Main Event - En route pour la 3ème étape

David Benyamine
Benyamine qualifié, tout comme Elky

La clôture du Day 2B a marqué la fin des premiers jours de qualifications, et augure de la réunification de tous les joueurs ayant franchi les deux premiers obstacles après une pause d'un jour bien méritée.

Les choses n'auront en tout cas pas traîné dans le Day 2A, avec l'élimination express de Gus Hansen sur un coup quasi imparable, ayant vu le champion danois flopper sa quinte max face à un adversaire ayant floppé brelan, avant qu'une terrible doublette ne fasse full à ce dernier à la river alors que tous les jetons étaient déjà partis au milieu.
Mais le "Great Dane" allait être bien loin de se retrouver la seule grosse perte de la journée, puisque Johnny Chan, Barry Greenstein, Phil Laak et sa compagne Jennifer Tilly, Jason Mercier, Amarillo Slim, Mike Matusow (apparemment en manque de jeu), Gavin Smith, Tony G, Hoyt Corkins, Todd Brunson, Eli Elezra, Alex Kravchenko ou encore Mike Caro auront aussi rejoint le rail, tout comme les meilleurs éléments d'un clan allemand décimé (Katja Thater, Sandra Naujoks, Johannes Strassmann).
Parmi les autres sorties, à noter celles de René Angelil côté people (mari-pygmalion de Céline Dion), et de l'aîné de tous les joueurs de la fête, Jack Ury, 96 ans (mais plus toutes ses dents).

Côté français le ratio qualifiés/éliminés continue d'être acceptable, avec quelques 21 survivants parmi les 37 au départ de la journée. Le clan Winamax aura tout de même subi une grosse saignée en perdant coup sur coup Manuel Bevand, Anthony Lellouche (victime de son nouveau collègue Patrick Bruel et d'une river malheureuse avec QQ face au 55 de notre acteur-chanteur), Arnaud Mattern (sans réussite malgré de belles mains touchées), Guillaume de La Gorce et Michel Abecassis (malgré de belles séquences de survie), Bruno Fitoussi accompagnant tout ce beau monde vers la sortie.
Si Nicolas Ragot s'est inscrit en tête de file, les satisfactions principales auront évidemment été les qualifications de Ludovic Lacay parmi les meilleurs tapis du jour. Le français aura comme a son habitude profité de son jeu large-agressif pour exploiter ses bonnes mains, notamment deux brelans trouvés face à Isaac Baron et Luca Pagano à une table pour le coup relevée. Fabrice Soulier, Anthony Roux, Rémy Biechel, Matthieu Jacqmin, Otto Richard et Patrick Bruel passent également le cap, ainsi que les Amourette, Roos, Hanoteau et Brecard dans le Top100.

Benyamine et Elky sont lancés

A l'instar du jour précédent, le Day 2B a commencé par son élimination notable de bonne heure, cette fois celle d'Erick Lindgren. La liste des victimes allait ensuite s'allonger des noms d'Howard Lederer, Isabelle Mercier (finalement arrivée à Vegas pour l'Ante Up for Africa et le Main Event), Paul Darden, Kathy Liebert, Vanessa Rousso, Scotty NGuyen (pari perdu pour les 4 millions de gains sur ces WSOP), Jonathan Little, Gavin Griffin, Michael Mizrachi, l'acteur Marlon Wayans, Maya Geller (qui va pouvoir rejoindre son compagnon Antonius refoulé à l'entrée du Day 1D), Ylon Schwartz (4ème en 2008), Cyndy Violette, Tom Dwan, ou encore Nenad Medic.
Pendant ce temps le tenant Peter Eastgate aura sacrément flirté avec la sortie, avant d'effectuer un énorme come-back en quelques mains pleines de réussite. Phil Ivey et JC Tran, confortables, font montre de belles promesses pour la suite, même si restant bien loin du gros chip leader Amir Lehavot et ses quelques 600 000 jetons.

Parmi les malheureux français on retrouve Eric Larchevêque, victime d'une "luckbox" (traduction : joueur au niveau douteux mais à la réussite insolente) ou encore Paul Testud.
Après avoir entre autres passé un bon coin-flip à la river, Elky fait pour sa part partie des français en bonne posture au chip count, avec plus de 200 000 jetons, tout comme David Benyamine, et... Estelle Denis qui continue de surprendre en confirmant ses bons débuts du Day 1D.

 

Derniers Blog Posts »