Le Poker Hall of Fame : La Temple de la Renommée

poker hall of fame
Le célèbre "mur de la gloire".

A l'instar de nombreux autres sports, le poker possède aussi son Hall of Fame, que l'on pourrait traduire par "temple de la renommée" en français.

Les portraits des lauréats sont accrochés sur un célèbre mur qui se situe au casino mythique Binion's Horseshoe.

Chaque année depuis la première édition en 1979, ce sont un ou plusieurs joueurs (deux à l'heure actuelle) qui font leur entrée dans ce cercle fermé mais non moins prestigieux.

Pour être éligible à y entrer (et recueillir les votes du jury à partir d'une pré-liste établie quelque temps avant), ces personnalités doivent remplir certains critères :

  • Avoir joué au top niveau des compétitions ;
  • Avoir joué à hauts enjeux ;
  • Avoir bien joué de manière constante en ayant gagné le respect de ses pairs ;
  • Avoir résisté à l'épreuve du temps ;
  • Pour les non-joueurs : avoir contribué à la croissance du poker et au succès du jeu, et par des faits durables et ayant marqué ;
  • Avoir au minimum 40 ans (règle instaurée en 2011).

Tous les membres du Poker Hall of Fame, par années :

(dernière mise à jour : 2017)

2017
Dave Ulliott (à titre posthume) --- Phil Ivey

2016
Todd Brunson --- Carlos Mortensen

2015
Jennifer Harman --- John Juanda

2014
Daniel Negreanu --- Jack McClelland

2013
Tom McEvoy --- Scotty Nguyen

2012
Eric Drache --- Bryan Roberts

2011
Barry Greenstein --- Linda Johnson

2010
Dan Harrington --- Erik Seidel

2009
Mike Sexton

2008
Duane "Dewey" Tomko --- Henry Orenstein

2007
Phil Hellmuth --- Barbara Enright

2006
Billy Baxter --- T.J. Cloutier

2005
Jack Binion --- Crandell Addington

2004
Berry Johnston

2003
Bobby Baldwin

2002
Lyle Berman --- Johnny Chan

2001
Stu Ungar

1997
Roger Moore
(à ne pas confondre avec l'acteur NDLR)

1996
Julius Oral "Little Man" Popwell

1993
Jack Keller

1992
Thomas "Amarillo Slim" Preston

1991
David "Chip" Reese

1990
Benny Binion

1989
Fred Ferris

1988
Doyle Brunson --- Jack Straus

1987
Walter Clyde "Puggy" Pearson

1986
Henry Green

1985
Red Hodges

1984
Murph Harrold

1983
Joe Bernstein

1982
Tom Abdo

1981
Bill Boyd

1980
T. "Blondie" Forbes

1979
Johnny Moss --- Nick "the Greek" Dandolos --- Felton McCorquodale --- Red Winn --- Sid Wyman --- James "Wild Bill" Hickok --- Edmond Hoyle

-----

précédents articles sur le Hall of Fame :

Daniel Negreanu et Jack McClelland au Hall of Fame

(27/10/14)

La superstar Daniel Negreanu et le directeur de tournoi très réputé Jack McClelland feront tous deux leur entrée dans le Temple de la Renommée du poker cette année. Bruno Fitoussi devra lui encore attendre.

A 40 ans à peine, Negreanu a été élu au premier tour, lui qui est sans aucun doute aujourd'hui le joueur de poker le plus célèbre et qui travaille depuis des années à promouvoir le poker dans le monde entier.

Negreanu est également le deuxième meilleur joueur de l’histoire du poker en termes de gains, avec 30 millions de dollars, grâce notamment à six bracelets WSOP et deux titres sur le WPT.

Parmi les joueurs les plus en vue du circuit, Negreanu est omniprésent à la télévision, sur son blog et sur les différents réseaux sociaux.

daniel negreanu7
Daniel Negreanu

C’est un véritable honneur de me retrouver aux côtés de tous les grands joueurs qui y sont entrés avant moi,” a déclaré Negreanu.

Je suis encore plus flatté d’être reconnu alors que je n’ai que 40 ans, comme la légende du poker Chip Reese.

Je remercie les membres du Hall of Fame et du jury Blue Ribbon Media qui ont voté pour moi.


McClelland : 40 ans de travail dans le poker

A 63 ans, McClelland compte quant à lui déjà 40 ans de présence et de travail dans le poker.

Directeur de tournoi des WSOP dans les années 80, il est surtout connu pour avoir dirigé la salle de poker du Bellagio et les tournois du WPT qui y avaient lieu.

Je suis très heureux de faire partie de la promotion 2014 du Hall of Fame. C’est aussi une leçon d’humilité,” confiait McClelland.

jack mcclelland 5244
Jack McClelland

Je tiens à remercier tous les gens qui ont voté pour moi, ainsi que les WSOP, le WPT et toutes les personnes que j’ai rencontrées et avec qui j’ai travaillé toutes ces années. Merci à tous de me faire cet honneur, je vous en suis extrêmement reconnaissant.

McClelland a travaillé sur des tournois dans le monde entier, d’Aruba à Chypre, en passant par Londres, Vienne ou la Russie. C’est d’autant plus impressionnant qu’il a commencé sa carrière en tant que croupier avant de grimper les échelons.

Sous bien des aspects, Negreanu et McClelland représentent deux facettes complémentaires du poker. Negreanu a connu le succès à tous les niveaux dans le poker, tandis que McClelland a lui travaillé dans tous les domaines relatifs au poker.

Déception dans le clan français puisque parmi les nominés, Bruno Fitoussi devra finalement encore attendre, tout comme entre autres Ted Forrest, Jennifer Harman ou Mike Matusow.

McClelland et Negreanu, 47è et 48è noms à venir s'ajouter à la liste, feront officiellement leur entrée dans le Hall of Fame le 9 novembre au Binion’s, la veille du début de la table finale du Main Event des WSOP.

Le lieu de la cérémonie ? La Longhorn Room (anciennement Benny's Bullpen), là où les WSOP se tenaient il y a encore 10 ans. McClelland y aura officié en tant que directeur de tournoi, et c'est aussi là que Negreanu avait remporté son premier bracelet en 1998.

-----

Jennifer Harman et John Juanda introduits au Hall of Fame

(29/10/15)

Jennifer Harman
Jennifer Harman

Les World Series of Poker viennent d'annoncer que Jennifer Harman et John Juanda deviennent les 49è et 50è membres du Poker Hall of Fame.

Ces deux icônes du poker étaient parmi les 10 joueurs nommés par le public, et ont été choisies officiellement par un panel de 39 membres actuels du Poker Hall of Fame (que l'on peut traduire par "mur de la gloire" par chez nous).

La cérémonie d'intronisation aura lieu ce vendredi dans l'ancienne Benny's Bullpen room (aujourd'hui Longhorn Room), lieu de la première table finale des WSOP en 1970, et où ceux-ci se déroulaient encore il y a quelques 10 ans avant de déménager au casino Rio.

Harman y a gagné ses deux bracelets et Juanda trois sur ses cinq.

Ulliott et Fitoussi : pour l'année prochaine ?

Aucun joueur ou acteur du poker européen n'a encore été élu, alors qu'on pouvait pourtant s'attendre à cette première en 2015.

John Juanda
Toujours un boss.

Parmi les favoris de cette année se trouvaient en effet Dave "Devilfish" Ulliott (décédé cette année) et le Français Bruno Fitoussi, mais aucun n'a réussi à récolter le nombre suffisant de voix.

Chris Bjorin, David Chiu, Carlos Mortensen, Max Pescatori, Terry Rogers et Matt Savage faisaient aussi partie des 10 nommés.

Cette déception ne doit cependant pas déprécier l'introduction d'Harman (Etats-Unis) et Juanda (Indonésie), qui ont tous deux largement surpassé les critères pour leur admission au Hall of Fame.

Jennifer Harman (50 ans) n'a cessé de jouer et de gagner dans les plus grosses parties de cash games à Las Vegas, en ayant également fait partie de la fameuse "corporation" de joueurs s'étant associés pour battre le banquier et milliardaire Andy Beal.

John Juanda (44 ans) a également plus que prouvé face au top de la concurrence, et a pu récemment prouver qu'il n'avait rien perdu en remportant le Main Event de l'EPT Barcelone il y a tout juste deux mois, après une année sans jouer.

"C'est un vrai honneur d'être sélectionnée pour entrer au Hall of Fame du Poker" s'est enthousiasmée Jennifer Harman.
"Le poker a été un incroyable parcours pour moi, et recevoir le respect de mes pairs est magnifique. Je souhaite remercier tout le monde pour le soutien, je suis si heureuse !!!"

"J'apprécie la reconnaissance" ajoutait Juanda. "C'est un honneur de voir mon nom parmi tant de joueurs que j'ai admirés et respectés durant ma carrière : Chip Reese, Erik Seidel, Dan Harrington, Daniel Negreanu...
Merci à tous les fans qui m'ont nommé, et aux membres du Hall of Fame et des médias qui ont voté pour moi."

-----

Barny Boatman : « Les Américains oublient que le reste du monde existe »

(08/03/16 - par Dirk Oetzmann)

Barny Boatman

Véritable vétéran du poker britannique et membre du Hendon Mob, Barny Boatman est indiscutablement l’une des voix qui comptent dans le poker européen.

Et l’une des plus drôles.

Avec trois millions de dollars de gains en carrière et un statut de légende, il passe la majorité de son temps à voyager sans tirer de plan sur la comète.

Et comme le prouve son bracelet WSOPE, le deuxième bracelet WSOP de sa carrière, celle-ci est encore loin d’être finie.

Si vous le suivez sur Twitter, vous savez forcément qu’il aurait aimé voir un joueur européen intégrer le Hall of Fame cette année, mais pas au point de trop s’en préoccuper.


Estimes-tu que le Hall of Fame favorise les joueurs Américains ?

Ce n’est pas très grave, mais il s’agit d’un organisme américain, donc il pense d’abord aux joueurs qu’ils connaissent le mieux.

Les Américains ont cette tendance à penser qu’ils représentent le monde entier et mettent « World » partout. Il n’y a qu’à voir les World Series of Poker. Le pays est tellement grand qu’ils oublient souvent que le reste du monde existe.

Le Hall of Fame n’a que l’importance qu’on veut bien lui accorder. C’est sympa, mais ce n’est rien de plus qu’une récompense individuelle comme une autre.

Hall of Fame poker
"Il y a un vrai parti-pris."

J’aime beaucoup ce que fait Alex Dreyfus. Je ne suis pas fan du terme « sportifier » parce que j’ai parfois l’impression qu’il exclut les vieux joueurs comme moi (rires), mais j’aime beaucoup ce qu’il fait, oui.

Sans aller jusqu’à dire que les nouveaux membres du Hall of Fame ne le méritent pas, mais élire John Juanda, qui n’est même pas venu, plutôt que Dave Ulliott ou Thor Hansen...

Pour être honnête, je doute que Dave serait venu...

(Nous avons dû interrompre l’interview quelques minutes le temps de reprendre nos esprits après un fou rire.)

Je suis sûr qu’il aurait adoré cette blague. Pour en revenir au Hall of Fame, je suis un grand admirateur de John Juanda. Je pense qu’il fait partie de ces joueurs discrets qu’on a tendance à oublier parfois.

Mais cela n’empêche pas qu’il y ait un vrai parti-pris. Même les Oscars ont une catégorie pour le meilleur film étranger !

Mais bon, c’est une institution américaine, les Européens seront toujours sous-représentés. Des joueurs comme Carlos Mortensen, Thor Hansen, Dave ou même John Duthie y ont vraiment leur place.

L’essentiel c’est qu’ils sachent à quel point ils sont importants. C’est tout ce qui compte. Et puis de nos jours il est plus facile de remporter un trophée qu’un tournoi.

Enfin moi je ne gagne ni l’un ni l’autre !

Penses-tu que ce soit lié au processus de nomination ou au panel ?

C’est un cercle vicieux. Pourquoi les Oscars ont-ils été aussi « blancs » cette année ? Parce que l’Academy est blanche. Évidemment que c’est un problème.

Dave Ulliott
"C'était une excellente opportunité de rendre hommage à Dave Ulliott."

Si j’étais un acteur noir, je verrais les Oscars comme racistes. C’est vraiment dommage.

Pour être reconnus dans le monde entier, les Oscars devraient évoluer là-dessus. Mais tant qu’ils sont contents, peu leur importe.

Personnellement, cela ne me touche pas beaucoup, mais dans le cas de Dave Ulliott, c’est difficile à accepter, surtout vu ce qu’on a entendu.

Certains ont dit : « On ne devrait pas le nommer juste parce qu’il est mort. » Alors que si, c’est une excellente raison. Une opportunité de lui rendre hommage.

On sous-estime ce qu’il a apporté au poker. Il n’y pas de joueur plus emblématique en Europe.

Le panel est passé à côté d’une opportunité de faire que les gens s’intéressent au Hall of Fame, mais j’espère que ce n’est pas trop tard pour qu’ils changent d’avis. Peut-être la prochaine fois.

Mais s’ils veulent que le Hall of Fame soit respecté dans le monde entier, il va de toute façon falloir commencer à s’intéresser aux Européens. Ce qui est marrant, c’est que je suis convaincu qu’un joueur comme Thor Hansen n’en a rien à faire.

Je ne peux pas en être sûr, mais bon. En tout cas c’est un grand homme et un grand joueur, il mérite qu’on lui rende hommage. Mais j’ai remarqué que souvent, ceux qui méritent le plus ce genre d’hommage sont ceux qui n’en ont rien à faire.

Devrait-il y avoir plus d’Européens dans le panel, ou un équivalent européen ?

Quand on voit ce que fait Dreyfus, je dirais qu’on a déjà un équivalent. On a les European Poker Awards, et puis on aura cette ligue avec une équipe britannique, une équipe italienne, une équipe allemande et une équipe française...

Hall of Fame
"S'ils veulent que le Hall of Fame soit respecté dans le monde, ils doivent y introduire des Européens."

Ce projet m’intéresse infiniment plus que le Hall of Fame. Je pense que ça a beaucoup plus de potentiel auprès du public.

J’aime beaucoup cette Global Poker League. Impossible de savoir à quel point les médias seront réceptifs, mais j’espère vraiment que ça sera un succès.

Alors bravo Alex Dreyfus.

J’ai même envisagé de m’inscrire d'ailleurs. Mais c’est assez intimidant puisque le jeu ne sera que sur une table et des heads-up. Je ne sais même pas si j’aurais été choisi.

J’espère que ce ne serait pas une terrible erreur de me sélectionner. Je ne sais même pas ce qui serait le pire : avoir été choisi ou ne pas avoir été choisi.

Mais en ce qui concerne, le Hall of Fame, je m’en fiche.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page