Des PDG de casinos défendent le poker en ligne

wynn2
Steve Wynn

Les casinotiers à la rescousse du poker en ligne ? Alors que ce dernier est souvent pointé du doigt pour faire de l'ombre aux casinos en dur et détruire leur activité (20% de joueurs en moins et 6% de baisse de revenus en Europe), plusieurs PDG de très grands groupes ont finalement formulé un avis plus nuancé sur la question.

Interrogés par Bloomberg TV, plusieurs grands responsables des plus grandes chaînes de casino du monde ont ainsi pu donner leur avis, et quelque part répondre à Sheldon Adelson.

Cet autre magnat des casinos poursuit en effet de son côté une cabale contre les jeux en ligne, parfois à grands renforts de formules choc. L'homme derrière le projet EuroVegas (et 13ème fortune mondiale) voit en effet d'un très mauvais oeil la légalisation des jeux d'argent en ligne aux Etats-Unis.

Même si pour se justifier, Adelson réfute le simple argument financier ("les casinos ne représentent que 10% de mon activité, je ne suis pas à 200 millions près") et pointe également la menace de l'addiction au jeu ("un cancer, une toxine à laquelle tout homme doit résister, une menace pour notre société."). Nous laisserons chacun juge du degré d'honnêteté des propos de l'homme de 80 ans.

Gary Loveman, PDG de Caesars Entertainment :

"Le poker en ligne est essentiel pour mon entreprise et je pense que c'est un service que l'on devrait être autorisé à fournir aux citoyens des États-Unis."

Keith Smith, PDG de Boyd Gaming :

"Cela ne peut que nous permettre d'étendre notre business model et de populariser nos marques auprès des jeunes générations de clients."

Jim Murren, PDG de MGM Resorts International :

"Je pense que cela va à la fois concurrencer et réduire la clientèle de certains casinos traditionnels. Mais nous avons quand même décidé d'investir dans le poker en ligne parce que nos marques (Bellagio, MGM, Aria) sont déjà connues du grand public. Nous nous sommes associés à bwin-PartyPoker, le leader mondial dans le domaine, et je pense que nous allons être très performants ensemble."

Steve Wynn, PDG de Wynn Resorts Ltd :

"Mes collègues me parlent depuis longtemps d'Internet, c'est une montagne, un Everest, qu'on voit se dessiner à l'horizon.

Personnellement, j'ai du mal à voir cette opportunité pour ce qu'elle est – il y a des choses que je ne comprends pas – donc je me suis bien entouré, j'ai rangé au placard mes doutes et mes idées préconçues et j'en tire le profit.

Il faut savoir être rationnel, on ne peut pas continuer à ignorer complètement Internet : ce n'est pas parce que cela nous paraît un peu obscur qu'on ne peut pas se lancer et contribuer."

 

Derniers Blog Posts »