November 9 interviews : Joseph Cheong

joseph-cheong

Retrouvez chaque semaine sur PokerListings l'interview d'un nouveau November Nine jusqu'à la table finale du Main Event des WSOP en novembre. Rencontre aujourd'hui avec Joseph Cheong, américain originaire de Corée du Sud diplômé en psychologie.

PokerListings : Comment s'est passée pour toi la bulle du Main Event ?

Joseph Cheong : J'ai plutôt bien joué, même si j'avais parfois l'impression d'être dans un tournoi satellite… Je me suis retrouvé à un moment donné avec 40 millions en chips et j'ai essayé de mettre la pression sur mes adversaires. Malheureusement ça n'a pas marché ! J'ai aussi perdu un CBet (continuation-bet, NDLR) massif en début de journée, qui m'aurait permis de finir mieux placé. Tant pis, c'est le jeu ! L'important était de rester concentré et de ne pas se laisser aller, sinon on commence à tilter, et au Main Event, ce n'est vraiment pas ce qu'il faut faire. Au final, je reste tout de même content de cette perf' et de pouvoir partir avec 32 millions.

PL : Il faut patienter quelques mois avant la table finale, ton sentiment ?

JC : Si cela ne tenait qu'à moi, j'aurais aimé jouer la table finale dès la fin du Main Event ! Mais cette pause de trois mois est une bonne chose pour les WSOP et pour tous les sponsors. Ceci dit, je ne sais pas encore comment je vais me préparer pour le jour J, j'aimerais simplement participer à quelques tournois en Europe. En fait, j'ai du mal à réaliser ce qu'il m'arrive. Faire partie des November Nine et être à la table finale du plus grand tournoi de poker du monde, c'est extra !

PL : Quel est ton avis sur la composition de la table finale ?

JC : C'est une situation un peu étrange, avec des positions clairement définies : 2 joueurs avec de gros tapis et 3 ou 4 joueurs très short-stack. Je pense que ces derniers vont vite se faire sortir et je vais devoir moi aussi faire attention dès le début.

PL : Comment as-tu découvert ta passion et ton talent pour le poker ?

JC : J'ai commencé à m'intéresser au poker dès l'université en jouant en ligne et en participant à quelques tournois. Les gains n'ont pas tardé à venir et je me suis alors investi à fond dans le poker. J'ai décidé de passer un été à jouer au poker à plein temps, pour voir si j'étais capable de réussir. Il s'est avéré que ça a vraiment bien marché pour moi, et depuis je vis grâce au poker.

PL : Comment vois-tu ton avenir dans le poker ?

JC : A l'heure actuelle je ne sais pas si je serai professionnel toute ma vie mais ces WSOP sont pour moi une super expérience, et me permettront peut-être de ne plus avoir aucun souci d'argent pendant toute ma vie !

PL : Ta participation à la table finale doit bien sûr faire des heureux ?

JC : Mon père est bien sûr ravi pour moi, mais ma mère est quant à elle… un peu plus perplexe !


Retrouvez nos précédents interviews des November 9 :

- Jason Senti
- Soi NGuyen
- Michael Mizrachi
- Filippo Candio
- Matthew Jarvis
- John Racener

Derniers Blog Posts »