Main Event, Day 7 - La dernière ligne droite

Leo Margets
Leo Margets, dernière joueuse en lice.

Trois tables. Une paille à l'échelle d'un tournoi ayant réuni plus de 6000 joueurs. C'est pourtant ce qui va attirer toute l'attention à une journée du dénouement estival des WSOP : celui de la constitution de la table des 9 finalistes pour novembre.

Trois c'est également le nombre de français qui seront au départ du Day 8, sur les quatre partants cette nuit. Un record.
C'est Fabrice Soulier qui aura lâché prise le premier parmi nos quatre derniers mousquetaires, malheureux sur un coin-flip (TT contre AK assortis) échoué à la river. FabSoul conclut d'excellents WSOP (7 InTheMoney) par une 49ème place dans le Main Event, ajoutant 138 568 $ à ses gains.

Avec 11 millions de jetons (moyenne à 7,2) pour 5 en début de journée, Antoine Saout aura vécu une plutôt bonne partie, se voyant même terminer meilleur français du jour, en 6ème position au chip count. De bonne heure sur la pente ascendante, Saout se sera ensuite bien engraissé en passant le cap des 10 millions au détriment... de Ludovic Lacay, trouvant sa quinte runner-runner avec 8-7 tandis que Cuts avait floppé les deux top paires A-K.

Le coup aura en tout cas été rude pour Lacay, redescendu dans la moyenne d'alors de 4 millions après avoir jusque là pris un bon départ, à grignoter quelques jolis pots dont à la barbe de Phil Ivey. Quelques autres mains gagnées ou perdues seront venues faire jouer du yo-yo à son tapis, avant de laisser le toulousain terminer la journée à 5,6 millions, soit un peu moins que la moyenne.

François Balmigère est le dernier français encore en piste. Mais la situation est critique pour l'autre originaire de la ville rose : il démarrera en qualité de short stack, à la dernière place avec à peine plus d'1 million. Un bon call avec JJ sur l'A3 en overbet du finlandais Puumalainen avait pourtant mis "Balmix" sur de bons rails, tutoyant même les 10 millions après avoir sorti le dernier finaliste 2008 Dennis Phillips sur une couleur miracle dans une confrontation d'AK assortis. Mais la suite aura été moins réjouissante, s'en voyant notamment reperdre quelque peu face au sud-africain Warren Zackey, et beaucoup avec JJ face aux AA d'Antonio Esfandiari.

Ironie du sort, nos trois français entameront le dernier jour à la même table, celle d'un Esfandiari passé du statut d'un des chip leaders à celui de short stack après un monstre pot perdu face à Darvin Moon, avant donc de finir par notamment se refaire sur Balmigère.
A noter qu'hormis les Etats-Unis (19), seule la France possède plus d'un représentant à ce stade !

A l'international, seront en cette journée tombés Joe Sebok (56ème), Tom Schneider (52ème), Dennis Phillips (45ème), Eugene Katchalov (39ème), Blair Rodman (34ème).
Phil Ivey et Antonio Esfandiari sont évidemment les deux têtes d'affiche toujours en lice, tandis que l'espagnole Leo Margets tentera de devenir la seconde joueuse à atteindre une table finale de Main Event après Barbara Enright en 1995.

Chip count sélectif à 27 joueurs restants

1- Darvin Moon (USA) 20 160 000 - deuxième jour de chip lead
4- Phil Ivey (USA) 11 350 000 - 7 bracelets WSOP
6- Antoine Saout (FRA) 11 135 000
7- Jeff Shulman (USA) 10 170 000 - éditeur du magazine Card Player
12- Joseph Cada (USA) 6 565 000 - chip leader Day 1C
15- Ludovic Lacay (FRA) 5 610 000
16- Warren Zackey (AFS) 5 485 000 - chip leader Day 5
19- Jordan Smith (USA) 4 510 000 - 1 bracelet WSOP
20- Antonio Esfandiari (USA) 4 470 000 - 1 bracelet WSOP
26- Leo Margets (ESP) 1 530 000 - dernière joueuse en lice
27- François Balmigère (FRA) 1 440 000


Derniers Blog Posts »