Tournois multitables à 3000 joueurs, 1ère partie

pokerstars pokerstars pokerstars 30563

Première partie de notre guide pour aller loin dans les grands tournois de poker multi-tables.

Les gros tournois, tels que ceux que l'on trouve aux WSOP, résulteront en de très larges gains et paiements pour quelques heureux, souvent au-delà de 1000 fois la taille du buy-in originel.

C'est une raison plus que suffisante pour passer un peu de temps à étudier la stratégie des MTT (tournois multi-tables), que ce soit en live ou sur Internet.


Définissez votre Objectif

Si vous n'y avez pas encore réfléchi, vous imaginez que le but de chacun dans un tournoi est de le gagner.
En réalité, la plupart des joueurs ne jouent pas du tout pour la première place. Ils jouent pour rentrer dans l'argent.

Pour la majorité des joueurs, finir dans l'argent ("In The Money"), quelle que soit la place, est considéré comme une victoire. Ce sont ici les joueurs qui aimeraient le grand prix de la première place, mais qui sont déjà heureux de ne pas perdre leur droit d'entrée.
Pour eux, la bataille est gagnée s'ils ont gagné de l'argent. Après tout, dans un sens, si vous faites de l'argent, vous êtes un gagnant, et les autres les perdants.

the final hand 18397
La plupart des joueurs ne visent pas la victoire.

En parallèle, les joueurs qui jouent pour gagner le premier prix se mettent en bien plus gros danger d'être éliminé avant l'argent, pour en contrepartie avoir une chance décente d'aller très loin.

La première chose que vous devez donc faire est de choisir quel est votre but.
Ne prenez pas l'un ou l'autre parce qu'il "sonne mieux". Vous devez faire un choix qui corresponde à vos besoins, et que vous êtes en mesure de poursuivre.
Si votre objectif est de jouer la gagne, 3000ème ou 2ème sera la même chose dans cette optique.

Pour les bons joueurs de tournoi, partir avec cette mentalité est le choix le plus profitable. Voici comment l'expliquer de la manière la plus simple. Prenons un scénario dans lequel vous êtes prêt à jouer 10 tournois à 1000$.

Dans le premier cas, vous jouez pour rentrer dans l'argent. 5 fois sur 10, vous êtes éliminé juste avant. Les 5 autres fois, vous parvenez juste à atteindre les places payées.
Perdu 5 x 1.000$ = -5.000$
Rampé dans l'argent 5 x 2.000$ = +10000$
Profit total : 5.000$

Dans le second cas, vous jouez pour gagner. Vous êtes rapidement éliminé dans 9 des 10 tournois, et gagnez le 10ème.
Perdu 9 x 1.000$ = -9.000$
Gagné 1 x 300.000$ = +300.000$
Profit total = +291.000$


Le "vrai argent" se trouve dans la victoire

Comme vous pouvez le voir à travers ces chiffres grossiers, vraiment gagner de l'argent se retrouve dans la victoire.

the money 19962
L'argent, le vrai, il est pour celui qui gagne le tournoi.

La variance est plus grande, étant donné que le plus que vous pouviez perdre dans le premier scénario était de 5000$, et presque le double, 9000$ dans le second.

Ces chiffres sont juste pour vous montrer la grosse différence dans les paiements possibles selon les deux optiques. Il est ridicule d'espérer gagner continuellement 1 MTT massif sur 10.
Mais avec une première place payant 300.000$, vous pouvez vous permettre de perdre quelques centaines de fois avant de gagner et de pouvoir encore faire un joli profit.

Les joueurs qui jouent seulement pour rentrer dans l'argent argueront qu'ils ont eux-aussi une chance de gagner, en plus de rentrer dans les places payées plus souvent.
C'est un peu pareil que les joueurs de cash games qui s'inventent des séries gagnantes.
Mais si vous atteignez l'argent avec un tapis dans la moyenne, vous allez avoir besoin d'une sérieuse bonne série de cartes pour parvenir à aller bien plus loin.
Les joueurs qui jouent la gagne auront espacé leur "gambling" sur l'ensemble du tournoi, tandis que vous serez forcé de prendre autant voire plus de risques sur une très courte période, pour poursuivre la route jusqu'en table finale.

Fabriquer des Séries Gagnantes

De nombreux joueurs de cash games sont accros au concept des sessions gagnantes, ignorant les résultats sur le long terme, et les revenus calculés sur un plan horaire.
Ces joueurs quitteront une session gagnante sur une fraction du montant total qu'ils tenaient à remporter pour toujours finir dans le positif.
La mentalité d'avoir besoin de remporter une session spécifique est cependant dangereuse pour le joueur de poker sérieux, car elle peut limiter les gains et même parfois contraindre à des pertes excessives.

Il y a des moments où vous n'allez pas jouer un bon poker. Vous pouvez être fatigué, déprimé, ou l'esprit juste un peu dispersé. Si vous vous forcez à rester à la table, à chasser vos pertes pour gratter quelques miettes histoire de gagner la session, vous risquez d'aller loin, trop loin.
Encore une fois, ce genre de victoires fabriquées peut résulter en des gains limités et des pertes exagérées.

IMG7688
Les meilleurs pros des MTT savent parfaitement qu'il faut avoir de la chance, au(x) bon(s) moment(s).


La stratégie du "Sac à chatte"

Vous nous pardonnerez l'expression triviale, mais c'est souvent celle que vous pourrez entendre dans les discussions.

La première chose à comprendre sur les tournois de poker de cette taille, est que vous allez être forcé de "gambler" en de nombreuses occasions pour avoir une chance d'aller titiller la gagne. "Gambler", c'est être joueur. Ne pas avoir peur de tout risquer pour doubler.

Vous allez connaître de multiples coin-flips, de nombreuses levées de votre siège à prier les mains aux cieux que votre tirage rentre, et en résumé, devoir être un peu, voire très chanceux lorsque vous vous retrouverez en mauvaise posture.

Les meilleurs professionnels de MTTs connaissent cette nécessité d'être chanceux, et ils l'incorporent à leur plan de jeu.
Les amateurs regardent souvent les pros d'un oeil ébahi, commentant le fait qu'ils soient si souvent chanceux.
Mais en fait, en dehors des séries naturelles de chance, les pros ne sont évidemment pas plus chanceux que vous.

La grosse différence est qu'ils saisissent les situations où ils doivent prendre un coin-flip, ou où ils auront besoin d'un peu de chance. Et ils s'assurent de le faire à des moments opportuns.
Dans une situation où vous détenez une main avec une probabilité de 60% de gagner contre votre adversaire, allez-vous plutôt aller à tapis contre un joueur qui a un tiers de votre stack, ou contre un joueur qui vous couvre ?

Les amateurs répondront souvent "celui avec un tiers", car s'ils perdent, ils auront toujours des jetons pour continuer.
Le problème avec ce choix, est qu'il va vous forcer à de nouvelles circonstances où vous aurez à prendre le même risque juste pour en revenir au point où vous en étiez.
Un pro joue pour gagner, et préférera plutôt prendre les mêmes risques pour de gros pots, qui les placeront en posture d'aller loin et même de tracer leur route jusqu'à la table finale.


Considérez votre ROI

(ROI = Return on Investment, retour sur investissement)

L'autre chose à considérer est le ROI.
Si vous jouez dans des tournois offrant plus de 1000 fois votre buy-in, vous pouvez vous permettre de faire de gros moves pour essayer de finir haut.

A chaque fois que vous voyez un pro aller loin dans un gros tournoi, si vous regardez en arrière ce qu'il a pu se passer, vous trouverez un tas de mains où le jouer a été "chanceux".

Pour user de cette stratégie à vos propres fins, assurez-vous de prendre ces risques quand il est profitable de le faire.
Vous devrez "jouer" à de multiples stades d'un tournoi, c'est forcé. Alors autant le faire quand il faut.


Plus à venir

La seconde partie de cet article étendra cette analyse en explorant la stratégie et la théorie du jeu, pour vous aider à atteindre la table finale de ces gros Events.
En attendant, commencez à vous forger un nouvel esprit, avec le concept de jouer pour gagner. Focalisez-vous sur la première place, pas seulement sur l'argent.


> Deuxième partie