Pierre Neuville : « Arrêter l'EPT et aller au Panama ? Une erreur monumentale ! »

Pierre Neuville contrarié

PokerStars va annuler le plus gros circuit international en dehors des WSOP, l’European Poker Tour. Ancien membre de la team PokerStars, Pierre Neuville possède également une énorme expérience commerciale. Pourtant, il a du mal à comprendre ce qui a motivé cette décision.

À partir de 2017, PokerStars n’organisera plus de circuits continentaux.

Au lieu de cela, le leader du marché créera deux circuits mondiaux pour les joueurs en mises moyennes à hautes.

Nous avons pu parler avec Pierre Neuville, ancien finaliste des WSOP, quelques semaines avant le tout dernier tournoi de l’EPT à Prague.


Pierre Neuville :

« D’abord, je dois dire que je suis très triste que David Baazov ait dû quitter l’entreprise temporairement. J’étais très proche de lui. Il m’a même demandé conseil avant de racheter PokerStars.

Certaines personnes ne l’ont pas très bien pris, ce qui m’a poussé à fermer mon compte PokerStars.

En ce moment, je n’ai pas de nouvelles de David et je ne comprends pas du tout la politique actuelle. On dirait que PokerStars Live et PokerStars Online sont deux entreprises totalement différentes.

Pokerstars Championships
Le nouveau bébé de PokerStars ne plait pas à tout le monde.

Au départ, l’EPT était censé soutenir les activités en ligne. Aujourd’hui, PokerStars Live semble ne plus avoir de lien avec les activités en ligne.

En tant que spécialiste du marketing, je suis très surpris qu’une entreprise retire du marché une marque aussi renommée que l’EPT. À première vue, cela me semble être une énorme erreur.

Mais soyons clairs : je n’ai aucune idée de leur stratégie, je ne sais pas qui prend les décisions et je ne sais pas quels sont leurs objectifs.

S’ils ont décidé de « tuer » une marque pour établir un circuit mondial à long terme, alors peut-être que c’est une idée de génie. Mais vu de l’extérieur, ça pourrait être une grosse erreur.

Je n’y vois aucune logique stratégique. Ils détruisent des tournois que les gens adorent et ils vont en créer un au Panama. Au Panama !

Pour moi, ça va être une catastrophe. Il y a tellement de raisons de ne pas aller au Panama. Les impôts, la longueur du voyage pour un tournoi si court, et le tout dans un pays où le poker n’a aucune place.

Pierre Neuville
"Le poker n'a aucune place au Panama."

Tuer l’EPT pour le remplacer par un tournoi qui n’a pas le même niveau ni le même standing...

Tout le monde sait que j’ai beaucoup investi quand David Baazov a racheté l’entreprise. À l’époque, j’étais probablement l’un des actionnaires principaux.

J’étais persuadé que je pourrais les aider : je connais tous les joueurs de chaque côté de l’Atlantique, j’ai bonne réputation et j’ai une grande visibilité en ligne.

Je pensais pouvoir être utile à la fois en tant que joueur et en tant que conseiller, je pensais que je pourrais véritablement apporter quelque chose. C’était comme retourner dans le monde des affaires.

Mais récemment, j’ai notamment reçu une réaction très négative, et en plus venant de quelqu’un que je ne connais même pas. Donc tout ça, c’est fini pour moi pour l’instant.

J’ai arrêté de jouer en ligne. Je prends soin de ma santé et je joue en live où je veux. Je profite de la vie. »

Une nouvelle saison en janvier

L’European Poker Tour se fermera donc sur le tournoi à Prague le mois prochain. Les tout nouveaux PokerStars Championships démarrereront aux Bahamas en janvier, avant de faire étape au Panama, à Macao, à Monte Carlo et à Barcelone.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire