Bio joueur : Pascal Perrault

pascal perrault

Un pharmacien professionnel qui s'est fait remarquer sur le circuit pro pour avoir gagné quelques tournois de poker ? Nous parlons bien de Pascal Perrault. Sorti de son officine, l'homme s'est affirmé comme un joueur de tournoi fin, illisible et agressif.

En plus de bien aimer les World Series of Poker de Las Vegas, PP est également fan des tournois d'Amsterdam, de Londres, de Vienne et d'Helsinki. Voyager pour participer à divers tournois ne le dérange pas ; dans l'avion l'homme s'occupe avec son ordinateur, à s'imprégner de stratégie poker, faisant ainsi bien vite passer le temps.

Pascal est un joueur apprécié qui entretient de bonnes relations avec nombre d'autres joueurs sur le circuit.
On a souvent pu voir le français au « Late Night Poker », le faisant espèrer de la télévision française qu'elle rattrape ses homologues britanniques et américaines en termes d'émissions de poker télévisées.

Sur la nouvelle réputation du poker, il dit : « Le poker est devenu un véritable sport intellectuel au même titre que le bridge et les échecs. Les gens doivent comprendre que le poker que nous jouons aujourd'hui n'a plus rien à voir avec celui qui fut joué dans les arrières-salles. Un joueur de poker qui se présente dans un tournoi est comme un gladiateur virtuel qui rentre dans l'arène pour combattre : parfois il gagne, parfois il meurt d'une mort virtuelle. »

Toujours au fait des détails du jeu, l'expérience de PP dans les tournois américains l'ont fait s'interroger sur le pourquoi des croupiers américains utilisant deux mains pour distribuer, arguant qu'il est plus facile de tricher de cette façon ; les croupiers européens utilisent quant à eux généralement un sabot, leur permettant de sortir les cartes d'une seule main.

Sur un plan personnel, Pascal pense que l'une de ses forces en tant que joueur est sa capacité à sublimer son ego lorsqu'il joue. « Vous ne pouvez pas vous mettre martel en tête pour récupérer vos jetons d'un joueur en particulier une fois que vous avez pris un bad beat » explique t-il.

Pascal affirme enfin que ce qui l'attire le plus dans le poker professionnel est le challenge et non l'argent. « Je n'attache aucune importance à propos de la gloire et de l'argent, mais au challenge. L'argent est toujours quelque chose sur lequel on peut cracher. »

En termes de résultats, le français possède à son actif de très nombreuses bonnes performances dans les petits tournois de nombreux pays, lui conférant aujourd'hui pas loin de 1,7 millions de $ en termes de gains. Parmi ses plus grands faits d'arme, on trouve une victoire dans un EPT viennois en 2005, une dixième place dans l'EPT de Londres en 2007, et pas loin de dix places payées dans les WSOP.
Triple P (pour Pascal "Poison" Perrault, en référence à son métier de pharmacien), a même été désigné personnalité poker de l'année et meilleur joueur européen en 2001.
Après avoir fait partie de la Team Poker770, il a récemment intégré la Team Full Tilt Poker.

Divers et anecdotes

* Possède un doctorat en pharmacologie de l'Université de Paris.
* Père de cinq enfants, dont une fille prénommée Vegas. Marié à Lise Vigezzi, également joueuse professionnelle.
* Surnoms : « P.P. the Bandit », ou « Triple P ».

Derniers Blog Posts »