WSOP : La Présentation des November Nine 2011

CroppedImage320180 3879 November Nine
Ils sont 9. Il n'en restera qu'1.

Qui sont les 9 heureux finalistes du Main Event 2011 ? PokerListings vous présente chacun des November Nine 2011, qui se retrouveront donc en novembre pour désigner le nouveau grand champion des WSOP. 7 nationalités sont représentées, soit la table finale la plus cosmopolite de l'histoire.

 

 

 

Martin STASZKO

(République Tchèque), 35 ans
40 175 000 jetons - siège 9

2956 Martin Staszko2
Martin Staszko, le chip leader.

Chip leader de cette table finale, Martin Staszko fait figure de miraculé. Il était en effet tombé à 12 000 au moment de la bulle du tournoi, juste avant l'entrée dans les places payées. Et pour survivre "il aura bien foldé 40 mains de suite" selon Erick Lindgren.

Stazko est en tous les cas le premier joueur tchèque à parvenir en table finale du Main Event.
Anciennement employé dans l'industrie automobile, ce pro a à son actif 4 places payées aux WSOP, toutes cette année. Autre performance notable, une 11ème place (pour 35 000 €) à l'EPT de Deauville en 2010.
Ses gains en tournois s'élèvent à 83 235 $.

Il est aussi un joueur d'échecs accompli.


Eoghan O'DEA

(Irlande), 26 ans
33 925 000 jetons - siège 3

2915 Eoghan ODea
Eoghan O'Dea, la relève.

O'Dea, ou la belle histoire. Une belle histoire... de famille. Eoghan n'est en effet autre que le fils de Donnacha, le plus célèbre joueur de poker irlandais, deux fois finaliste de ce même Main Event (6ème en 83, 9ème en 91), et détenteur d'un bracelet (acquis en 98).

A son palmarès live, 5 places payées aux WSOP (la première en 2007), 2 places payées WPT (dont une 2ème place au WPT Marrakech 2009 alors remporté par le français Christophe Savary, pour un gain de 388 532 $, soit la moitié de ses gains en tournois live à ce jour, 764 413 $).

Mais l'homme est également performant en ligne. Sous le pseudo "intruder123", il a déjà remporté le Main Event du iPoker European Championship of Online Poker III en 2008, et a terminé la même semaine 2ème du Poker Million, pour un gain de 315 000 $.

S'il venait à gagner, O'Dea deviendrait le premier irlandais vainqueur de ce Main Event depuis Noel Furlong en 1999.


Matt GIANNETTI

(Etats-Unis), 26 ans
24 750 000 jetons - siège 1

2669 Matt Giannetti
Matt Giannetti, l'autre favori.

10ème en jetons à 10 joueurs restants, Matt Giannetti aura sû trouver les ressources (et les cartes) pour finalement trouver sa place parmi les neuf finalistes, et même désormais troisième en jetons.

Après avoir terminé ses études en 2006, Giannetti a commencé à jouer au poker, et est depuis pro à plein temps.

Palmarès : 10 places payées WSOP (sa première en 2006), dont deux tables finales en 2008 et 2009, et une 521ème place dans ce même Main Event.
Avec 5 places payées WPT et 2 places payées EPT, ses gains en tournois s'élèvent aujourd'hui à 492 303 $.

"hazards21" pourra en table finale compter sur le soutien de ses amis David Williams et Nenad Medic.

L'info insolite : Giannetti a gagné un "pro bet" de 150 000 $... pour avoir passé 12 heures dans une piscine au Club Med.


Phil COLLINS

(Etats-Unis), 27 ans
23 875 000 jetons - siège 4

1236 Phil Collins
Phil Collins, l'homonyme.

Non, la mythique superstar du groupe Genesis ne s'est pas encore reconvertie avec succès dans le poker. Et même s'il porte le même deuxième prénom que le chanteur, David, dont sa mère était fan.

Non, cet homonyme, qui se fait aussi connaître sous le pseudonyme "USCphildo" (du nom de l'Université de South Carolina delaquelle il a été diplômé en 2006), est un vrai professionnel de poker, qui obtient de gros résultats en ligne depuis 2008 (plus de 3 millions de dollars gagnés online sur Full Tilt, Pokerstars et Ultimate Bet).

Son palmarès live est lui aussi joliment fourni, avec 8 places payées WSOP (sa première en 2008), et 1 place payée WPT, pour 124 984 $ de gains en live. Et ce même s'il s'agit ici de sa première table finale dans un tournoi majeur.

L'un de ses futurs supporters en table finale se nomme Jason Mercier.


Ben LAMB

(Etats-Unis), 26 ans
20 875 000 jetons - siège 8

1296 Ben Lamb
Ben Lamb, l'extra-terrestre.

Si vous avez suivi ces World Series of Poker 2011, le nom de Ben(jamin) Lamb ne vous est déjà pas inconnu.

Et pour cause. L'actuel deuxième du classement "Player of the Year" (joueur de l'année) de ces Series (Main Event pris en compte, il repasse premier devant Phil Hellmuth), a fait parler la poudre cet été du côté de Vegas.

Les faits d'arme de "Benba" ? : 2ème de l'Event 31 de Pot-Limit Omaha (685 entrants), vainqueur de l'Event 42 de Pot-Limit Omaha à 10.000$ (361 entrants), 12ème de l'Event 46 de No-Limit Hold'em 6-handed à 10.000$ (474 entrants), et 8ème de l'Event 55,  le prestigieux Poker Players Championship de jeux mixés à 50.000$ !
Ses gains rien que sur ces WSOP ? 1 331 832 $.
Et Lamb (qui porte mal son nom, puisque Lamb signifie "agneau" en anglais), en aura profité pour devenir le plus gros gagnant de l'histoire en Omaha aux WSOP.

Mais l'homme s'était déjà fait remarquer précédemment puisqu'il était déjà auteur de 8 autres cashes (son premier en 2006), dont une 14ème place dans le Main Event 2009 remporté par Joe Cada.
Ses gains en tournois live se montent aujourd'hui à 2 565 219 $.

L'originaire de Tulsa en Oklahoma est sans conteste l'un des si ce n'est le favori de cette table finale.


Badih BOUNAHRA

(Belize / Liban), 49 ans
19 700 000 jetons - siège 2

2680 Badih Bounahra
Badih Bounahra, l'exotique.

Originaire du Liban, Badih Bounahra gère plusieurs affaires : épicerie, grossiste, mais aussi une salle de cartes. Il est père de trois enfants.

Comme beaucoup, il a découvert le poker à la télé.

"bob" a à son palmarès quelques résultats mineurs sur le continent américain, dont une victoire dans un side event du LAPT (Latin American Poker Tour).
Il a également déjà été payé dans les WSOP, en 2008.

Ses gains en tournois s'élèvent à 72 766 $.


Pius HEINZ

(Allemagne), 22 ans
16 425 000 jetons - siège 7

heinz
Pius Heinz, le trublion allemand.

Le natif de Cologne pourrait être l'agitateur de cette table finale, celui considéré comme le chien fou.

Ce sont ses premiers WSOP, avec une première place payée obtenue cette année, et pas des moindres, une table finale, 7ème (sur 2713) d'un tournoi de No-Limit Hold'em à 1500$. Ces 83 286 $ acquis sont en fait la première ligne à être venue s'inscrire à son palmarès live.

Mais "MastaP89", qui a appris le jeu en parties privées, a aussi enregistré quelques beaux résultats sur Internet, avec des victoires dans le Poker Sunday Mulligan 10 de Full Tilt (61 000 $) et le 150k guaranteed de Pokerstars (29 000 $).

Heinz est le premier joueur allemand à parvenir en table finale du Main Event. De quoi sans doute trouver encore plus de motivation. Si tant est que cela était nécessaire !


Anton MAKIEVSKYI

(Ukraine), 21 ans
13 825 000 jetons - siège 5

2759 Anton Makievskyi
Anton Makievskyi, l'invité surprise.

Ce sont là aussi les premiers WSOP pour cet étudiant ukrainien, ce qui est naturel compte tenu de son âge (la limite pour participer étant justement de 21 ans aux Etats-Unis).

S'il venait à gagner, Makievskyi deviendrait le plus jeune vainqueur du Main Event de l'histoire, en succédant à Joe Cada.

Plus anecdotique peut-être, il serait aussi le 5ème vainqueur de bracelet ukrainien cette année.

Son palmarès est encore limité, avec tout de même quelques résultats mineurs sur le circuit, pour 59 537 $ de gains.


Samuel HOLDEN

(Angleterre), 22 ans
12 375 000 jetons - siège 6

holden
Samuel Holden, l'outsider.

Le short stack de cette table finale.
Samuel Holden est un professionnel qui vient juste de terminer ses études de légiste, en 2010.

Ce sont à lui aussi ses premiers WSOP.
Il a appris le poker durant ses études, à la Kent University.

Holden a remporté son premier tournoi live il y a quelques semaines en juin, du côté de l'UK & Ireland Poker Tour.
Ses gains en tournoi se montent seulement à 11 311 $. Mais il faut aussi y ajouter près de 285 000 $ en online sur Full Tilt et Pokerstars sous le pseudo de Sam DMND...

 

Chacun de ces joueurs est déjà assuré de remporter un minimum de 782 115 $ (somme qui sera d'ailleurs déjà versée sur leur compte, le complément pour les joueurs de 1 à 8 versé ultérieurement).
Pour rappel, l'échelle de prix restant à distribuer :

vainqueur : 8 711 956 $
runner-up : 5 430 928 $
3ème : 4 019 635 $
4ème : 3 011 661 $
5ème : 2 268 909 $
6ème : 1 720 396 $
7ème : 1 313 851 $
8ème : 1 009 910 $
9ème : 782 115 $

Derniers Blog Posts »