Phil Ivey ne participera pas aux WSOP

phil ivey 32114 copie
Un concurrent de moins pour Phil Hellmuth et ses 11 bracelets : Ivey restera cette année bloqué à 8.

Coup de tonnerre alors que les WSOP viennent à peine de démarrer : Phil Ivey ne participera pas aux World Series of Poker 2011.

Premier choc des World Series of Poker 2011 : Phil Ivey a déclaré qu’il ne participerait pas aux WSOP, en signe de solidarité envers les joueurs de Full Tilt Poker, qui n’a toujours pas payé ses joueurs suite au fameux Black Friday.

Le membre de la Team pro Full Tilt a également déclaré sur son site officiel qu’il allait chercher une solution, et intenter une action en justice contre Tiltware (société propriétaire de la salle), notamment pour "dommages professionnels" et "préjudice à sa réputation" pour un montant de quelques 150 millions d'euros.

Full Tilt Poker n’a pas tardé à réagir, considérant cette poursuite comme "sans fondement", et accusant le joueur de faire preuve d’égoïsme et d'agir pour ses intérêts personnels. Le groupe a également déclaré qu’il avait déjà été prévu qu’Ivey aide financièrement à résoudre le problème.

Dans un autre communiqué, la salle a également maintenu que tous ses comptes n’étaient pas figés, avec un compte bancaire en Irlande qui se trouverait en partie en marge des décisions du 15 avril du Department of Justice américain. Et même que certains fonds avaient été dégelés, en réitérant que la compagnie était saine et que les joueurs allaient voir leur argent rendu.

Le soutien de Negreanu

Plusieurs grands noms du poker ont réagi à leur tour à cette information. Daniel Negreanu a affiché son soutien à Ivey, "admirant" le geste, précisant qu'il n'aurait lui non plus pu participer aux Series avec le patch d'une société laissant des personnes dans la panade (Pokerstars a quant à elle commencé à rembourser ses joueurs aux Etats-Unis).
Barry Greenstein s'est pour sa part montré plus mesuré, arguant que cette décision était indépendante de l'action intentée, et quil y avait "plus de tenants derrière tout ça".

C’est en tout les cas un coup dur supplémentaire pour Full Tilt Poker, qui accuse déjà un net recul en fréquentation depuis le Black Friday (passée de 15 000 à 9 000 joueurs en cash games notamment).

Des rumeurs font par ailleurs également état d’un départ imminent de Tom "durrrr" Dwan, une autre des figures emblématiques de la salle de poker en ligne. Une chose est sûre : on n'a pas fini de parler de ce "vendredi noir".

Derniers Blog Posts »