Quel est le plus grand espoir du poker ? Présentation des Nommés aux Trophées PokerListings (2/3)

Stars montantes
Votez pour votre favori !

On ne peut que le répéter : le poker a atteint un tel niveau qu’il est presque impossible de s’y imposer aujourd’hui. Et pourtant chaque année de jeunes joueurs font une arrivée en fanfare sur le circuit et écrasent tout sur leur passage.

La raison à tout cela ? Joe Hachem avait tort lorsqu’il annonçait que « le poker était mort », mais Jonathan Little avait raison de prédire que tout le monde s’améliorerait et qu’il faudrait tout faire pour rester en haut de la pyramide.

Étonnamment, de jeunes joueurs du monde entier arrivent non seulement à avoir le niveau, mais même à sortir de nulle part et écraser tout le monde en un rien de temps.

Ces joueurs montrent non seulement qu’il n’est jamais trop tôt pour se mettre au poker, mais aussi qu’il n’est jamais trop tard.

À PokerListings, nous avons créé les Trophées « l’Esprit du poker » pour mettre à l’honneur certains de ces joueurs et leurs performances. Nous vous présentons aujourd’hui nos huit étoiles montantes et les exploits qu’ils ont accomplis cette année.

À vous de choisir qui mérite le plus ce trophée ! Lisez la suite de l’article puis votez pour soutenir votre chouchou parmi ces nouvelles stars en devenir.


Adrian Mateos

Age : 21
Pays :
Espagne
Places payées au cours de ces 12 derniers mois :
14
Places payées aux WSOP 2015 :
1

La carrière de ce jeune Madrilène exilé à Londres est tout simplement éblouissante. Mettons les chiffres de côté et concentrons-nous sur les records.

Plus jeune joueur à remporter les WSOP Europe, l’un des plus jeunes à remporter un Main Event sur l’EPT, premier joueur espagnol à remporter un Main Event sur l’EPT, le Grand Final au passage, plus jeune joueur espagnol à être n°1 au GPI espagnol, meilleur espagnol au GPI global et, attention, malgré tout ça, le plus modeste de tous les jeunes joueurs du circuit.

Et tout ça avant même d’avoir l’âge de pouvoir mettre les pieds dans un casino aux États-Unis.

Alors que de plus en plus de jeunes joueurs sont totalement mutiques dès qu’il ne s’agit plus de parler poker, Mateos évoque lui ses rêves et tout ce que le poker lui a permis d’accomplir.

Âgé aujourd’hui de 21 ans, il vient tout juste d’atteindre une place payée au Main Event des WSOP pour sa toute première participation. Malheureusement, il n’a pu participer à aucun autre tournoi des WSOP étant donné qu’il n’a fêté ses 21 ans que le 1er juillet.

Mais ce qui est sûr, c’est que désormais il n’a plus aucune limite.


Dzmitry Urbanovich

Âge : 19
Pays : Biélorussie / Pologne
Places payées au cours de ces 12 derniers mois : 23
Places payées aux WSOP 2015 :
0

La seule raison pour laquelle Urbanovich (né au Belarus mais qui habite aujourd’hui en Pologne) n’a pas atteint de place payée aux WSOP cette année, c’est qu’il est encore trop jeune pour y participer.

Mais quelle année incroyable il vient de passer. Après une poignée de places payées fin 2014, il a remporté un tournoi annexe au PCA, puis ses résultats se sont soudain emballés.

Il a ainsi remporté le High Roller à 25 000 € de la première édition de l’EPT Malte, terminant ensuite 8e, 1er, 1er, 2e et 1er des tournois auxquels il a participé les huit jours suivants, ce qui l’a tout simplement propulsé tout en haut du GPI polonais et de la course au titre de joueur de l’année du GPI.

C’est tout simplement la première fois qu’un joueur remporte quatre tournois lors d’un seul EPT. Urbanovich a ensuite enchaîné sur le Grand Final de l’EPT, où il a terminé deuxième du Super High Roller à 100 000€, atteint une place payée lors du Main Event, et une troisième place au turbo à 10 000€.

En remportant notre trophée l’année dernière, Dominik Panka avait rappelé à tout le monde qu’il fallait compter avec la Pologne. Aujourd’hui, Urbanovich montre tout le potentiel qui se trouve en Europe de l’Est.


Fedor Holz

Âge : 21
Pays : Allemagne
Places payées au cours de ces 12 derniers mois : 19
Places payées aux WSOP 2015 : 4

Le jeune Allemand a tout simplement écrasé la concurrence sur le circuit et en ligne sur ces douze derniers mois. En août 2014, il était classé 1 849è au GPI. En juillet 2015, il est à la 38è place.

Holz joue depuis un certain temps, mais sa victoire lors d’un tournoi annexe lors de l’EPT Barcelone l’a complètement transformé. Il a atteint une place payée lors du Main Event et du High Roller, puis est rentré en Allemagne participer aux WCOOP.

Comme s’il avait su, il disait dans son podcast vidéo quelques heures avant le début du Main Event des WCOOP qu’il allait atteindre son objectif de remporter un million avant son vingt-deuxième anniversaire.

Une mission qui ne lui a finalement pris que les 48 heures nécessaires à remporter le tournoi et la somme de 1,3 million de dollars promise au vainqueur.

De retour sur le circuit, Holz a ensuite remporté un tournoi du MPS en novembre et a atteint la table finale d’un Main Event de l’EPT, d’un High Roller à 50 000€ et d’un Super High Roller à 100 000€.

Cet été, il s’est rendu pour la première fois aux WSOP. Il a terminé 3è du NLHE 6-max Championship à 10 000$ et a atteint le Jour 7 du Main Event.

En dehors de cela, il est un voyageur, lecteur et podcasteur très actif. Accessible et sociable, il est toujours prêt à partager ses expériences avec le public.

Holz a mis du temps à s’imposer, mais son travail a payé et personne ne mérite le succès plus que lui.


Charlie Carrel

Âge : 21
Pays : Angleterre
Places payées au cours de ces 12 derniers mois : 11
Places payées aux WSOP 2015 : 2

Ce que Urbanovich est à la Pologne, Holz à l’Allemagne et Mateos à l’Espagne, Charles Carrel l’est à l’Angleterre.

En 13 mois, Carrel est passé d’une place payée lors d’un tournoi mineur de l’EPT San Remo à la victoire lors du High Roller du Grand Final de l’EPT pour 1,1 million d’euros.

Entre temps, il a remporté un Main Event sur le GUKPT et atteint la table finale d’un High Roller à 10 00 € à Malte.

Carrel a également réussi à transformer un dépôt originel de 15$ en un demi-million de dollars en jouant au poker en ligne.

Malheureusement pour lui, c’est une arnaque qui l’a fait connaître du grand public lorsqu’en janvier dernier, quelqu’un a réussi à se connecter à son compte et à se transférer 1 000$ en direct sur Twitch pendant que Carrel était aux toilettes.


Sabina Hiatullah

Âge : 28
Pays : Italie / Allemagne
Places payées au cours de ces 12 derniers mois : 14
Places payées aux WSOP 2015 : 1

L’Italo-Allemande Sabina Hiatullah est à la fois un parfait exemple de métissage et de succès dans le poker.

Après plusieurs tables finales sur l’EPT, l’IPT et lors de tournois Eureka, et des places payées au FPS et au CPT d’At. Maarten, sa première victoire ne saurait tarder.

Cela étant dit, Hiatullah a plus ou moins remporté le Ladies event de l’EPT Deauville, puisqu’elle s’est inclinée face à un homme et que c’est à elle qu’on a remis le trophée.

Vous vous souvenez d’ailleurs sûrement que ce tournoi avait relancé l’interminable débat sur les Ladies events. Non pas que cela la préoccupe beaucoup, puisqu’elle n’a été impressionnée par aucun des joueurs hommes présents.

Hiatullah a également démontré son talent à la télévision en s’imposant lors de la deuxième saison de la version italienne de l’émission « La maison du bluff. »


Akira Ohyama

Âge : n.c.
Pays : Japon
Places payées au cours de ces 12 derniers mois : 2
Places payées aux WSOP 2015 : 0

Avec plus de 4 milliards d’habitants, l’Asie ne peut qu’être un vivier de futurs talents, et Akira Ohyama en aura sans doute été la figure de proue.

888poker ont été les premiers à s’en rendre compte et l’ont fait signer dans leur équipe.

Akira a participé à la plupart des grands tournois en Asie : APPT  APT, Macau Poker Cup, mais c’est aux États-Unis qu’il a découvert et appris le poker pendant ses études.
Et il a apparemment appris très vite, puisque sa première entrée sur Hendonmob est une victoire lors d’un tournoi du circuit WSOP à Atlantic City.

Cependant, Ohyama est plutôt spécialiste du poker en ligne et compte déjà près de deux millions de dollars de gains. Ses résultats s’accumulent, et il y a quelques jours il a terminé second de « The Whale », un grand tournoi organisé par 888poker.

Au Japon, il domine les classements de joueurs en ligne, et au niveau mondial il fait partie des 400 meilleurs joueurs selon pocketfives.com.

Une performance qui lui permet d’être aussi coach sur Runitonce.com.


Pablo Gordillo

Âge : 20
Pays : Espagne
Places payées au cours de ces 12 derniers mois : 3
Places payées aux WSOP 2015 : 0

Gordillo a l’efficacité d’un assassin. Sur ses six entrées sur Hendonmob, quatre sont des tables finales.

Son style extrêmement agressif lui permet de déstabiliser tous les autres joueurs à table.

En 2014, il était tout proche d’être le premier espagnol à s’imposer sur l’EPT en terminant 4è à Vienne.

Un peu plus tôt cette année, Gordillo a participé à quelques tournois en ligne sur PokerStars un dimanche après-midi.

Finalement, il a remporté la même journée le « Sunday Kick-Off », le « Sunday Storm » et le « Bigger $55 », battant ainsi 45 000 joueurs d’un coup.


Claudico

Âge : 1
Pays : Etats-Unis
Places payées au cours de ces 12 derniers mois : 0
Places payées aux WSOP 2015 : 0

Peut-être le candidat le plus controversé de notre centaine de nominés dans notre liste préliminaire pour ces trophées l’Esprit du poker 2015.

Dans le poker d’aujourd’hui, on ne se demande plus s’il y a des bots ou pas. Les logiciels existent, et ils s’améliorent constamment.

Ce n’est probablement qu’une question de temps avant qu’ils ne soient imbattables. Mais pour l’instant, Claudico est le meilleur de ses logiciels, et le plus étonnant dans tout ça c’est qu’il n’a même pas été développé comme un logiciel de poker (voir aussi cet article).

L’idée de base était beaucoup plus abstraite : « prise de décision à partir d’informations incomplètes, à utiliser dans des domaines comme la médecine et la sécurité. » Ses développeurs n’avaient même pas pensé au poker lorsqu’ils l’ont créé.

Pour Claudico, devenir champion du monde de poker serait autant un accident que de découvrir le Téflon dans l’ingénierie spatiale.

Bon, cela n’est qu’une légende, mais vous voyez ce qu’on veut dire. Tout le monde utilise cette technologie aujourd’hui, ce qui ne signifie pas que tout le monde sache faire la cuisine.

------

Vous êtes-vous fait un avis sur lequel de ces joueurs mériterait le trophée de l'étoile montante 2015 PokerListings ?

► Votez !