L'intuition peut-elle vous amener à prendre de bonnes décisions?

Phil Ivey
Phil Ivey possède t-il un sixième sens ?

L'intuition doit-elle être considérée au poker comme une alliée à qui se fier ou comme un petit diable tentant de vous convaincre de jouer de mauvaises mains ?

J'ai passé plus de 40 ans à vivre deux vies parallèles. Dans l'une, je suis un joueur compulsif, un parieur aux courses et un drogué du poker ; dans l'autre, un scientifique respecté.

Je les ai gardées séparées principalement parce que mes collègues dans chacune ont peu d'appréciation pour tout le merveilleux, le fun et les complexités de l'autre.

Mais c'est à présent en train de changer. J'écris ces articles sur la stratégie du poker, et je vais essayer de leur apporter une nouvelle vie, une nouvelle vision. Je vais choisir une approche qui, aussi loin que je le sache, n'a jamais été essayée.

Je vais essayer de construire chaque étape autour de principes plus psychologiques (c'est mon domaine) et de montrer comment chacune peut nous aider à prendre de bonnes décisions, améliorer la réflexion stratégique, et, oh, ajouter des zéros à la ligne de bilan en bas de la page.

Je vais démarrer par un coup d'œil au sujet sur lequel j'ai passé ces années de recherche. Techniquement, il s'agit d'un processus appelé « implicite ». C'est ce qui arrive lorsque les gens disent des choses telles que « bon, je ne sais pas réellement pourquoi j'ai pensé qu'elle avait fait ça, cela m'a simplement semblé intuitivement évident », ou « J'ai juste réagi instinctivement, je ne pensais pas. »

En résumé, j'ai étudié comment et pourquoi les gens prennent parfois des décisions qui sont justes même si il ne savent pas pourquoi ou comment.

Phil Hellmuth2013 WSOP
"Mon petit doigt me dit..."

Ok, ok, je vous entends, vous baillez déjà. Vous pensez : « Ce prof va m'emmener jusqu'au fin fond de je ne sais où, mais je ne compte absolument pas répondre à un quizz à la fin. » Ne vous inquiétez pas, le cours est fini, retour au poker.

Doyle Brunson, dans son classique Super/System, a écrit qu'il semblait flotter beaucoup d'informations subconscientes à ses tables de poker. Il se demandait comment certaines, comme la manière de jouer de ses adversaires, ne semblait qu'apparaître dans sa tête. Beaucoup ont commenté ce passage et se sont demandés si Doyle avait raison ou non, et si oui pourquoi.

En fait, il s'avère que beaucoup de choses sont connues à ce propos. Et en effet, Brunson avait globalement raison (comme il l'a souvent), mais le sujet est complexe.

Voici les problèmes les plus fréquemment érigés :

1. Qu'est-ce que l' "intuition" en définitive ?

A la base, c'est un sentiment vague, largement inconscient, comme une voix lointaine chuchotant quelque chose du genre « jette ton jeu, maintenant. » Le sentiment est trouble, confus, nébuleux. « Suit, il va checker la turn », ou « sur-relance, il tente de voler ».

Malheureusement ce qui arrive aussi plutôt parfois est un « oh merde, mauvais call ». Vous comprenez le message mais ne savez pas ce qui l'a déclenché. Parfois, un peu plus tard, vous pouvez imaginer ce qu'il en était, mais pas toujours ni facilement.

2. Existe t-il un "sixième sens" ?

Non. Premièrement, le chiffre est faux. Nous avons en effet plus ou moins 15 sens. Si vous ne me croyez pas, lisez un texte d'introduction au psychisme. Deuxièmement, le terme « sixième » est souvent utilisé dans un sens paranormal, quelque chose comme une PES (Perception Extra-Sensorielle).

Je ne veux pas débuter de conflit ici (e-mailez moi si vous voulez débattre), mais il n'existe rien de tel qu'une PES ; l'intuition est complètement normale et tout le monde en a.

3. S'agit-il réellement de subconscient ?

Oui. Nos cerveaux sont très bons pour récolter des schémas tout autour de nous et ils le font en dehors de tout aspect conscient. Vous voulez un exemple ? Pensez aux langues. Nous parlons et comprenons tous au moins une langue. Les règles d'ordre et de signification des mots sont si complexes que les linguistes ne les maîtrisent pas complètement.

negreanu8
Daniel Negreanu, un autre des "extra-terrestres" du poker en matière d'intuition.

Pourtant, étant enfants nous avons appris ces règles, et nous l'avons fait sans conscience d'effort particulier. Nous avons simplement récolté et reproduit les schémas de notre langue maternelle entendus autour de nous. La connaissance intuitive est de ce fait simplement acquise de cette manière, pour les langues ou le poker.

4. Un "instinct" est-il un sentiment viscéral ?

Pas vraiment. Le terme « viscéral » est utilisé car il a parfois un composant émotionnel, mais il s'agit juste de nos cerveaux faisant leur travail. Il est d'usage que l'« instinct » soit appelé comme tel car il semble naturel et automatique.

Les instincts, cependant, sont des réactions biologiques qui s'ignorent. La connaissance implicite est elle apprise. Mais bon, nous parlons ici de poker, pas d'évolution biologique. Appelez-les comme vous voulez.

5. Cela conduit-il à de bonnes prises de décision ?

Oui, de manière importante, mais pas à 100%. Le système « satisfait », il fournit de « plutôt bonnes » prises de décision.

Si vous voulez la perfection, vous avez besoin d'un certain contrôle conscient. Le poker, bien sûr, est un jeu d'informations partielles, ainsi le système implicite fonctionne bien.

6. Pouvez-vous apprendre à utiliser votre intuition ?

Oui, mais vous avez besoin d'entraînement. Le système opère en détectant des schémas et vous avez besoin d'y consacrer votre temps. Plus de temps vous passez sur le jeu, plus vous allez développer une sensibilité envers ses complexités, même si vous serez dans l'embarras pour dire à quelqu'un ce que vous apprenez.

liv boeree 26229
Les femmes ont plus d'intuition : légende urbaine ?

Vous avez également besoin de faire attention, les joueurs qui se focalisent sur le jeu et sur ce que les autres joueurs sont en train de faire, construisent plus rapidement leur intuition.

7. Est-ce que certaines personnes (les femmes ?) en ont plus que les autres ?

Non. Ceux qui bénéficient le plus de leur intuition sont ceux qui ont eu plus d'expérience à l'exercer, ou qui ont été plus attentifs. Les capacités d'intuition diffèrent peu d'une personne à une autre.

Si l'on est souvent amené à dire que l'intuition féminine existe, c'est parce que les femmes attachent plus d'attention aux considérations sociales que les hommes, devenant accoutumées aux schémas des interactions personnelles pour lesquels les hommes sont oublieux. A la table de poker, nous sommes tous égaux.

8. Est-ce que les pros l'utilisent, et si oui, comment ?

Bien sûr qu'ils le font. Les meilleurs pros y consacrent beaucoup de temps, ils ont ainsi construit une incroyable réserve de connaissance inconsciente. Ils savent aussi lorsque cette voix distante leur dit quelque chose de pertinent.

Ils ne prêtent pas attention au non-sens du « j'ai juste eu un feeling à propos de cette main ». S'ils se mettent à dire des trucs du genre de « je sens que cette prochaine main ça va être du lourd », il s'agit juste d'un taillage de bavette sans importance à la table. Ces « feelings » sont à peu près aussi fiables qu'une table de Oui-ja.

Ok, c'était la leçon du professeur du jour. Entraînez-vous, faites attention. Donnez à votre système d'apprentissage la chance de faire son office.

Vous sentirez votre sens intuitif du jeu émerger, cette voix off va commencer à chuchoter des choses utiles à votre oreille, et doucement vous allez développer une excellente sorte d'appréciation zen du jeu.