cela l'est particulièrement en jeu short-handed.

Stratégie de base

LA compétence clé à posséder pour un jeu de short-handed efficace est l'agressivité. En partie short-handed, la valeur par main est supérieure, vous devez jouer plus de mains, et vous devez les jouer plus agressivement.

Vous avez besoin de relancer et sur-relancer avec nombre de mains jouables dans le but d'isoler un adversaire solitaire et de prendre l'avantage. En Limit Hold'em, et particulièrement en Limit Hold'em short-handed, vous devez pousser les très petits avantages et penser à l'argent que vous ferez sur le long terme en faisant cela.

Vous ne pouvez permettre à une mauvaise série de vous affecter et vous dissuader de pusher. A la base, la plupart des mains valent le coup d'être jouées, et maintenant de relancer avec. C'est un concept clé en Limit Hold'em short-handed, et c'est particulièrement vrai lorsque vous êtes en fin de parole.

Sélection des mains

En Hold'em short-handed, les mains de départ ont une valeur différente de celle qu'elles ont en parties full-ring. Les petites paires, les mains telles qu'A-x, et les gros connecteurs tels que KJ et QT, montent en valeur, et les petits connecteurs assortis comme 76s et 87s, eux baissent.

Ceci parce que dans n'importe quelle main donnée, vous avez moins à vous préoccuper, par exemple, de quelqu'un détenant un plus gros as lorsque vous avez un A-x, ou d'un plus gros roi lorsque vous avez quelque chose comme K-T. Le problème avec les petits connecteurs assortis, cependant, est que si vous n'améliorez pas, vous ne pouvez gagner avec eux lors de l'abattage, tandis que cela arrivera fréquemment avec A-x ou même K-x.

Vous allez également vous retrouver dans moins de situations à problèmes de kicker avec la top-paire, que vous auriez probablement en full-ring. Vos adversaires vont également apporter de l'action avec des mains telles que J-x sur un flop Q-J-3. Ainsi vous pouvez la plupart du temps miser avec Q-2 sur ce flop pour rentabiliser tout du long jusqu'à la river, tandis qu'en partie de full-ring vous seriez très mesuré pour jouer fort cette main.

Avec les petits connecteurs assortis, le pot va rarement vous donner les cotes correctes pour les jouer pré-flop. Ainsi, disons par exemple que vous êtes au bouton dans une partie à cinq joueurs ; même si les deux joueurs avant vous ont limpé, il peut encore être correct de jeter vos cartes. En lieu et place, une relance occasionnelle est probablement un meilleur jeu, dans l'optique de varier le vôtre.

Les Blinds

Lorsque vous êtes au blinds et que le pot a été relancé, vous avez moins à vous inquiéter du fait d'être dominé, et devriez plutôt vous concentrer sur la défense avec beaucoup de mains que vous auriez jeté à une table pleine.

Par exemple, dans une partie de full-ring, avoir A-8 dépareillés à la grosse blind lorsque le joueur UTG relance, serait un fold automatique face à tous les joueurs exceptés les plus mauvais. Cependant, en jeu short-handed, c'est une main avec laquelle vous relanceriez fréquemment et que vous coucheriez rarement.

Position avancée

Vous devriez ici mixer votre jeu en variant les limp et les relances avec un certain assortiment de mains. Vous devriez rester sélectif et ne pas jouer des mains comme A-2 dépareillés, K-9 assortis, ou pire. Essentiellement, vous rechercherez un A-x assorti, A-9 dépareillés ou plus haut, K-Q dépareillés, Q-J dépareillés, tous gros connecteurs assortis tels que J-Ts, ou des paires à partir des 6, et voudrez fréquemment relancer avec.

Position tardive

En position tardive, la plupart des mains deviennent des mains de relance ou de sur-relance. Même des mains comme J-Ts peuvent être une main de sur-relance en raison de la valeur additionnelle que vous gagnerez en prenant l'initiative et en ayant la position. Généralement, vous pouvez sur-relancer avec à peu près toutes les paires, A-x assortis, ou tous gros connecteurs assortis.

Post-Flop

Au flop, vous devez continuer à jouer agressivement, spécialement si vous étiez l'agresseur pré-flop et s'il s'agit d'un pot en heads-up. Le poker en short-handed est principalement histoire de gagner des pots en étant agressif, avec des bluff et semi-bluff notamment.

La plupart des joueurs vont jouer tout type de tirage couleur ou quinte comme s'ils étaient les nuts au flop, et il est correct de faire ainsi dans la plupart des cas. Savoir quand miser un A-K non-amélioré pour rentabiliser à la river, et quand coucher la top paire, demandent de l'expérience et des compétences. C'est tout ce dont vous devriez chercher à maîtriser.