Le poker, c’est la meilleure école de la vie

ecole de la vie

Jouer au poker pour en vivre n'a absolument rien de mal. Juste un peu de honte, vu qu'avec vos incroyables compétences, vous pourriez faire tellement plus.

Je crois personnellement fermement en la notion « d’école de la vie ».

Mes enfants sont constamment en alerte, ouverts sur ce qui les entoure pour apprendre tout ce qu’ils peuvent en contexte.

Ma fille a trois ans et mon fils neuf mois. Quelle source d’inspiration de les voir apprendre et grandir chaque jour et à chaque instant !

Gavés plutôt qu’éduqués

Quand les enfants grandissent, nous les confions au système éducatif.

Ils apprennent le nom des rivières de France, les capitales d’Europe, mais pas à chercher eux-mêmes les informations ni à les traiter de manière objective.

On les gave.

Ils acquièrent des compétences sociales et de communication dans la cour, sans aucune aide.

Le biais en faveur des faits est tellement fort qu’on en néglige totalement les perceptions.

Poissons
Cesser d'apprendre vous piège dans la masse.

C’est comme ça que les enfants arrêtent d’apprendre la vie.

Plus malins que la moyenne

J’aime penser que les joueurs de poker ont un niveau de perception supérieur à un individu lambda, notamment grâce aux heures d’entraînement passées à la table. En fait, j’en suis même convaincu. Et probablement grâce à un niveau intellectuel plus élevé.

Mais quiconque n’utilise pas suffisamment ses qualités innées ne pourra jamais se sortir de la masse des zombies et n’ira nulle part.

C’est la même chose au poker. Un joueur qui pense avoir tout appris finira par s’endormir à la table.

Oh, on peut gagner en mode autopilote, oui. Mais les résultats en souffrent forcément à long ou moyen terme. Et au bout d’un moment, le niveau n’est plus suffisant pour gagner de l’argent.

À l’inverse, visualisez un joueur comme Phil Ivey, le regard toujours en mouvement, passant instantanément d’un joueur à l’autre pour recueillir le plus d’informations possible.

Risques et récompenses, chance et talent

Le poker est une extraordinaire école de la vie.

Il permet d’appréhender le concept de risque et de récompense. Des concepts essentiels dans notre vie quotidienne.

Attendre que le feu passe au vert ou traverser en courant entre les voitures ? Dessert ou pas ?

Joueur de poker qui reflechit
Le poker vous fait réfléchir.

Le poker permet également d’apprendre à faire la différence entre la chance et le talent. La plupart des gens sont incapables de se rendre compte que la chance joue un énorme rôle dans leur succès, voire en soit l’ingrédient principal. Ils pensent que tout est question de travail. L’illusion devient peu à peu réalité.

À l’inverse, beaucoup abandonnent en pensant ne pas avoir les qualités nécessaires pour réussir alors qu’ils ont simplement manqué de chance.

Du gâchis

Le poker vous apprend à être honnête avec vous-même. Beaucoup de gens ont tendance à se voir très différemment de la perception qu’a d’eux le reste du monde.

Grâce au poker, on apprend à distinguer les bonnes personnes de mauvaises. On apprend très rapidement à évaluer les gens et les risques qu’ils présentent.

On apprend aussi à évaluer les propositions et les opportunités d’investissement.

Dommage que les joueurs de poker ne soient pas les bienvenus dans le monde des affaires, ils pourraient y faire des choses extraordinaires.

La vraie question, c’est de savoir si vous préférez continuer à étudier le poker ou mettre vos compétences au service du « monde réel ».

Mais en tout cas, il n’y a rien de mal à jouer au poker pour gagner sa vie.

C’est juste un peu dommage, étant donné ce que vous pourriez faire avec une telle intelligence, une telle conscience de vous-même et une telle compréhension d’autrui.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire