Main Event, Day 4 - Ils sont dans l'argent

Ludovic Lacay
Ludovic peut sourire, il est toujours 2ème du chip count

Comme prévu le Day 4 s'est retrouvé synonyme de bulle et d'entrée dans les places payées. Parmi les 22 français au départ de la journée, seuls deux n'auront pas réussi à atteindre ce cap. Pour tous les autres la route continue, avec Elky et Lacay toujours bien positionnés, bien qu'ayant perdu le chip lead.

C'était jour de paye dimanche du côté de Las Vegas. Entrés dans leur huitième journée de compétition (le quatrième tour effectif), les WSOP voyaient en effet en ce jour l'éclatement de la bulle et l'entrée dans l'argent.

Parmi les 22 français au départ de la journée, seuls nos deux short stack Benjamin Pollak et Germain Gillard auront manqué le dernier sprint pour pouvoir prétendre à leur chèque.
Tous les autres franchissent l'obstacle, et surtout continuent leur route en ayant déjà l'assurance de ne pas repartir les mains vides.

 

Large chip leader hier, Elky aura un peu marqué le pas et vu son tapis diminuer (notamment sur une confrontation brelan contre couleur), mais reste bien positionné en 16ème position au chip count. Ayant un temps repris les commandes laissées par son compatriote, Ludovic Lacay conserve lui sa place de dauphin (cette fois seulement devancé par l'américain Matt Affleck), avec pour sa part un tapis toujours porté sur la phase ascendante. Il ne s'en aura fallu d'ailleurs que d'un coup malheureux (deux paires qui s'inclinent face à deux paires supérieures la faute à deux rois turn-river) pour que Cuts ne termine en position de chip leader avec plus de 2 millions.
Julien Brécard et Olivier Busquet auront de leur côté vécu une bonne journée et terminent dans le top 40. Estelle Denis continue de s'accrocher et même mieux. On retrouve la présentatrice avec un honorable tapis en milieu de peloton. Antoine Saout (un temps proche du million), David Benyamine, Fabrice Soulier (pour son 7ème cash cette année, presque un record), François Balmigère, Patrick Hanoteau et Loïc Degrou se trouvent à peu de choses près dans les mêmes eaux, tandis que Quentin Lae, Rémy Biechel (qui sauve là sa saison) et Antoine Dugast devront s'activer pour rester dans la danse.

Pendant ce temps ils sont quelques-uns à avoir quitté le Rio une fois l'essentiel accompli : Antoine Amourette termine 409ème pour un prix de 27 469 $, Mathieu Jacqmin 419ème (27 469 $), Patrick Bruel 428ème (27 469 $) malgré un bon début de journée, Alexandre Roos 547ème (23 196 $), Luc Viry 601ème (21 365 $) et Anthony Roux 604ème (21 365 $) sur un joli bad beat après avoir floppé un brelan de rois.
Avec 20 français qui finiront quoi qu'il arrive payés, le record 2008 (7) est largement battu.

Ivey en embuscade

A l'international plusieurs précédents vainqueurs de bracelet de cette année auront trouvé la sortie avant d'atteindre l'argent, à savoir Greg Mueller, Keven Stammen et Brian Lemke, tout comme Hevad Khan et Isaac Baron à quelques encablures de l'instant fatidique, tandis que Bobby Baldwin se sauvait lui in extremis grâce à un tirage rentré à la river.

La fameuse bulle aura infligé une tension insoutenable à des centaines de joueurs, tandis que le main par main voyait les coups durer jusqu'à dix minutes chaque, le temps que toutes les tables (près de 90) terminent leur tour. Si beaucoup de petits tapis se seront sauvés avec les AA voire avec certains miracles runner-runner, Kia Hamadani n'aura pas connu la même fortune, tapis forcé avec un tout petit jeton restant devant lui, et vaincu par un modeste 92o suffisant pour dominer son 43o. L'américain de 26 ans se consolera tout de même avec son ticket d'entrée pour l'année prochaine offert par le fameux sponsor aux "snacks de viande" de l'événement.

Phil Ivey (15ème en jetons), Dan Harrington, Joe Hachem, Peter Eastgate, Dennis Phillips, Tom Schneider, Antonio Esfandiari, Joe Sebok et Vitaly Lunkin sont quelques-uns des notables encore en lice.

Mike Sexton, Ramzi Jelassi, Phil Hellmuth, Justin Bonomo, Surinder Sunar, Paul Wasicka (2ème en 2006), Chris Ferguson (sorti par un brelan 666, un comble pour "Jesus"), Kristy Gazes et David Williams s'arrêtent pour leur part entre les 420ème et 597ème positions, mais plus riches d'un peu plus de 20 000 $.

 

Derniers Blog Posts »