Morris Dadoun, 84 ans, première "star" du PokerStars Championship

Morris Dadoun
L'homme du jour : Morris Dadoun.

Feu l'European Poker Tour avait connu son lot de belles histoires. Dès son premier jour le PokerStars Championship en tient déjà une.

Si de grandes stars telles que Daniel Negreanu, Olivier Busquet, Andrey Zaichenko, Gaëlle Baumann, le high roller Ramin Hajiyev ou encore le joueur de l'année du GPI 2016 David Peters sont déjà au rendez-vous du Main Event du tout premier PokerStars Championship aux Bahamas, il y a un homme qui a tout ce petit monde à sa table... et qui détient le plus gros tapis !

Cet homme c'est Morris Doudan, 84 ans, courtier en assurances et conseiller financier (toujours en activité !), de Toronto.
Ce Canadien avait disputé un tournoi caritatif dans son casino local en décembre dernier.

« Je ne savais pas ce qu'était le premier prix... avant que je ne le gagne. Ils m'ont alors dit que c'était un package pour les Bahamas.

Quelqu'un est tout de suite venu vers moi, et qui voulait m'acheter le package. Mais j'ai répondu que je ne manquerais ça pour rien au monde ! »

40 ans d'expérience

Dadoun n'avait en fait jamais joué d'évènement poker de cette taille auparavant, bien qu'il s'adonne au poker depuis près de 40 ans, la plupart du temps avec ses amis durant le week-end.

Morris Dadoun 3
"Mes amis disent que j'ai une bonne poker face, mais je ne sais pas ce que c'est."

A la question de savoir ce qu'il attendait le plus de cette participation, Morris répondait : « C'est un rêve qui devient réalité. Je voulais rencontrer des champions et avoir l'opportunité de jouer avec eux. »

Un rêve qui est définitivement devenu réalité cette nuit, puisqu'il aura joué avec tous les joueurs cités plus haut, et... leur aura pris des jetons à tous !

Il aura en fait doublé son tapis rapidement, fut le premier joueur à en éliminer un autre, et aura même été chip leader durant une bonne partie de la journée.

A la fin du Jour 1A il sera un peu redescendu, mais reste bien placé très proche du Top 10 et juste derrière Gaëlle Baumann, sur 112 joueurs qualifiés.

Check-raise et Bluff

« Je suis à un âge où je devrais être à la retraite, mais j'apprécie l'âge que j'ai et je fais tout ce qui m'est possible. Et je n'ai pas peur de participer à quelque chose qui semble un tel défi. »

Crédité d'une excellente "poker face" par ses amis (bien qu'il confesse ne pas savoir exactement ce qu'est une bonne poker face), Morris a cependant bien plus de tours dans son sac. Et nous avons pu en être témoin en observant sa table.

Morris Dadoun
Qui s'y frotte s'y pique.

Nous avons ainsi pu voir Morris check-relancer David Peters et le chasser du pot. Nous l'avons vu essayer de bluffer à la fois Peters et Zaichenko à la river avec une hauteur 10 (mais perdre), avant de revenir encore plus fort.

Nous l'avons aussi vu dominer Negreanu et un autre joueur avec une quinte qui l'aura fait passer la marque des 100 000 jetons lors du niveau 7.

Mais Dadoun peut-il encore faire mieux, jusqu'à remporter le titre ?

« Ca serait dingue, mais je serai dans tous les cas heureux à la fin de ce tournoi. »

Tandis que ce PCS Bahamas s'achèvera ce week-end, rendez-vous lundi prochain pour connaître le résultat de Morris Dadoun !
Vous pourrez suivre aussi le tournoi en direct vidéo à partir de mardi soir sur notre page des live streams poker.

► A voir aussi le reportage qui lui a été consacré sur CBS News.