La TDA couche à nouveau les règles tacites du poker

TDA2

Le plus grand organisme de régulation du poker au niveau international, la Tournament Director Association, a récemment publié une nouvelle version de son règlement. Nous vous en présentons les changements.

Comme tous les autres jeux et sports, le poker dispose d’un organisme gérant ses règles. Ici, comme pour les grands tournois internationaux, il s’agit de l’Association des directeurs de tournois (Tournament Director Association, TDA).

Fondée en 2001 par les pros Matt Savage, Linda Johnson,  Jan Fisher et David Lamb, la TDA n’a fait que grandir depuis. Elle compte aujourd’hui 1 300 membres répartis dans 39 pays à travers le monde. On y retrouve des gérants de grandes salles de poker, des circuits, des ligues de poker ou de tournois indépendants. Ils se réunissent tous les deux ans pour revoir les règles et mettre en place de nouvelles réformes.

C’est précisément ce qu’il s’est passé il y a quelques semaines à Las Vegas, lors d’une réunion à laquelle ont également assisté des représentants des plus grands tournois du monde : les WSOP, l’EPT et le WPT.

A cette occasion, 14 des 66 règles ont été modifiées par rapport à la version de 2013. Nous vous les détaillons ci-dessous.


Règle n° 2 - Responsabilités du joueur

Avec cette règle, la FDA établit que le joueur est en charge de “demander que le temps soit décompté lorsque le besoin s’en fait sentir”. Le joueur peut donc désormais demander à ce que le temps soit décompté pour éviter que ses adversaires n’essayent de perdre du temps, surtout dans les moments clés.

Règle n° 3 - Terminologie officielle des tournois de poker

Les joueurs vont devoir faire attention au moindre de leurs gestes autour de la table. L’amendement de la règle n° 3 vise précisément les joueurs qui tentent de tromper leurs adversaires avec un faux “check”. Le texte confirme en effet que “les joueurs doivent être particulièrement prudents quant à leurs gestes lorsque c’est à eux de parler ; le fait de frapper la table comptera comme un check.

poker smartphone
Les téléphones devront se faire plus discrets.

Règle n° 4 - Appareils électroniques et/ou de communication

Une règle qui semble évidente mais qui est désormais officielle : “les sonneries, musiques, etc. ne devront pas être entendues par les autres joueurs de la table.” Cette règle s’applique à tous les appareils électroniques et/ou de communication.

Règle n° 13 - Montrer ses cartes et “tuer” la main gagnante

Cette règle se divise en deux. Elle concerne d’abord la manière de montrer ses cartes : “La manière correcte de montrer ses cartes consiste à : 1) montrer toutes les cartes à la table ; et 2) permettre au croupier et aux autres joueurs de voir la main correctement.” La seconde concerne le fait de “tuer” la main gagnante : “Lors du showdown, le joueur doit protéger sa main en attendant qu’elle soit lue (voir règle n° 60).”

Règle n° 15 - Montrer les cartes lors d’un all-in

Cela arrive déjà régulièrement, mais c’est désormais officiel : lors d’un all-in entre plusieurs joueurs, ceux-ci devront montrer leurs cartes. Aucune ne doit retourner dans le deck sans avoir été vue.

Règle n° 16 - Montrer les cartes en dehors d’un all-in

Lors des showdowns hors all-in, si un joueur jette ses cartes retournées, alors le dernier joueurs avec des cartes vivantes remporte la main, sans qu’il lui soit nécessaire de montrer ses cartes.

Là encore, il s’agit d’une règle déjà tacite, mais qui est désormais officialisée. Certains casinos l’appliquaient déjà, ou une variante, mais tous ceux affiliés à la TDA devraient désormais l’appliquer uniformément.

Règle n° 17 - Demander à voir les cartes d’un adversaire

En cas de mise à la river, le joueur qui paye dispose du droit inaliénable de voir la main de son rival (celle qu’il paye pour voir), que le joueur en question ait montré ou pas ses cartes.

negreanu
Les histoires de chronomètres feront-elles moins parler ?

Une mesure qui devrait faire parler puisqu’elle pourrait dévoiler énormément de bluffs.

Règle n° 27 - Demander le "time" (chronomètre)

Les joueurs pourront demander le chrono, après qu’il s’est écoulé un délai raisonnable. La requête peut venir de n’importe quel joueur de n’importe quelle table, une fois qu’elle est approuvée par un membre du Floor, le joueur dispose de 50 secondes pour prendre une décision. Cela devrait permettre de donner plus de rythme aux parties, surtout en combinaison avec les règles n° 2 et n° 16.

Règle n° 29 - En position

Un joueur doit être à son siège au moment où la dernière carte de la table est distribuée pour que sa main soit considérée comme vivante.

Une modification importante par rapport à 2013, puisqu’elle précise qu’il s’agit de la dernière carte de la table et non plus de la “première”. Une mesure censée mettre fin à certaines polémiques.

Règle n° 37 - Mises verbales et en jetons

Il s’agit cette fois de l’une des deux nouvelles règles de cette année. Elle concerne les méthodes de mise. “Les mises se feront à la fois verbalement et en poussant les jetons. Si le joueur fait les deux, alors la première déterminera la mise. Si c’est fait de manière simultanée, alors l’annonce sera considérée comme prioritaire.

Il sera donc possible de miser en poussant seulement ses jetons.

Règle n° 39 - Responsabilité au turn

La décision d’un joueur au turn (de suivre ou de relancer) vaut comme action.

C’est-à-dire que si vous décidez de suivre ou de relancer au turn, cette action vaudra intégralement pour le coup en question. Si l’un de vos adversaires va all-in et que vous suivez sans vous en être rendu compte, vous devrez payer immédiatement.

Règle n° 43 - Nombre de relances

Déclarer le total, ou pousser la quantité de jetons correspondante.

Conference TDA 2
Une conférence de la TDA.

Si un joueur mise 2000 jetons et que vous souhaitez relancer de 8000, vous devrez annoncer le nombre total de jetons, pas seulement la relance. Ici : 10000.

Règle n° 60 - Main morte par accident

Si un joueur protège ses cartes, y compris pendant que le croupier les lit lors de l'abattage, et que ce dernier oublie donc de les lire, la main considérée comme morte peut rester en jeu, même si les autres mains ont été vues.

Règle n° 66 - Avertissements, pénalités et disqualifications

Conformément à cette dernière règle, les joueurs qui ne sont pas à leur place ou qui sont punis de plusieurs tours sans jouer perdront leurs antes et leurs blinds même s'ils doivent être éliminés du tournoi. Ils doivent également rester en dehors de la table. Une règle censée exposer les tricheurs.

Voilà donc l'essentiel des dernières modifications du règlement du poker de la TDA, auquel vous pouvez accéder (en anglais) ici.