Pot-Limit (limite de pot) et No-Limit (sans limite) : Déroulement du Jeu

Chris Reslock

Pot-Limit

Lorsque l'on joue avec une limite de pot, toutes les mises sont limitées à la taille du pot. Cela signifie que s'il y a 100$ dans le pot, un joueur peut miser toute somme comprise entre le gros blind (la mise minimum, sauf si un joueur est contraint d'aller à tapis) et 100$.

Exemple

La partie est un Pot-Limit Texas Hold'em ou Pot-Limit Omaha à 1$-2$ (ces jeux sont identiques en termes de procédure de mise). Dans une partie de Pot-Limit ou No-Limit à 1$-2$, le petit blind est de 1$ et le gros blind est de 2$. Le premier joueur peut soit relancer du minimum 2$ (ce qui fait 4$ à sortir), relancer de la taille du pot, ou bien relancer de toute somme comprise entre la relance minimum et la taille du pot. Une relance du pot serait de 7$ (le petit blind (1$) + le gros blind (2$) + suivre (2$) = 5$. La relance du pot correspond alors à 5$ de plus, ainsi, suivre (2$) + la relance (5$) donne 7$ à sortir). Si le joueur suivant décide de relancer le pot, il peut le relancer avec 24$ (le petit blind (1$) + le gros blind (2$) + la relance 7$ + suivre (7$) = 17$. La sur-relance du pot correspond maintenant à 17$ de plus, donc le fait de suivre (7$) + la sur-relance (17$) donne 24$ à mettre).

Une sur-relance dans un pot avec limite doit être, au minimum, le double de la relance précédente, sauf si le joueur n'a pas suffisamment d'argent et qu'il est obligé d'aller à tapis.

Une mise dans un pot avec limite doit être d'au moins le gros blind, sauf si le joueur n'a pas suffisamment d'argent et qu'il est obligé d'aller à tapis.

No-Limit

Au No-Limit, vous pouvez miser autant d'argent disponible que vous désirez, à tout moment, sans tenir compte de la taille du pot.

Une sur-relance au No-Limit doit être, au minimum, le double de la relance précédente, sauf si le joueur n'a pas suffisamment d'argent et qu'il est obligé d'aller à tapis.

Une mise au No-Limit doit être équivalente au gros blind, sauf si le joueur n'a pas suffisamment d'argent et qu'il est obligé d'aller à tapis.

Les enjeux de table au Pot-Limit et No-Limit

Les enjeux de table sont utilisés dans pratiquement tous les jeux de poker, de nos jours. Ils offrent une protection permettant aux joueurs de miser uniquement l'argent qu'ils ont devant eux. Cela signifie que si deux joueurs sont engagés dans une main et que l'un a 100$ et l'autre 50$, le joueur qui a 100$ peut miser, tout au plus, 50$ (par conséquent, il ne peut perdre que 50$ sur la main).

Exemple

Nous sommes dans une partie de No-Limit et trois joueurs (A, B et C) sont engagés dans une main. Le joueur A possède 300$, le joueur B possède 200$ et le joueur C a, lui, 100$. Le joueur C va à tapis et mise 100$, le joueur B suit et doit miser 100$ sur ses 200$, le joueur A choisit de relancer à tapis et mise ses 300$, alors le joueur B décide de suivre à tapis et mise ses derniers 100$.

Dans une situation comme celle-ci, un pot parallèle ("side pot") est créé. Le pot principal contient ce que le joueur C peut gagner (100$ de C + 100$ de B + 100$ de A = 300$) et le pot parallèle contient (les derniers 100$ de B + 100$ de A = 200$). Par conséquent, le joueur A doit reprendre 100$.

Une fois toutes les cartes distribuées, le joueur C remporte le pot principal (300$) s'il possède la meilleure main. Le joueur A ou le joueur B gagnera le pot parallèle (200$), en fonction de celui des deux qui aura la meilleure main. Si le joueur A ou B possède la meilleure main, ce joueur remportera alors à la fois le pot principal et le pot parallèle (300$ + 200$ = 500$).

 

Ordre des Mains au Poker

  1. Quinte Flush Royale
  2. Quinte Flush
  3. Carré
  4. Full House
  5. Couleur
  6. Quinte
  7. Brelan
  8. Double Paire
  9. une Paire
  10. Hauteur

Classement complet des Mains de Poker

Quelle main gagne ? - Calculateur