Trophée de l'Etoile Montante 2016

OFFICIEL : Le lauréat du Trophée du meilleur espoir pour 2016 est :

Silje Nilsen

Merci à tous les votants.  Pour plus d'informations sur tous les résultats des trophées PokerListings, lisez la news !

---

Le trophée PokerListings du meilleur espoir du poker !

Comment déterminer si un joueur a le profil pour être désigné meilleur espoir et étoile montante du poker ?

D'abord par des résultats probants et une finesse stratégique au dessus de la moyenne.

Mais comme toujours, il y a aussi ce je-ne-sais-quoi qui sépare les véritables stars du commun des mortels, qu'il s'agisse de charisme ou d'une approche révolutionnaire du jeu. Et puis évidemment le besoin de partager le poker avec tous ceux qui l'entourent.

Nos 5 nominés apportent chacun à leur façon quelque chose au poker, ce qui les place au dessus du jeune joueur « moyen ».

Ils sont les Negreanu et Boeree du futur, de véritables pionniers. Et quand on les voit, on se dit que le futur est plutôt prometteur.


Samantha Abernathy - (États-Unis)

Samantha Abernathy

Samantha Abernathy défie toutes les conventions.

Il faut dire qu’il n’y a pas beaucoup de jeunes femmes qui soient à la fois conceptrice de logiciels, professionnelle du poker, et propriétaires de chats de jungle mannequins.

Samantha Abernathy a fait une entrée en fanfare dans le monde du poker en 2015 avec une troisième place à l’Aussie Millions pour 625 000 $ et en jouant probablement la main de l’année contre Mikel Habb.

Elle a ensuite enchaîné avec un énorme défi à 10 000 $ de Dan Bilzerian pour aller de Las Vegas à Los Angeles en vélo. En parallèle, elle a continué à produire des streamings de grande qualité et à très bien jouer.

On espère voir encore plus de joueurs et de joueuses comme elle en 2016.

Rainer Kempe - (Allemagne)

Rainer Kempe

Il y a tellement de très bons joueurs qui nous viennent d’Allemagne ces derniers temps qu’il est difficile de suivre.

Mais on vous conseille de garder un œil sur Rainer Kempe.

En moins de cinq ans sur le circuit, Rainer Kempe a remporté près de 2 millions de dollars, dont une victoire sur un high roller à 25 000 € pour 539 000 € à l’EPT Prague.

Il est également un grand voyageur, puisqu'il a déjà pu réaliser de grosses performances en Floride, à Montréal, Nottingham, Dublin, Melbourne, Las Vegas et Dublin, rien que sur l'année passée.

Le fait qu'il ait disputé (et surtout remporté) le Super High Roller Bowl à 300 000 $ à Las Vegas cette année en dit là aussi long sur son talent.

Ivan Luca - (Argentine)

Ivan Luca

On a l’habitude de beaucoup parler du Brésil lorsqu’on évoque le poker en Amérique du Sud, mais attention à ne pas oublier les joueurs très talentueux qui viennent d’Argentine.

La preuve ? Ivan "negriin" Luca.

Luca a remporté 3,2 millions de dollars en tournois depuis son arrivée sur le circuit en 2011.

Il compte également à son palmarès un bracelet WSOP en 2015 et de nombreuses victoires en Argentine.

En 2016, il a accompli l’étrange exploit de battre sa propre petite amie en heads-up lors du Main Event de l’Eureka à Rozdadov, pour 106 186 €.

Il a également terminé 3è dans la course pour le joueur EPT de l'année de la saison 12. Pas mal pour un garçon de 24 ans.

Silje Nilsen - (Norvège)

Silje Nilsen

Silje Nilsen est bien connue de tous ceux qui suivent la Battle of Malta PokerListings.

Elle faisait partie des chip leaders en 2015, avant de sortir en 75è place après une soirée bien arrosée la nuit précédente.

Elle s’est rachetée en atteignant la table finale d’un autre grand tournoi européen à petit buy-in, le Norwegian Championship, pour une deuxième place finale et 89 000 $.

Silje Nilsen est un plaisir à voir jouer. Originaire d'un pays remplis d'obsédés du poker, elle est l’une des joueuses les plus bavardes à table, et avec un talent à la hauteur.

Beaucoup croient en elle, à commencer par son sponsor Guts Poker.

Walter Treccarichi - (Italie)

Walter Treccarichi

Walter Treccarichi n’est peut-être pas un nom avec lequel vous êtes familier, mais cela pourrait changer d’ici peu.

L'Italien a réalisé un certain nombre de bons résultats ces dernières années, avec notamment des victoires sur des side events à l’Aussie Millions et à l’EPT Grand Final (dont le high roller à 2k des FPS).

Ses gains en tournoi atteignent 1 million de dollars et il est en pleine progression, témoin sa place de dauphin au classement "Gold" (tournois à 3000$ max) du joueur EPT de l'année pour la saison 12.

Walter Treccarichi est tellement reconnu dans le monde du poker italien que Max Pescatori l’a sélectionné dans son équipe des Rome Emperors pour la Global Poker League.