October Nine 2012 : Qui va Gagner ?

IMG9141
Jesse Sylvia est donné favori pour devenir le prochain champion du monde de poker.

Le Main Event des World Series 2012 couronnera un nouveau champion du monde dans deux jours. Qui va gagner selon les bookmakers ? PokerListings fait le point, à quelques heures du début de la table finale.

(vous pouvez également retrouver note présentation des 9 finalistes)

Avec plus de 43 millions en jetons, Sylvia est à 3 contre 2 chez les bookmakers, l'inscrivant comme favori. Deuxième sur la liste, le Hongrois Andras Koroknai, seul non-Américain de cette table finale.

PokerListings.com est actuellement à Vegas, prêt pour vous donner les meilleures infos en direct du front. Mais avant ça (et surtout avant le début des hostilités d'ici quelques heures, qui auront peut-être même déjà commencé à l'heure au moment où vous lirez ces lignes), refaisons un petit tour d'horizon des forces en présence, et de comment les bookmakers de Las vegas voit tout ce petit monde.


Jesse Sylvia (USA)

IMG1637

Stack : 43 875 000

Cote : 3 contre 2

Jesse Sylvia combine expérience et taille de tapis, pour être le favori donc. Mais à 3 contre 2, l'affaire n'est pas tant intéressante pour les parieurs.

Les tournois de No-Limit Hold'em sont tout sauf prévisibles, et sachant que Sylvia pourrait tout à fait passer du statut de chip leader à celui de short stack en une seule main, il est ridicule de penser ne serait-ce qu'à sa victoire 50% du temps où il jouerait cette table finale.

Sylvia vit à Las Vegas depuis quelques années, jouant en cash game professionnellement.

Il a construit sa bankroll en grande partie avec un résultat en MTT en ligne à 100k$, alors qu'il jouait depuis l'ordinateur de son labo à l'Université de Cal Lutheran.

Interview vidéo (en anglais)


Andreas Koroknai (Hongrie)

Stack : 29 375 000

Cote : 3 contre 1

IMG9082

Le seul non-Américain de cette table finale donc, est l'un des joueurs de ce dernier carré qui a le plus réussi.

Koroknai a remporté le WPT L.A. Poker Classic en 2010 pour plus d'1,7 million de dollars. Il devra finir 5ème ou mieux s'il veut battre ce chiffre.

L'anglais de Koroknai est limité, aussi les infos manquent sur lui.

Ce qu'on sait, c'est qu'il a été chanceux à 14 joueurs restants, à tapis avec A-9 contre l'A-T de Wong. Koroknai a alors floppé un tirage couleur, qu'il a complété à la river pour doubler.

Il est aussi le joueur qui a fait sauter la bulle de la table finale, éliminant Gaëlle Baumann à la 10ème place.


Greg Merson (USA)

Stack : 28 275 000

Cote : 5 contre 2

5581 Greg Merson

Selon les informations en notre possession, Greg Merson est probablement le meilleur joueur qui sera assis en face des caméras.

Merson a prouvé ce qu'il fallait pour remporter des tournois quelques semaines seulement avant de réussir cette table finale, notamment le Six-Max championship à 10.000$ pour 1,13 million de dollars.

En plus de ce bracelet, il est rentré dans l'argent de ces WSOP en 5 autres occasions.

Fait notable et incroyable, alors qu'il ne restait plus que 150 joueurs restants dans le Main Event, Merson était tombé à 3 grosses blindes. Il a finalement réussi à se refaire, pour l'issue que l'on sait. Il est même 3ème en jetons.

Interview vidéo (en anglais)


Russell Thomas (USA)

5553 Russell Thomas

Stack : 24 800 000

Cote : 4 contre 1

Depuis que la table finale a été constituée en juillet, on a appris à connaître Thomas mieux que tous les autres.

Ces derniers mois, Thomas s'est entraîné avec le détenteur de bracelet Jason Sommerville, un entraînement qu'il a même filmé pour en faire une série documentaire, "The Final Table".

A l'inverse de la plupart de ses adversaires, Thomas travaille à côté, en tant qu'actuaire à Hartford dans le Connecticut.

S'il manquait d'expérience auparavant, il aura donc maintenant eu le temps de rattraper un peu son retard au cours de ses sessions de training.

Interview vidéo (en anglais)


Steve Gee (USA)

Stack : 16 860 000

Cote : 6 contre 1

4639 Steven Gee

Steven Gee joue au poker depuis les années 70, aussi il est difficile de lui enlever son étiquette de joueur le plus expérimenté de cette table finale.

Gee a cependant mis le poker professionnel entre parenthèses pour poursuivre d'autres affaires, avant de retourner aux tables pour remporter son premier bracelet WSOP en 2010.

A 56 ans, Gee est le deuxième joueur le plus vieux à la table.

Sa cote de 6 contre 1 en fait un pari qui pourrait rapporter gros, tout comme celui sur Michael Esposito.

Interview vidéo (en anglais)


Michael Esposito (USA)

IMG9119

Stack : 16 260 000

Cote : 6 contre 1

Michael Esposito est clairement l'invité surprise de cette table finale.

A 58 ans, Esposito possède à son palmarès une longue liste de cashes en tournois, la plupart à Atlantic City et Las Vegas, mais son plus gros résultat avant ces October Nine, n'était "que" un prix de 47.000$ pour une autre table finale réussie cette fois sur le WSOP Circuit.

Il est déjà assuré de remporter au moins 16 fois ce total avec sa performance du Main Event.

Comme nous l'avons dit, si Esposito ou Gee gagnent, certains parieurs devraient y trouver leur bonheur et pouvoir envisager prendre de belles vacances. Lui aussi est donné à 6 contre 1.

Et pas mal d'argent pourrait aussi circuler entre des grands noms du poker, pas avares en paris. De gros paris ont en effet notamment été effectués par des joueurs tels que Mike Sexton, Doyle Brunson, Barry Greenstein et Brian Hastings, comme celui selon lequel le futur vainqueur aurait plus de 40 ans.

Interview vidéo (en anglais)


Robert Salaburu (USA)

Stack : 15 155 000

Cote : 7 contre 1

IMG8929

De San Antonio au Texas, Robert Salaburu joue au poker depuis 10 ans. Il a commencé au jeune âge de 16 ans.

Salaburu a commencé à jouer au poker en ligne tandis qu'il allait encore au lycée, avant d'abandonner ses études et de poursuivre une carrière de professionnel de poker à plein temps.

Salaburu est 6ème en jetons, et est donné à 7 contre 1 par les bookmakers à Vegas.


Jake Balsiger (USA)

Stack : 13 155 000

Cote : 8 contre 1

5479 Jacob Balsiger

A juste 21 ans, cet étudiant à l'Université de l'Arizona a la chance de devenir le plus jeune champion du monde de poker de l'histoire.

Balsiger a toutefois le deuxième plus petit tapis, et une cote de 8 contre 1 pour la victoire.

Mais cette cote n'est même pas proche d'être une bonne affaire. Si tout le monde avait le même nombre de jetons, il gagnerait "une fois sur neuf". Avec moins de 7% des jetons en jeu, et bien moins d'expérience que tous ses adversaires, Balsiger a du travail...

Interview vidéo (en anglais)


Jeremy Ausmus (USA)

Stack : 9 805 000

Cote : 11 contre 1

IMG9096

Chaque année, un joueur se voit coller l'étiquette du short stack, le petit tapis, le petit poucet, appelez-le comme vous voulez. Cette année, cet "honneur" revient à Jeremy Ausmus.

Cet autre joueur pro du cash game local a cependant beau être court en jetons, il possède un bon peu d'expérience. En plus des quelques 750.000$ garantis pour l'accession en table finale de ce Main Event, Ausmus est rentré 13 fois dans l'argent aux World Series.

Ausmus est père de famille, avec deux garçons, qu'il fait vivre grâce au poker.

Son plus gros résultat jusque là était un prix de quelques 190.000$ dans un tournoi à 5.000$ du Bike Casino à Los Angeles.

Interview vidéo (en anglais)


Cotes fournies par Caesars Entertainment, organisateur des WSOP

 

assets/photos/_resampled/croppedimage6060-pokerlistings-france.jpg
A propos de PokerListings France
La rédaction de PokerListings France inclut des rédacteurs confirmés réguliers, experts du poker et suivant l'actualité au jour le jour afin de vous proposer le meilleur et l'essentiel de l'actualité poker, mais aussi des informations sur les salles, la stratégie, et des articles plus décalés.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Commentaire ajouté. Merci !

Aucun commentaire