MonteDam Swing : La première association PokerStars - WPT expliquée

MonteDam Swing PokerStars WPT

Le PokerStars Championship de Monte-Carlo et le World Poker Tour d'Amsterdam se sont officiellement associés pour une promotion spéciale. Edgar Stuchly (PokerStars) et Hermance Blum (WPT) nous expliquent ce concept inédit et les implications.

Serait-ce la naissance d'une nouvelle belle amitié, quelque part improbable entre deux géants des tournois live mais aussi "concurrents" ?

Cependant ces deux acteurs travaillent ensemble en coulisses depuis quelque temps, et le fruit de leur coopération est à présent devant les yeux des joueurs.

Le MonteDam Swing est un évènement promotionnel qui connecte deux grands tournois entre eux, le PokerStars Championship de Monte-Carlo et le World Poker Tour d'Amsterdam qui suit.

Le concept

Celui-ci est en fait assez simple. Un classement "leaderboard", par points, est organisé sur 4 tournois de ces deux festivals, deux du PSC et deux du WPT. Ces 4 tournois sont le National Championship et le Main Event à Monte-Carlo, et les tournois Deepstack et Main Event à Amsterdam.

Monte Carlo
Monte-Carlo, pas si loin d'Amsterdam...

Les 5 premiers joueurs de ce classement gagneront des packages pour des évènements live PokerStars et du WPT à venir. Il y aura également d'autres prix (pour pas loin de 20 000 €) pour les joueurs qui participeront à la fois aux deux tournois principaux (Main Event).

Mais la question est : pourquoi PokerStars et le WPT ont soudainement décidé de se rapprocher ?

Nous avons rencontré à Monaco Edgar Stuchly pour PokerStars et Hermance Blum pour le WPT, pour qu'ils nous expliquent.


Pouvez-vous nous en dire plus sur ce qu'est ce projet MonteDam ?

Hermance Blum : Nous associons ces deux évènements à la fois géographiquement et d'un point de vue poker, puisque nous nous attendons à ce que les joueurs qui viennent ici à Monaco se rendront ensuite à Amsterdam.

L'idée est de récompenser les joueurs qui font ce voyage pour le poker, et qui réaliseront de bonnes performances dans les tournois désignés, puisqu'ils remporteront ensuite des tickets et des packages pour d'autres évènements live et online.

PokerStars et le WPT ne sont-ils pas censés être concurrents ?

Edgar Stuchly : En effet, nous sommes concurrents sur la scène live, d'une certaine manière.

Mais nous sommes aussi suffisamment intelligents pour avoir un objectif commun, qui est d'offrir aux joueurs la meilleure expérience. Et leur proposer un calendrier et un programme intelligents en fait partie.

Cela fait des années que nous discutons en coulisses. Cela n'aurait en tout cas aucun sens de mettre les joueurs dans une situation où ils devraient choisir l'un de ces deux grands évènements. Il est plus logique de voir les choses se dérouler dans un enchaînement logique, nous nous sommes donc toujours assurés depuis longtemps que nos tournois ne se chevauchent pas.

Edgar Stuchly et Hermance Blum
Edgar Stuchly et Hermance Blum

Mais n'est-ce pas justement ce que les concurrents font ?

HB : Cela ne servirait pas notre cause et nos objectifs. En tant que leaders de l'industrie, notre perspective est plutôt de garder le dialogue ouvert. Nous discutons donc et faisons attention qu'il n'y ait pas de conflit.

Mais personne ne savait vraiment ça, et maintenant nous rendons la chose publique pour montrer aux gens que nous faisons tous partie de quelque chose d'encore plus grand, et que nous espérons le succès de tous.

Au bout du compte le poker n'est que du poker, et le poker est un divertissement. Des clash ne seraient pas quelque chose de positif.

ES : Et les joueurs n'aimeraient pas voir ça. Ils comprendraient sans doute mais n'apprécieraient pas.

Si le WPT et le PSC avaient lieu au même moment dans un environnement géographique entrant en concurrence, les joueurs diraient "A quoi ça sert ? Ne pouvez-vous pas prendre le téléphone et vous appeler ?"

Pourquoi rendez-vous cette "coopération" publique maintenant ?

ES : Nous avons déjà rendu cette bonne entende publique en diverses occasions, par exemple aux American Poker Awards et au cours d'autres évènements. Nous en parlons ouvertement.

Ce MonteDam n'est-il pas non plus quelque chose de totalement nouveau ?

HB : Ce n'est pas complètement nouveau. Nous avons déjà eu ce type d'initiative en Californie, où cela s'appelait le California Swing. Mais c'est quelque chose qui manquait en Europe.

Mike Sexton
Qui aurait envie de se battre avec cet homme ?

Très honnêtement nous n'avons pas la "bande passante" pour pouvoir créer suffisamment de tournois pour le World Poker Tour en Europe. Cela a donc du sens de faire un partenariat avec PokerStars.

J'espère que nous aurons l'occasion de le faire encore plus souvent dans le futur, vu que l'on connaît beaucoup de succès ici.

ES : Et cela ajoute pas mal de valeur pour les joueurs, ce qui est quelque chose que nous recherchons toujours.

N'oubliez pas que ce n'est pas seulement le vainqueur du classement qui gagne, il y a aussi d'autres prix comme des tickets pour les SCOOP, un ticket pour un freeroll à 30 000 $, etc.

Cela reste surprenant que dans un marché aussi serré, vous joigniez vos forces plutôt que de vous battre.

HB : Je pense que c'est quelque chose de bien que nous initions ceci. En tant que leaders de l'industrie nous avons toujours été très innovants.

Cela reflète aussi le fait que nous regardons plutôt vers le long terme, en ayant pour but de garder les joueurs heureux. Et peut-être aussi amener plus d'opérateurs à la table.

Y a t-il déjà quelque chose de spécial de prévu dans le futur ?

ES : A ce stade nous sommes certainement ouverts à de futures coopérations. Celle-ci se sera organisée sur un temps assez court, et nous allons voir ce que ça va donner.

Il y aura bien sûr besoin d'affiner certaines choses ici ou là, mais nous sommes tous deux ouverts à de futures coopérations bien sûr.

HB : Le plus important est que nous montrons aux joueurs que nous échangeons entre nous, et que nous voulons que cette conversation se poursuive.

Quelque chose de prévu pour le PokerStars Championship de Barcelone ?

HB et ES : Restez à l'écoute !