Larry Flynt, le roi du porno... et du poker

LarryFlynt1

Connu pour avoir mené une vie de scandale et de vice, Larry Flynt est non seulement le fondateur du magazine Hustler, mais également un véritable passionné de poker et de casino.

Ca, vous le saviez sûrement déjà. Mais savez-vous que Larry Flynt a sponsorisé pendant des dizaines d'années la légende du poker Thor Hansen, qu'il a bien failli empoisonner Stu Ungar, et qu'il possède son propre casino ?

Larry Flynt fait partie de ces hommes qui ont fait Las Vegas, la ville la plus folle du monde.

Le grand public a découvert la vie de Larry Flynt lorsque le film du même nom avec Woody Harrelson et Courtney Love est sorti dans les cinémas du monde entier.

Né en 1942, Flynt a d'abord fait fortune grâce à des bars de strip-tease avant de fonder le magazine Hustler.

LarryFlynt3
Larry Flynt est connu de beaucoup grâce au film à son nom.

Il devient millionnaire, mais l'argent ne protège pas de tout. Ainsi, il est le principal accusé dans l'un des procès les plus médiatiques de l'histoire, dont l'enjeu n'était rien de mois que la liberté de la presse.
Flynt a bel et bien fait de la prison mais Hustler, son magazine semi-pornographique, n'a jamais cessé d'être commercialisé.

Cependant, il s'est alors constitué une sacrée armée d'ennemis prêts à tout, même à lui tirer dessus alors qu'il sortait du tribunal.


Amateur de poker depuis son enfance

Flynt a survécu mais est resté paraplégique, ce qui n'a pas affecté son amour pour la vie et le poker, sa grande passion. Comme beaucoup d'Américains, Flynt joue au poker depuis son enfance et, une fois adulte, a eu les moyens de jouer avec les meilleurs.

Ainsi, il est devenu une figure des parties high stakes dans les années 70. Aujourd'hui, on estime sa fortune à 400 millions de dollars. Ce qui explique probablement pourquoi ses défaites au poker ne lui posent pas trop de problèmes.

« L'argent, ce n'est pas important pour moi, » explique Flynt. « Je veux jouer avec les meilleurs et je veux une montée d'adrénaline quand je gagne. Je suis prêt à payer pour ça. Je pourrais me contenter de jouer contre des amateurs, mais je ne vois pas l'intérêt. »

Pour bien comprendre comment s'amuse Larry Flynt, il faut avoir vu ce documentaire de 2004 dans lequel on le voit jouer dans son propre casino, Hustler, à Gardena en Californie. On l'y voit assis à une table de Seven-Card Stud à 2 000$/4 000$/5 000$ face à Chip Reese, Phil Ivey, David Oppenheim, Frank Thompson et Danny Robinson. Le tout avec un pot moyen de 40 000$ et un jeu rapide et agressif.

L'un des croupiers présents estime que Flynt perdait à cette époque 300 000$ par mois, alors qu'on le considère plutôt comme un bon joueur de Stud. Cependant, bien que Flynt soit manifestement l'un des plus gros fish de l'histoire, il compte aussi un certain nombre de succès.

Parmi ses adversaires favoris, la légende du poker Stu Ungar :

« Stu avait vraiment un sale caractère, c'était facile de lui faire péter les plombs. Je me souviens d'une main où j'avais touché une quinte et lui un brelan. Il mise, je vais à tapis, il suit. Et là il voit mes cartes, lance un « putain ! » et balance la table. »

LarryFlynt4
Flynt a fondé le célèbre magazine Hustler.

Stu Ungar a même essayé de faire accuser Flynt de tentative de meurtre.


Le jour où Flynt a failli tuer Stu Ungar

Depuis sa blessure en 1978 et en plus d'être confiné à son fauteuil roulant à 80 000$, Flynt souffrait également de douleurs chroniques très violentes. Il a dû attendre 1990 pour en être soulagé grâce à une nouvelle opération chirurgicale. Avec le temps, il a fini par développer une addiction à ce qu'on appelle le cocktail Brompton : 60% de morphine, 30% d'alcool, 10% de cocaïne.

En raison de sa situation, Flynt avait l'autorisation d'utiliser ces substances. Mais un jour, Ungar a décidé qu'il aimerait lui aussi tester le fameux cocktail.

Étant lui aussi un habitué de la consommation de drogues, Ungar pensait pouvoir tenir le coup. Cependant, lorsque Flynt lui a tendu le cocktail, il s'est rendu aux toilettes pour le boire... et n'est jamais revenu.

Deux employés ont dû aller le chercher. Flynt a raconté plus tard : « Ils l'ont trouvé allongé par terre, inconscient. Quand il est revenu à lui, il m'a accusé d'avoir essayé de le tuer. »

Le poker n'est pas qu'un jeu pour Flynt, c'est aussi des affaires. Il a notamment pris la décision de sponsoriser la légende norvégienne du poker Thor Hansen qui a longtemps vécu à Las Vegas avant de rentrer en Europe en 2012 après que son cancer a été diagnostiqué.

En 1998, il achète même son propre casino en investissant 30 millions de dollars dans El Dorado, à l'époque en faillite.

Larry Flynt est peut-être l'un des plus grands perdants de l'histoire du poker, mais contrairement à beaucoup d'autres, lui a toujours pu se le permettre.
En 2014, il était toujours le directeur le mieux payé d'après le magazine « People with Money ».


Dans la même série :

 

Derniers Blog Posts »