Festival du poker de Prague : La présentation

prague14
La ville au cent clochers, la ville dorée, ... les périphrases ne manquent pas pour la belle ville de Prague.

Trois semaines de poker, plus de 70 tournois à travers notamment trois différents tours (WPTn, GSOP, EPT), c'est ce qui attend les nombreux joueurs qui se donneront rendez-vous pour la toujours très attendue dernière grande étape de l'année : Prague.

Décembre de chaque année voit la capitale de la République Tchèque littéralement devenir la capitale du poker, et 2014 ne dérogera pas à la règle pour une ville en plus aux nombreux autres attraits et à l'atmosphère unique.

Depuis un tournoi de No-Limit Hold'em du WPT à 120€ le 1er décembre, à la table finale du Main Event de l'EPT le 17, et des buy-in depuis 50€ jusqu'à 50 000€, les joueurs n'auront donc que l'embarras du choix.


Demandez le programme

A commencer par les 9 tournois au programme du WPT National, de retour au King's Casino du Corinthia Hotel après une dernière édition disputée au Andel's Casino. Outre le tournoi mentionné précédemment, on retrouvera un tournoi bounty à 220€, un 6-max de NLHE à 330€, un big stack NLHE à 750€, un PLO championship à 3000€, et bien sûr le Main Event de NLHE à 2000, du 4 au 7 décembre.
Des satellites pour le tournoi de PLO et le Main Event sont accessibles sur place, pour des buy-in de 300 et 200€.

Prague Poker Festival
Il est toujours difficile de ne pas trouver son bonheur au Festival de poker de Prague.

Anciennement connus sous le nom de Hey Poker Series (HESOP), les joueurs retrouveront également le Redbet Live, dont la dernière étape s'est déroulée à Rozvadov en avril.
10 tournois seront ici au programme sur 4 jours, avec un Main Event à 225€ du 10 au 13 décembre, aux durées de niveaux croissantes tout au long du tournoi. A noter aussi un High Roller PLO à 10 600€ le 10.

Plus connus, les Grand Live Series (GSOP) proposeront également 10 tournois, avec leur Main Event à 1 100€ du 13 au 16 décembre.
A noter que ce Main Event sera suivi d'un autre tournoi du même buy-in, une étape de... l'Asian Poker Tour (du 16 au 18). On est d'accord, on ne voit pas trop ce que ce tour vient faire là !

L'une des curiosités du festival se trouvera être deux tournois d'OFC Pineapple à 1 000€ et 10 000€ (High Roller) organisés par Tonybet (la nouvelle salle de Tony G, à l'origine site de paris sportifs). C'est la première fois que cette variante sera jouée au Prague Poker Festival, et bien que l'Open Face soit devenue une variante très populaire ces deux dernières années, il restera à voir si suffisamment de joueurs répondront présent pour en faire un succès.

Enfin bien sûr on retrouvera l'European Poker Tour au Hilton de Prague ainsi que l'Eureka Poker Tour, avec 45 tournois entre les 7 et 17 décembre (Main Event du 11 au 17 et du 8 au 11).
L'an dernier, le Main Event de l'EPT Prague à 5 300€ avait pour la première fois dépassé le cap des 1000 joueurs, tout comme celui de l'Eureka.
Initialement prévu à Londres, un Super High Roller à 50 000€ fait également partie du calendrier cette année. Il aura lieu du 9 au 11.

arnaud mattern ept prague
Arnaud Mattern, vainqueur du premier EPT de Prague en 2007.


Une ville qui réussit bien aux Français

Les Français ont toujours bien réussi à l'EPT Prague. A commencer bien sûr par Arnaud Mattern, vainqueur de la première édition en 2007, lors de la saison 4.
Mais ce sont également 3 autres finales que nos représentants nous auront offertes en seulement six autres éditions : Anthony Roux 4è en 2009, Manuel Bevand 7è en 2010, et Nicolas Levi 3è en 2011.

Quant aux compte de tricolores dans l'argent, il aura successivement été de 4, 3, 12, 14, 4, 8 et 7.

Si l'Allemagne s'est adjugée deux titres, pour l'anecdote on retiendra que les deux derniers finalistes malheureux (en heads-up) étaient tous les deux grecs.

Seules trois éditions du WPT Prague avaient jusque là eu lieu, et là aussi on aura connu deux finalistes français : Benjamin Pollak 4è en 2011, et Roger Hairabedian 7è l'an dernier.
A noter donc que cette année cette étape pragoise ne comptera pas pour le circuit principal, mais pour celui du WPT National.

Le nombre de Français payés sur ces trois WPT ? 4, 6 et 4.

Mais s'il en est un pour qui Prague possède une saveur toute particulière, c'est Manuel Bevand. Le membre de la Team Winamax y aura très souvent été l'un des Français les plus en vue, avec pas moins de 6 places payées et souvent des deep runs. Outre sa table finale d'EPT en 2010 donc, il aura également terminé 19è en 2008, 22è en 2009, et 23è en 2012. Places auxquelles il faut ajouter des 36è et 21è places dans le WPT en 2012 et 2013.


Le Palmarès de l'EPT Prague


  • Saison 4 (555 joueurs) : Arnaud Mattern (France), bat Gino Alacqua (Ita.) - 708 400€
  • Saison 5 (570 joueurs) : Salvatore Bonavena (Italie), bat Massimo Di Cicco (Ita.) -774 000€
  • Saison 6 (586 joueurs) : Jan Skampa (Rép. Tchèque), bat Eyal Avitan (Isr.) - 682 000€
  • Saison 7 (563 joueurs) : Roberto Romanello (P. de Galles), bat Emilio Bono (Ita.) - 640 000€
  • Saison 8 (722 joueurs) : Martin Finger (Allemagne), bat Danyel Boyaciyan (Pbs) -720 000€
  • Saison 9 (864 joueurs) : Ramzi Jelassi (Suède), bat Sotirios Koutoupas (Grè.) - 835 000€
  • Saison 10 (1007 joueurs) : Julian Track (All.), bat Georgios Sotiropoulous (Grè.) - 725 700€*

Le Palmarès du WPT Prague


  • Saison 10 (571 joueurs) : Andrey Pateychuk (Russie), bat Adria Balaguer (Esp.) - 450 000€
  • Saison 11 (567 joueurs) : Marcin Wydrowski (Pol.), bat Alexander Lakhov (Rus.) - 318 295€
  • Saison 12 (306 joueurs) : Julian Thomas (Allemagne), bat Vasili Firsau (Bié.) - 206 230€*

 

    Derniers Blog Posts »