WSOP : Qui va gagner le Main Event ? Les pronostics de PokerListings

Optimized NWM November Nine 2015  2
L'équipe de PokerListings s'est risquée au jeu des pronos.

L'Equipe des journalistes de PokerListings s'est prêté au jeu des pronostics, sur qui va gagner le Main Event des WSOP 2015 qui débute cette nuit à Vegas.

Voici donc nos avis d’experts, basés non seulement sur des années d’expérience mais aussi sur une subjectivité totale, l’intuition voire la fantaisie. Mais c’est le principe des pronos n'est-ce pas ?

Pour mieux faire connaissance avec les finalistes au préalable, c'est par ici.

Ah et si vous voulez le prono d'un autre grand expert, à quatre pattes celui-là, demandez donc à Black Diamond.


Les pronos de l'équipe PokerListings


« Je pense que Pierre Neuville a ses chances pour le Main Event. En plus d’être talentueux, son âge et son expérience peuvent lui donner un avantage s’il arrive à s’adapter au style des jeunes joueurs.
Si Pierre arrive à s’adapter, je le vois créer la surprise en novembre, comme il l’avait fait en juillet. »

Paul Verheij, PokerListings Pays-Bas

 

Pierre Neuville
Pierre Neuville, le favori de nos pronostiqueurs...

« Il ne peut y avoir qu’un seul champion : Max Steinberg. Il a l’expérience (un bracelet et deux deuxièmes places), le bon âge (27 ans) et surtout : la bonne tenue.
De tous les participants aux November Nine, il est le seul à porter un costume. De loin le plus élégant du lot. Nous avons à peine récupéré du faux-pas fashion de Ryan Riess et son hoodie en 2013, il est donc plus que temps que Max Steinberg vienne remonter le niveau. »

Arved Klöhn, Pokerolymp.com


« J’adorerais voir enfin un Italien s’imposer au Main Event, mais la logique veut que je choisisse Joe McKeehen. Il est chip leader, et de très loin. C’est donc lui qui a le plus de chance de devenir le prochain champion du monde de poker.
C’est un joueur très solide qui a déjà remporté plus de 2 millions de dollars en carrière. Il a également été champion du monde de Risk, autant dire qu’il a toutes les qualités stratégiques pour ne pas gâcher son avance. »

Claudio Poggi, PokerListings Italie


« Notre favori : Daniel Negreanu. Quoi ? Il ne fait pas partie des November Nine 2015. Oui, on le sait. Mais on l’a vu jouer ces dernières années, et on sait qu’il ne faut jamais l’oublier lors d’un tournoi. Jamais.

Même une fois éliminé. Qui sait, peut-être que deux des finalistes vont mystérieusement disparaître d’ici le début du November Nine, et DNegs/Alex Turyansky seront appelés en renfort, Eye of Tiger en musique de fond, comme en WWE. On ne serait même pas surpris.
Pour paraphraser l’inénarrable Ian Malcolm, aka Jeff Goldblum dans Jurassic Park : « La vie (ici, Negreanu) trouve toujours un moyen. »

Et si cela n’arrive pas, alors on misera sur McKeehen. Chip leader et champion du monde de Risk, c’est garanti. »

Chris Hunt, PokerListings.com

 

Joe McKeehen
... avec le chip leader Joe McKeehen.

« Pierre Neuville évidemment ! Je ne peux que voter pour lui, c’est le joker du lot. Un vrai joueur à l’ancienne qui remporte le championnat du monde, cela créerait un nouveau boum du poker chez les plus de 40 ans. Avec presque autant de retombées qu’après la victoire de Moneymaker.

Son expérience, son talent et sa discipline lui ont permis d’attendre le bon moment. Il est le favori naturel. C’est une légende vivante, il mérite ce titre ! »

Artur Kurvits, PokerListings Russie


« Le choix facile serait d'aller pour McKeehen, chip leader, et avec suffisamment de sang froid pour briser la malédiction du chip leader en table finale des November Nine. Mais je vais prendre des risques et choisir Thomas Cannuli à la place.
Il est assis juste à droite de McKeehen, aussi il devrait avoir rapidement des opportunités de doubler son stack s'il part à tapis, et de commencer d'affaiblir McKeehen.

En dehors de ça il semble l'un des joueurs les plus dangereux en table finale, l'un des plus avides de victoire. C'est un joueur passionné, un combattant, et il va revenir pour la gagne, là ou quelques-uns des autres joueurs semblent déjà contents d'être là.
Il montre aussi beaucoup de confiance, et il aura beaucoup de supporters. Sans oublier que certains de ses amis qui l'ont aidé à préparer cette table finale ne sont autres qu'Antonio Esfandiari, Brian Rast ou Sorel Mizzi. »

Fred Guillemot, PokerListings France


« Mathématiquement, je dirais Joe McKeehen. À lui tout seul, il compte plus d’un tiers de tous les jetons en jeu et plus du double de son adversaire le plus proche, Zvi Stern.
On a calculé la probabilité que le chip leader d’une table finale remporte le tournoi, et elle est de 33,3%. Et avec une telle avance, cela pourrait être encore plus.

November Nine 2015 la table finale en infographie.
Une table finale qui reste ouverte.

McKeehen est également l’un des joueurs les plus titrés de cette table finale, avec 86 places payées et un titre de champion du monde de Risk. Il a assez d’expérience et de talent pour gérer la pression. Ce sera lui le prochain champion du monde. »

Lars Liedtke, PokerZeit


« Tout d’abord, je dois dire que cette finale est particulièrement alléchante. J’ai vraiment hâte de voir ce qu’il va se passer. Personnellement, je suis convaincu que Joseph McKeehen remportera le titre.
Il fait la course en tête et les autres sont très loin derrière. J’espère quand même que Pierre Neuville réalisera un gros coup. Il mérite vraiment de gagner, notre Belge fou ! »

Denni Balic, PokerListings Suède


« Je sais qui j’aimerais voir gagner : Pierre Neuville. Je suis lucide. Je sais que si autant de jeunes nerds arrivent en finale des WSOP, c’est parce qu’ils sont très bons et très nombreux.
Mais juste cette fois-ci, j’aimerais voir un vrai personnage s’imposer. Je voulais que Moon s’impose face à Cada, et bien que Jacobson ait mérité la victoire l’année dernière, Billy Pappas aurait eu beaucoup plus d’impact.
Je prédis le triomphe de la gérontocratie, « les anciens doivent régner et les jeunes se soumettre » (Platon). »

Zvi Stern
Bien que deuxième en jetons, personne n'a choisi Zvi Stern.

Dirk Oetzmann, PokerListings Europe


Les oubliés

Avez-vous remarqué que certains joueurs ont été complètement oubliés par tous nos pronostiqueurs ? Pas difficile de comprendre pourquoi.

Zvi Stern a tout pour s’imposer, mais sa tendance à un peu trop traîner pourrait lui coûter cher.

Alors qu’il ne restait que deux tables, Matt Savage a même annoncé un jeu main par main tellement la table de Stern était lente. De quoi rebuter les gens.

Quant à Neil Blumenfield, il a plus de 60 ans. Nous avons donc deux seniors à table. Cependant, l’un des deux est classé 84è au GPI et surnommé le « Serial Qualifier » en référence à sa série de qualifications sur l’EPT, et l’autre est 1 806è et un illustre inconnu. Peu surprenant donc que notre équipe ait préféré miser sur le premier.

Patrick Chan, Joshua Beckley, Federico Butteroni n'ont pas plus attiré les suffrages...