Luke Schwartz, le nouveau bad boy du poker ?

Luke Schwartz
Luke Schwartz, un sacré franc parler.

S'il y a des joueurs qui aiment se faire remarquer par leur comportement extravagant ou dans la rubrique faits divers, Luke Schwartz alias "__FullFlush1__" remporte assurément la palme depuis quelques jours.

La semaine dernière, le jeune anglais de 25 ans se faisait remarquer en ayant livré à la presse un véritable pamphlet à l'encontre de Tom "durrrr" Dwan

Interdit de casino (pour avoir un jour refusé d'enlever son chapeau au Casino Victoria de Londres), ce joueur de cash game à hauts enjeux s'est consolé en obtenant de bons résultats cette année face à ce même Dwan ou encore Phil Galfond.
Et si l'homme est bien connu pour son trash talk (paroles outrancières) sur les chat des salles de poker en ligne, sa cible prioritaire semble être ce même Tom Dwan.

« Je n'aime pas voir durrr en tête d'affiche et gagner tout son argent de tous les autres fish. Que Patrik [Antonius] et Phil [Ivey] gagnent ça ne me dérange pas. Mais durrr je ne le supporte pas. Sa tête, sa voix, ses yeux... je ne peux pas le voir en peinture. C'est juste un attardé arrogant, un débile profond, il n'y a rien d'autre à dire. »
Il pense être le meilleur mais il ne s'est constitué sa bankroll qu'en s'étant goinfré sur Guy La Liberté (le riche fondateur du Cirque du Soleil NDLR). Si Guy n'avait pas existé dans le monde du poker, durrr n'aurait pas plus existé. »

Luke Schwartz
On lui donnerait pourtant le Bon Dieu sans confession.

"Tom Dwan ? Un attardé, un débile profond !"

Et l'effronté ne s'en arrête pas là, en balançant également ce qu'il se doit sur certaines des plus grandes stars qu'il ne semble pas plus apprécier, tels que Negreanu, Juanda, ou Ferguson.

« Tous ces grands joueurs dont vous entendez parler, comme Negreanu et tous ces vieux types, ils ont tous gagné parce qu'il y avait de plus gros poissons autour, voilà pourquoi ils sont célèbres. Ils ont évidemment fait de bonnes choses et pris l'avantage lorsque le poker était facile, mais aujourd'hui c'est une putain d'autre paire de manches de gagner. »

Jusqu'à présent certains pourront remarquer que Schwartz a toujours une bonne excuse pour ne pas affronter Dwan, que ce soit en ligne où l'anglais clame avoir retiré la majorité de ses gains de Full Tilt, ou lors de certains évènements en ligne tels que le Durrr challenge, aux enjeux au-dessus de sa bankroll.

Dwan - Schwartz, un duel qui promet des étincelles

Mais les deux hommes pourraient bien se retrouver lors du PKR Heads Up Grand Slam de Londres cette semaine. Et la confrontation ne semble absolument pas inquiéter le moins du monde notre olibrius, au contraire tout ce qu'il y a de plus présomptueux :

« Je l'ai déjà écrasé, j'ai tué ce type. C'est un autiste. Si vous rentrez juste un peu dans sa tête, il ne peut rien faire.  (...) Je vais le ruiner avant la fin de l'année 2010, c'est mon but. »

Sympathique n'est-ce pas ?

Rivals
Tous les bad boys n'ont pas la même classe. Et les masseusses ne s'y trompent pas, n'est-ce pas Gus ?

Comme si cela ne suffisait pas, un nouvel épisode de la saga Luke 'FullFlush1' Schwartz est venu s'ajouter ce week-end, au cours de l'EPT de Londres.

Suite à son affaire d'interdiction pour un refus d'enlevage de couvre-chef, la sanction avait finalement été levée pour que l'impétueux joueur puisse participer à la compétition.
Mais il n'aura pas fallu longtemps pour que Schwartz retombe dans ses travers.

Un sandwich au goût amer

Peu de temps après avoir été éliminé lors du Day 2, le rebelle aura refusé de payer... un sandwich au fromage au stand nourriture de la salle, rouspétant qu'il était un VIP et qu'il n'avait pas à être traité de la sorte.

Après s'être enfui avec son sandwich (!), l'anglais a tôt eu fait d'être rattrapé par la sécurité, avant... d'être à nouveau banni des casinos anglais, ainsi que de toute participation aux EPT PokerStars cette saison. Du moins ce sont les premiers bruits qui ont circulé, mais Schwartz n'aurait finalement récolté qu'un avertissement.
Il y a donc de fortes chances pour que l'on entende à nouveau parler de l'oiseau très prochaînement.

Bon sur ce, une petite partie à la maison avec Luke Schwartz, ça vous dit ?

 

Derniers Blog Posts »