Main Event : La Présentation des November Nine 2014

november nine 2014 off3
Ils ont survécu à 6674 autres joueurs, mais un seul sera sacré Champion du Monde en Novembre.

Qui sont les 9 finalistes du Main Event des WSOP 2014 ? PokerListings vous dresse le portrait des November Nine 2014 et 9 prétendants au bracelet de Champion du Monde.

Nationalités : 4 Américains, 1 Néerlandais, 1 Norvégien, 1 Espagnol, 1 Suédois, et 1 Brésilien.

Moyenne d'âge : 28 ans.

Palmarès cumulé : 53 places payées WSOP dont 6 tables finales, 11 places payées EPT dont 4 tables finales, 11 places payées WPT dont 3 tables finales et 1 titre. 9 237 229$ de gains en live.

PokerListings vous présente en détail les nouveaux November Nine des WSOP, finalistes de ce Main Event 2014. Qui sont-ils ? D'où viennent-ils ? Qui est favori ?
Suivez le guide !


Position à la table :



Le jeu reprendra au niveau 35 avec des blindes de 200 000 / 400 000, antes 50 000.

 

Jorryt Van Hoof

Pays-Bas, 31 ans


- 38 375 000 jetons -


Originaire de :
Eindhoven. / Résidence : Malte.
Palmarès sélectif : 4 places payées WSOP.
Gains en tournois live : 480 932 $
Plus gros résultat :
78 655 $ / 49 400 £ (High Roller EPT-UKIPT Londres 2014).
Pseudo en ligne : TheCleaner11
Twitter : @Jorryt_van_Hoof

Jorryt Van Hoof
Jorryt Van Hoof, le requin online et chip leader.


Jorryt Van Hoof est l'un des joueurs les plus expérimentés dans cette table finale, avec plus de 480 000$ de gains en live. Sa carrière poker est d'ailleurs riche puisqu'il gère également le site nederpoker.com, qui propose des vidéos d'apprentissage et de l'actualité du poker aux Pays-Bas.
Mais c'est en ligne que sa carrière est sans doute la plus prolifique. Van Hoof est un ancien "red pro" Full Tilt Poker, et aujourd'hui Supernova Elite sur PokerStars, avec pour spécialité le Pot-Limit Omaha en limites 50/100. Autant dire un joueur en ligne à hauts enjeux.

Comme beaucoup de bons joueurs au poker, il aura également fait ses armes sur le jeu Magic : The Gathering.

Originaire d'Eindhoven mais vivant à Malte, Van Hoof est le second joueur néerlandais finaliste du Main Event de l'histoire, succédant à Michel Brummelhuis (7è) l'an dernier.

Son meilleur résultat avant les WSOP il l'avait obtenu lors des Master Classics of Poker d'Amsterdam, 7è du LIDO Dutch Open à 5000€. En octobre il a battu ce score en terminant 8è du High Roller EPT/UKIPT de Londres. Aux WSOP il n'avait encore jamais fait mieux que 30è.

Van Hoof aura tracé sa route après avoir été tout proche de la sortie dans ce Main Event : il était classé 282è sur 291 joueurs, très court en jetons et donc bien loin de la tête lors du Jour 5 (131 000 contre déjà plus de 2,8 millions pour le chip leader).

A noter qu'il entamera la table finale avec presque l'exact même nombre de jetons que JC Tran, le chip leader en 2013 (soit 19% des jetons en jeu). Espérons pour lui qu'il connaisse une meilleure partie en novembre et un meilleur sort (Tran avait finalement terminé 5è).

 


Felix Stephensen

Norvège, 24 ans


- 32 775 000 jetons -


Originaire de :
Oslo. / Résidence : Londres
Palmarès sélectif : 1 place payée EPT.
Gains en tournois live : 30 963 $
Plus gros résultat : 16 989 $ / 12 700 € (EPT Barcelone 2013).
Pseudo en ligne : FallatYourFeet
Twitter : @bucovinas (compte fermé)

Felix Stephensen
Felix Stephensen, l'outsider norvégien.


Felix Vincent Stephensen est un joueur professionnel en ligne, et le premier Norvégien November Nine - pas le premier finaliste puisque Tormod Roren était parvenu en table finale du Main Event 1997 sous son ancien format.

Résident à Londres, Stephensen dit jouer au poker professionnellement depuis 5 ans, avec les cash games de Pot-Limit Omaha en parties de prédilection.
"J'ai vu qu'il y avait beaucoup d'argent au poker. Or comme je n'aime pas faire les choses à moitié et que j'ai toujours voulu faire du mieux que je pouvais, je voulais faire quelque chose de grand."

Ses débuts n'auront cependant pas été comme il l'attendait, avouant avoir d'abord perdu de l'argent. Mais il s'est naturellement grandement amélioré depuis...

Stephensen reste néanmoins l'un de ces joueurs inattendus à se retrouver en table finale d'un tel tournoi. Son palmarès en live ne se cantonne en effet jusque là qu'à trois places payées, dont une 92è place à l'EPT de Barcelone (sur 1234) l'an dernier.

C'est la deuxième fois qu'il prenait part au Main Event. Il admet que ses adversaires sont probablement meilleurs que lui, mais espère que l'incroyable réussite qui l'a accompagné jusque là se poursuive.

 


Mark Newhouse

Etats-Unis, 29 ans


- 26 525 000 jetons -


Originaire de :
Chapel Hill, Caroline du Nord / Résidence : Las Vegas
Palmarès sélectif : Vainqueur du WPT Poker Open Borgata 2006, 7 places payées WSOP dont 2 finales, 5 places payées WPT dont 1 finale.
Gains en tournois live : 2 776 172 $
Plus gros résultat : 1 519 020 $ (vainqueur WPT Borgata 2006).
Pseudo en ligne : Newhizzle
Twitter : @mark_hizzle

Mark Newhouse
Mark Newhouse, le persévérant.


Incroyable Mark Newhouse, qui devient le premier joueur de l'histoire à réussir deux tables finales des November Nine, et consécutivement s'il vous plaît !
Sur toute l'histoire des WSOP il est le premier à réaliser l'exploit depuis Dan Harrington en 2003 et 2004. A la différence qu'Harrington s'était sorti de parterres à 839 et 2576 participants, tandis que Newhouse aura dû batailler au milieu de 6352 puis 6693 joueurs cette année.
Il devra cependant terminer 6è ou mieux s'il veut dépasser "Action Dan" en termes de gains sur leurs deux finales consécutives.

C'est lui-même qui se sera occupé de sortir le Mexicain Luis Velador à la bulle de cette table finale en 10è position, avec paire de 5 contre paire de 4.

Dès son inscription au Main Event, Newhouse annonçait en tous les cas la couleur : "Je viens juste de m'inscrire pour le Jour 1C. Pas moyen que je finisse encore à cette putain de 9è place." Et il y a quelques jours il le répétait encore une fois : "Je refuse absolument de terminer 9è cette année. Même si je ne m'y attendais pas, c'était dévastateur. (...) Je n'étais pas préparé à cette table finale, cette fois je vais l'être."

Ses World Series of Poker n'avaient pourtant pas été fameux cet été jusque là, avec 17 tournois auxquels il aura participé, pour 0 cash.

Une chose déjà de sûre, Newhouse confie être plus détendu que l'an dernier. Plutôt une bonne nouvelle pour un joueur qui avoue être tombé très bas à cause de mauvaises décisions dans la gestion de son argent.
La première chute avait d'ailleurs eu lieu juste après sa victoire dans le WPT de Borgata en 2006, qui lui avait à l'époque permis de gagner plus d'1,5 million de dollars.

Pour sa 9ème année consécutive à prendre part au Main Event, c'est cette fois c'est sur un premier prix de 10 millions que Newhouse peut lorgner. Et bien sûr le titre de champion du monde.
S'il gagne suffisamment d'argent à l'arrivée, il pense en tout cas arrêter les cash games (pas les tournois), pour avoir plus de liberté et faire plus de choses dans sa vie.

 


Andoni Larrabe Sanchez

Espagne, 22 ans


- 22 550 000 jetons -


Originaire de :
San Vlato / Résidence : Londres.
Palmarès : 3 places payées WSOP, 1 place payée EPT.
Gains en tournois live : 352 243 $
Plus gros résultat : 218 710 $ (PokerStars Caribbean Adventure 2013).
Pseudo en ligne : pollopopeye

Andoni Larrabe
Andoni Larrabe, le successeur.


L'objectif d'Andoni Larrabe ? Devenir le premier Espagnol vainqueur du Main Event depuis Carlos Mortensen en 2001. Eh oui ça commence à dater.
Il est en tout cas d'ores et déjà le premier joueur espagnol finaliste dans ce format November Nine.

Comme beaucoup d'autres joueurs de cette table finale, son palmarès en live n'est pas excessivement long, mais y figurent quand même une 11è place (sur 665) à l'EPT Grand Final de Monte Carlo en 2012 (pour 70 000€), et une victoire face à Justin Bonomo dans un tournoi à 5300€ du PCA, pour une coquette somme au-delà des 200 000$. Pas mal à seulement 22 ans !

Larrabe avait également participé au controversé International Stadiums Poker Tour à Wembley en 2013, avec un min-cash à 755€. Logique de l'avoir su présent lorsque l'on sait qu'il est passionné de foot, et supporter de l'Athletic Bilbao dont il portait le maillot à la table.

C'est la deuxième année qu'il participe au Main Event. Il avait participé à 5 autres tournois des WSOP cet été (pour 0 cash). C'est le plus jeune joueur de cette table finale.

Sa place en finale aura tenu à une paire d'as salvatrice à 10 joueurs restants et alors qu'il était short stack, lui ayant permis de doubler son tapis et de revenir dans la partie.

 


Dan Sindelar

Etats-Unis, 30 ans


- 21 200 000 jetons -


Originaire de :
Howells, Nebraska / Résidence : Las Vegas
Palmarès sélectif : 17 places payées WSOP, 2 places payées WPT.
Gains en tournois live : 527 779 $
Plus gros résultat : 105 312 $ (vainqueur au Fall Poker Classic Shakopee 2007).
Pseudos en ligne : dsindy / sindy2
 

Dan Sindelar
Dan Sindelar, le requin embusqué.


L'un des joueurs de cette table finale qui bénéficie d'un certain anonymat, mais qui pourrait en profiter ainsi que de sa position intermédiaire (5ème en jetons) pour créer l'effet de surprise.

Diplômé de l'Université de Lincoln au Nebraska en 2006, Sindelar a finalement assez vite enchaîné ses premiers résultats sur le circuit live, avec rapidement une victoire et un premier résultat à six chiffres en 2007. Il se dit même professionnel depuis 9 ans.
Et s'il n'a jamais réitéré cette performance depuis, il affiche aujourd'hui un palmarès bien plus que respectable avec plus de 500 000$ de gains, dont 17 places payées aux World Series ce qui n'est pas rien. Sa meilleur place jusque là : 13è, à trois reprises (dans un Mixed Hold'em à 2500$ et 580 joueurs en 2011, puis dans un Pot-Limit Omaha à 1500$ et 970 joueurs et un Championship de No-Limit Hold'em 6-handed à 474 joueurs en 2012.

C'est sa sixième participation au Main Event, et son premier cash.
Il a participé à 18 autres tournois des WSOP cet été, pour 3 places payées.

Sindelar est un avide joueur de golf. Une discipline que l'on sait demander beaucoup de calme et de concentration, ce qui pourrait lui conférer encore un peu plus d'avantage dans cette table finale.

Et si d'aventure Dan devenait champion du monde, il ne serait pas le premier de la famille. Son père Bill est en effet champion du monde... en force athlétique (powerlifting), une variante d'haltérophilie.

 


William Pappaconstantinou

Etats-Unis, 29 ans


- 17 500 000 jetons -


Originaire de :
Lowell, Massachusetts.
Palmarès sélectif : 1 place payée WSOP.
Gains en tournois live : 104 635 $
Plus gros résultat : 52 372 $ (WSOP Circuit West Palm Beach).
Twitter : @MasTaPaPz

 

William Pappas
William Pappas, le champion de baby-foot.

Si son palmarès poker reste mince, Billy Pappas (puisqu'on le connaît aussi sous ce diminutif) est beaucoup plus célèbre en dehors des tables de poker.

C'est d'abord le fils du golfeur pro Bill Pappas. Mais surtout il a déjà remporté plusieurs titres de champion national en baby-foot. Une discipline qu'il a commencé à l'âge de 7 ans, avant de devenir pro à 12 ans (âge auquel il avait gagné un tournoi en compagnie d'un autre joueur de poker célèbre, Steve Billirakis).

C'est d'ailleurs les longues heures passées à participer à de tels tournois qui lui confèrent une certaine endurance et expérience, qui compensent selon lui son inexpérience au poker. C'est également au baby-foot que Pappas dit avoir appris comment lire ses adversaires et à adapter sa stratégie.

Sa plus grosse performance au poker il l'avait jusque là réalisée sur le WSOP Circuit, avec une belle 5è place sur 2539 dans un tournoi à 580€ re-entry à West Palm Beach, pour un peu plus de 50 000$. Il n'avait d'ailleurs jamais dépensé plus que cette somme pour un tournoi de poker... c'est l'un de ses amis qui l'a poussé à s'inscrire (et lui a payé son buy-in) pour ce Main Event !
A noter que Pappaconstantinou exerce aussi en tant que croupier.

Lors du Jour 6 de ce Main Event, il aura profité d'un énorme pot remporté face à deux autres joueurs avec une paire d'as en mains (contre les rois et les huit).

Peu importe s'il se qualifiait pour les November Nine ou pas, les plans de Pappas pour ces prochaines semaines étaient déjà établis : se rendre en Allemagne pour participer au prochain championnat majeur de baby-foot. D'ailleurs il ne se met pas de pression, et il dit être déjà heureux quelque soit son résultat final.
Quand on lui pose la question sur ses futurs adversaires, il répond qu'il n'a absolument aucune idée de qui ils sont : "Pour être honnête je ne suis pas un joueur de poker. Je ne prévois pas d'étudier le jeu de quiconque, ni recruter un coach. Je préfère ne pas savoir à quel point ils sont tous meilleurs que moi."

Et en plus il a de l'humour.

 


William Tonking

Etats-Unis, 27 ans


- 15 050 000 jetons -


Originaire de :
Flemington, New Jersey.
Palmarès sélectif : 3 places payées WSOP, 1 place payée WPT.
Gains en tournois live : 93 306 $
Plus gros résultat : 28 000 $
Pseudos en ligne : WillTonk21 / amazin_mets
Twitter : @willtonk21

William Tonking
William Tonking, la très grosse cote.


Autre outsider de cette table finale, William Tonking est joueur professionnel en ligne, en cash games.

Tonking est également un grand passionné de sports, notamment de baseball, basket-ball, et football américain.

En live son meilleur résultat était jusque là une 5è place sur 188 joueurs dans un tournoi deepstack extravaganza à 2500$ au Sands de Bethlehem (aux Etats-Unis), pour 28 000$ de gains tout rond.

C'est sa troisième participation au Main Event après 2008 et 2013.

Il avait participé à un autre tournoi des Series cet été (Event 58), pour là aussi finir dans l'argent (77è sur 1475).

 


Martin Jacobson

Suède, 27 ans


- 14 900 000 jetons -


Originaire de :
Stockholm. / Résidence : Londres
Palmarès sélectif : 15 places payées WSOP dont 3 finales (8è, 4è, 6è), 9 places payées EPT dont 4 finales (3è, 2è, 2è, 4è), 3 places payées WPT dont 2 finales (2è, 6è).
Gains en tournois live : 4 833 732 $
Plus gros résultat : 807 427 $ (One Drop High Roller 2013).
Pseudo en ligne : M.nosbocaJ (PokerStars)
Twitter : @Martin_Jacobson
Site Internet officiel : http://martinjacobson.pro/

Martin Jacobson
Martin Jacobson, le gentleman maudit.


Il y a des joueurs au palmarès long comme le bras mais qui courent toujours après leur premier titre majeur. C'est le cas du Suédois Martin Jacobson.

Outre 3 tables finales aux World Series, c'est surtout sur les circuits EPT et WPT que Jacobson peut sans doute nourrir le plus de regrets, avec 3 deuxièmes places parmi ses 7 tables finales : WPT Venise 2009, EPT Vilamoura 2010, EPT Deauville 2011.
A noter qu'il avait terminé 6è du WPT Grand Prix de Paris en 2011.

Son plus gros gain date de l'an dernier, avec une 6è place dans le One Drop High Roller à 111 111$ (pour 807 427$) des WSOP.

Le Suédois a appris à jouer au poker à l'âge de 18 ans, en le regardant à la télé. Il a alors peu à peu commencé à s'intéresser au poker en ligne, pour ensuite notamment décrocher un siège pour l'EPT Budapest en 2008 (duquel il finit 3è). Il est aujourd'hui 3ème au classement du leaderboard de toute l'histoire de l'EPT (avec notamment un record de 3 tables finales lors de la même saison 2010/2011).
De quoi on s'en doute donner l'idée de mettre en sommeil ses aspirations à devenir chef-cuisinier. Il prévoyait d'ailleurs initialelement de se rendre à Barcelone pour rejoindre un restaurant 3 étoiles au guide Michelin.
Mais Martin est un homme qui sait garder la tête sur les épaules, comme en témoigne notamment son hygiène de vie irréprochable.

Parmi ses autres passe-temps : le tennis, le MMA et les paris sportifs.

Il aura participé à 27 épreuves des WSOP cet été, et c'est son 3ème cash. Il est le premier Suédois finaliste du Main Event depuis Erik Friberg, 8è en 2006.

Le parcours de Jacobson dans ce Main Event aura été particulièrement impressionnant, tout d'abord chip leader dès le Jour 1A, puis n'étant jamais descendu en-dessous de la 29è place. Mieux, il prenait à nouveau les commandes des opérations lors du dernier jour avant la table finale à 27 joueurs restants.
Malheureusement il aura perdu beaucoup de terrain et se retrouve désormais avant-dernier au chip count. L'écart n'est pas si insurmontable, mais la position restera un peu moins confortable pour ce joueur que beaucoup aimeraient voir enfin gagner.

Quelle que soit sa place finale à l'issue de ce Main Event, ses gains en live dépasseront les 5,5 millions, ce qui fera de lui le joueur suédois le mieux payé de tous les temps devant Chris Bjorin, et le classera au grand minimum parmi les 100 joueurs les mieux payés de l'histoire.

Indéniablement le meilleur joueur de cette table finale.

 


Bruno Politano

Brésil, 31 ans


- 12 125 000 jetons -


Originaire de :
Sao Paolo / Résidence : Fortaleza.
Palmarès sélectif : 3 places payées WSOP dont 1 finale (6è). 1 place payée LAPT.
Gains en tournois live : 136 467 $
Plus gros résultat : 47 493 $ (BSOP Florianopolis 2013).
Pseudo en ligne : foster18
Twitter : @foster18

Bruno Politano
Bruno Politano, LE brésilien finaliste de l'été.


Bruno Politano est le premier Brésilien à atteindre la table finale du Main Event des WSOP.

Si le poker l'aide bien à mettre du beurre dans les épinards, notamment pour son activité principale d'administrateur et gérant de magasin, il ne reste qu'un passe-temps pour Politano.

Ses quelques places payées se cantonnent principalement au circuit sud-américain, avec 8 places payées aux Brazilian Series of Poker, et 1 sur le Latin American Poker Tour acquise en Uruguay. Sont venues s'ajouter cet automne deux places payées aux WSOP APAC dont une table finale (6è d'un NLHE 6-max).
Mais son palmarès n'est également pas vilain du tout en ligne, avec quelques 304 688$ de gains sur Internet, avec pour meilleur score une 2è place dans une épreuve des FTOPS en 2010 pour 94 000$.

C'est la deuxième fois qu'il vient à Las Vegas. "Je suis excité mais je n'aime pas penser seulement à l'argent. Je sais qu'il y a 10 millions de dollars à la gagne, mais je veux juste jouer mon meilleur poker, et ce qui doit se passer se passera. (...)
Réfléchir, calculer... j'aime sentir ça à la table. Je crois beaucoup en l'énergie et les bonnes vibrations. Bien sûr je crois aux mathématiques mais le feeling est pour moi le plus important. (...) Si je gagne le bracelet, ce sera en tout cas un rêve qui deviendra réalité.
"

C'est le 3ème cash de Politano cet été sur les 10 tournois auxquels il aura participé. Une chose est sûre, il pourra sans doute compter sur le groupe de supporters le plus bruyant.

 

Rendez-vous désormais le 10 novembre (aux USA, soit dans la nuit du 10 au 11 pour nous européens) pour le début de cette table finale 2014, prévue sur deux jours (le heads-up aura lieu dans la nuit de mardi à mercredi).

L'échelle des gains restante :

Vainqueur : 10 000 000 $
2ème : 5 145 968 $
3ème : 3 806 402 $
4ème : 2 848 833 $
5ème : 2 143 174 $
6ème : 1 622 080 $
7ème : 1 235 862 $
8ème : 947 077 $
9ème : 730 725 $


>
Retrouvez le classement sélectif et plus d'infos sur notre page du Main Event.
> A voir aussi : L'intégralité des résultats des WSOP 2014

 

https://twitter.com/SylvainLoosli

Derniers Blog Posts »