Mike Matusow de retour après les 3 pires années de sa vie

Mike Matusow
"Je ne voulais plus m'apitoyer sur mon sort."

Après une blessure handicapante l’ayant précipité dans « les trois pires années de sa vie », Mike Matusow est de retour et se bat pour reconstruire l’une des plus grandes carrières du poker.

Après une contusion thoracique de la moelle épinière en 2014, il ne pouvait plus marcher et risquait de rester paralysé. L’extrême douleur associée a ruiné sa vie personnelle et professionnelle.

Mais grâce à une opération réussie et une longue rééducation, Matusow a depuis enchaîné les places payées aux World Series of Poker 2017 (7 dont 3 tables finales), et fait tout pour retrouver sa vie d’avant.

De retour aux micro-limites

« Après trois ans à m’apitoyer, après avoir tout perdu, même ma maison et tout mon argent, j’ai commencé à jouer en ligne à des micro-limites », a confié Matusow à PokerListings.

« J’ai grimpé les échelons petit à petit, jusqu’à gagner 110 000 $ en jouant en 40 $/80 $. Je suis arrivé aux WSOP avec ça, et j’ai convaincu quelqu’un de me payer la moitié des buy-in pour tous les tournois. J’ai expliqué à tout le monde que j’en avais marre de m’apitoyer sur mon sort et que j’allais dépasser la douleur et tout déchirer aux World Series.

Et même sans avoir gagné de tournoi, je fais les meilleures WSOP de ma vie. »

En effet, Matusow a donc enregistré 7 places payées, pour un total de plus de 250 000 $. Il a atteint trois tables finales dans des tournois à 10 000 $ en deux semaines, en plus d’avoir également atteint une place payée dans le très prestigieux Poker Players Championship à 50 000 $.

Mike Matusow The Mouth
"Mon corps n'était pas prêt à s'assoir à une table de poker, mais j'avais besoin d'argent."

Nous l'avions retrouvé alors qu'il participait cette fois au plus grand tournoi de l’année, le Main Event des WSOP, et il était prêt à aller très loin même si les cartes en auront décidé autrement.

« Je me sens bien. Je suis très confiant, donc on verra comment ça va se passer. Je suis convaincu que j’irai loin », affirme-t-il. « Ce tournoi, c’est ma vie. »

« Mon corps n’était pas prêt pour le poker »

Matusow nous a aussi expliqué qu’en 2014, il sentait que quelque chose n’allait pas, mais qu’aucun médecin ne trouvait la réponse.

Pendant les WSOP 2014, il jouait certaines mains n’importe comment, sans pouvoir comprendre pourquoi. Son corps et son cerveau ne fonctionnaient pas correctement.

Il a ensuite découvert que le problème avait commencé des années auparavant, par la calcification d’un disque.

Puis, quelques semaines avant les WSOP, une chaise s’était écroulée sous lui.

L’impact de la chute a précipité le disque dans sa moelle épinière, entraînant ce qu’on appelle une contusion thoracique de la moelle épinière.

Après avoir consulté plusieurs spécialistes, Mike a pu se faire opérer le 19 octobre 2014. Dès le mois de février, il était de retour à la table de poker pour des cash games à Los Angeles.

« Je n’étais pas guéri. Mon corps n’était pas prêt pour le poker, mais j’avais besoin d’argent », explique-t-il aujourd’hui.

« J’ai dû gagner 200 000 $ à LA, mais c’est aussi ce qui a causé ma névralgie intercostale. »

Ces spasmes musculaires extrêmement douloureux étaient effectivement un effet secondaire rare de l’opération. Il a donc dû commencer à porter un patch de lidocaïne pour contrôler la douleur.

Cela a d’abord fonctionné, mais Matusow a malheureusement continué à perdre le contrôle sur sa vie. Il s’est retrouvé ruiné et a perdu sa maison, avant d’enfin parvenir à reconstruire sa vie.

Mais malgré les nombreux obstacles, il estime avoir de la chance.

Mike Matusow a la table de poker
"Je pensais avoir perdu du terrain, mais finalement non."

« Je suis le mec le plus chanceux de la terre. Je peux marcher. J’étais à deux doigts d’être paralysé et je peux marcher, donc personne n’a plus de chance que moi. »

« Je joue aussi bien, voire mieux qu’eux ! »

Mike Matusow était l’une des plus grandes stars de la grande époque du poker. Membre de la Team Full Tilt Poker, il était l’une des figures de proue du poker mondial.

Il a remporté 4 bracelets des WSOP et a atteint la table finale du Main Event en 2001 remporté par Carlos Mortensen, terminant finalement 6è.

Ses gains totaux en tournois s’élèvent aujourd'hui à plus de 9,3 millions de dollars.

A sa table du Main Event, Matusow était surpris de voir autant d’autres noms connus.

« Un mec super bon ici, un mec super bon là », énumère-t-il en pointant du doigt les sièges de Tom Schneider, quadruple vainqueur de bracelets, et du spécialiste des tournois Pratyush Buddiga.

« Celui-là par contre, non », ajoute-t-il en riant en montrant le siège juste à côté de lui.

« Je joue aussi bien, voire mieux, qu’eux. Je ne m’en suis rendu compte que l’année dernière quand j’ai recommencé à participer à des tournois à 10 000 $.

Je pensais avoir perdu du terrain, mais non. Ils sont bons. Mais je suis toujours meilleur. Ils ont les bases parce qu’ils jouent en ligne, mais il faut quand même savoir regarder quelqu’un dans les yeux et se coucher.
Savoir lire son adversaire fait toute la différence. »

Mike "The mouth" Matusow semble cette fois bel et bien de retour.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire