Leurs meilleurs et pires souvenirs... et pires adversaires

Chris Moorman
Chris Moorman

En 2017, plus personne n’a envie d’entendre d’histoires de bad beats. Mais il est toujours naturel d’avoir envie de revenir sur les meilleurs et les pires moments de l’année passée et de passer sa carrière en revue pour les pros.

Juste avant Noël, PokerListings a eu la chance de discuter avec les pros de 888poker Chris Moorman, Dominik Nitsche, Kara Scott et Natalie Hof à l’EPT Prague.

Tous les quatre ont joué au poker partout dans le monde, participé aux tournois les plus prestigieux, et collectionné des souvenirs incroyables à la table de poker et en dehors.

Désormais ils sont de fiers ambassadeurs du poker pour 888poker, couronné meilleur opérateur de poker en ligne plusieurs fois et qui organise des tournois comme le tout nouveau festival 888poker, les tournois 888Live! et les tournois 888 Live Local à petits buy-ins.

Nous leur avons donc demandé quels sont les pires moments qu'ils ont vécu, leurs adversaires les plus redoutables et leurs souvenirs les plus précieux. Voici ce qu’ils nous ont répondu.


Quel est l’adversaire le plus redoutable que vous ayez affronté ?

Chris Moorman

« J’ai du mal à nommer un joueur en participer, mais les joueurs de cash games en high stakes sont très difficiles à jouer en général. 

C’est en partie parce que je n’ai pas l’habitude de leur manière de jouer à certains moments, alors que je maîtrise mieux les stratégies en tournois. »

Dominik Nitsche
Dominik Nitsche

Dominik Nitsche

« J’ai envie de rendre hommage à Fedor Holz, Steffen Sontheimer et Rainer Kempe. Ce sont tous de très grands joueurs qui ont la même vision du poker que moi.

C’est très difficile de leur trouver des faiblesses, ils sont en progression constante. Maintenant que Fedor est à la retraite, je pense que l’un d’entre nous va marcher très fort. »

Kara Scott

« J’ai envie de dire un truc profond, comme "votre adversaire le plus redoutable, c’est vous", mais c’est faux.

L’adversaire le plus redoutable est probablement Phil Ivey. Ou Vanessa Selbst. Honnêtement, je suis sûre que je les ai déjà affrontés, mais que j’ai refoulé les souvenirs par pure terreur. »

Natalie Hof

« Je pense que mon adversaire le plus redoutable a été Antonio Esfandiari. Je l’ai croisé à l’EPT San Remo il y a quelques années, et dans Shark Cage. »


Quel a été le plus grand souvenir de ta carrière ?

Chris Moorman

« Je dois dire que c’est quand j’ai enfin remporté ma première victoire en live au WPT LAPC en 2014. J’avais l’impression de courir après un titre depuis des lustres, cette victoire était vraiment extraordinaire. »

Dominik Nitsche

Natalie Hof
Natalie Hof

« Remporter mon premier bracelet. De très, très loin. Tous mes amis étaient là, c’était vraiment incroyable. Remporter des tournois est toujours un grand moment, mais un bracelet, c’est très particulier. »

Kara Scott

« En tant que joueuse, je crois que c’est la bulle lors de mon premier Main Event des WSOP. Atteindre une place payée, c’était vraiment un rêve. Et puis l’énergie dans la pièce était incroyable, tout le monde a applaudi et fêté ça. »

Natalie Hof

« Je crois que mon meilleur souvenir, c’est ma victoire au Ladies Event de l’EPT Vienne. Beaucoup de proches étaient là, c’était un très bon moment. »


Quel a été ton pire souvenir à une table de poker ?

Chris Moorman

« Ce n’était pas vraiment un bad beat, mais ça m’a fait le même effet. C’était aux WSOPE 2008, chez moi à Londres. Je jouais depuis 4 jours sans m’arrêter, mon stack était énorme.

Kara Scott
Kara Scott

J’étais bien placé pour aller loin, mais j’ai fini par me retrouver rois contre as face au joueur le plus agressif de la table. »

Dominik Nitsche

« J’en ai plusieurs, mais en termes d’argent, c’est une série de trois bad beats qui m’ont fait tomber de la première à la 10è place au PCA. 

Avec plus d’un million de dollars pour la première place, ça m’a mis un sacré coup. »

Kara Scott

« Mon deuxième Main Event. J’étais à deux doigts de battre mon record de l’année précédente, mais je me suis retrouvée avec AA contre AK et j’ai perdu. Grosse déception. »

Natalie Hof

« Rien d’incroyable, mais ma sortie du Main Event des WSOP m’a vraiment dégoûtée cette année. C’était à la fin du Day 2 avec JJ contre paire de 10. Tout s’est joué avant le flop. »

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire