Main Event, Day 3 - Elky et Lacay en tête !

Bertrand Grospellier
Pourront-ils arrêter "Elky"?

C'est un énorme coup de massue qu'ont asséné deux de nos meilleurs français lors de la reprise de la compétition en ce Day 3 : Elky termine la journée en large chip leader, talonné par Ludovic Lacay !

Ils étaient un peu plus de 50 français à avoir pris le départ du Day 3 après une journée de repos bien méritée pour tout le monde. Il ne seront plus que 21 au départ d'un Day 4 qui sera synonyme d'éclatement de la bulle et d'entrée dans l'argent ; un nombre qui reste très honorable lorsque l'on sait que 5705 joueurs auront hier trouvé la sortie, soit 88% du field de départ de ce Day 3 !

Bien que parmi les français les mieux positionnés au début de la journée, et auteur d'un redémarrage dans la même tendance, Nicolas Ragot allait faire partie des éliminés du jour, tout comme Nicolas Levi (peu en réussite avec ses belles mains et grandement victime d'une couleur contre couleur max), Alexia Portal (tombée sur les AA), Otto Richard, David Jaoui, Thomas Fougeron Jacques Zaicik, Stéphane Gérin, Aurélien Guiglini ou encore Michel Leibgorin.

Quelque peu rentrée dans le rang après deux premiers jours fastes, Estelle Denis se qualifie tout de même pour la suite, tout comme David Benyamine toujours bien, ainsi que Patrick Bruel, Fabrice Soulier et Rémy Biechel malgré quelques coups de chaud.
Les autres heureux du jour se nomment Degrou, Saout, Roos, Hanoteau, Balmigère, Brécard, Jacqmin, Lae, Roux, Dugast, Viry, Amourette, Pollak et Gillard.

Elky et Lacay, les frères terribles (lire leurs réactions)

Mais le plus beau est à venir, avec nos deux têtes d'affiche qui auront enflammé les tables pour se permettre à l'arrivée de truster les deux premières places du chip count !

Malgré un début de journée délicat (KK contre AA, puis deux paires contre brelan), Elky allait vite se refaire la cerise grâce à un brelan floppé face à un bluff adverse complètement manqué, avant de passer un bluff extraordinaire en relançant la river d'un flop 5-5-6-J-Q avec trois piques, sans rien en mains ! Un bon call sur Jerry Wong allait s'ensuivre d'un autre plus notable dans un pot monstre. Après avoir sur-relancé à hauteur de son tapis sur le flop 2-9-7-K-A arc-en-ciel, Wong pensait encore avoir une chance de faire coucher notre champion. Bien qu'hésitant, Elky suivait logiquement avec 99 pour se voir facilement dominer le maigre KQ adverse, passer le cap du million de jetons et s'adjuger un monstre chip lead à la fin de la journée (1 380 000 jetons).

Et le suivant à 896 000 n'est donc autre... que Ludovic Lacay (Team Winamax).
A la table de son collègue Anthony Roux puis de Phil Ivey, Cuts aura de la même manière déroulé son meilleur poker pour se voir lui aussi prendre un temps le chip lead à la faveur de quelques belles situations (double paire ou brelans de rois floppés), un rare mauvais laydown n'étant même pas venu ternir cette ascension.

Eastgate s'accroche

A l'international on notera de nouvelles nombreuses grosses sorties, dont celles d'Erik Seidel, Roland De Wolfe, Jennifer Harman, Sam Farha, Humberto Brenes, Greg Raymer, Carlos Mortensen, Liz Lieu, John Juanda, Nam Le, l'acteur Jason Alexander, et Jeff Lisandro, ce dernier tout de même élu joueur de l'année des WSOP 2009 avec l'élimination combinée de Ville Wahlbeck.

Sont en revanche toujours de la partie et plutôt bien au-dessus de la moyenne Phil Hellmuth (malgré quelques sueurs sur un bon call qui lui aura pris... près de vingt minutes), Kenny Tran, Phil Ivey, l'acteur Lou Diamond Philips, Mike Sexton, Kara Scott (104ème l'an dernier), Justin Bonomo, Antonio Esfandiari, Dennis Phillips (finaliste l'an dernier) et le champion sortant Peter Eastgate. Le danois fera t-il mieux que Greg Raymer qui avait enchaîné son titre 2004 par une 25ème place en 2005 ?

 

Derniers Blog Posts »