Quand la Battle of Malta inspire un tatoueur

Partager:
10 octobre 2015, Ecrit par: PokerListings France
Quand la Battle of Malta inspire un tatoueur

Le mois de novembre approche à grands pas et la préparation de la Battle of Malta bat son plein. A l’occasion du meilleur tournoi de l’année, le tatoueur australien Jamie Molin a créé quelques tatouages sur le thème du poker qui représentent parfaitement l’aspect à la fois compétitif et extraordinaire de ce tournoi.

Interviewé par PokerLIstings, le tatoueur pétri de talent évoque avec nous la culture du tatouage en Suède et le processus créatif qui a donné naissance à ses dessins autour du poker.


Depuis combien de temps es-tu tatoueur et comment es-tu venu au tatouage ?

Tattoo poker

Lors de mes dernières années de fac, j’ai trouvé le moyen de mettre à profit mon diplôme des beaux-arts en devenant apprenti dans un salon de tatouage à Sydney, grâce à quelques amis. Ils m’ont appris les bases, de l’hygiène au matériel, pour finir par le tatouage lui-même. C’était il y a plus de 14 ans, et depuis je n’ai cessé de toujours m’efforcer de travailler dur pour progresser.

C’est comment la vie d’un tatoueur en Suède ?

La Suède est un endroit génial pour un tatoueur. Les clients sont très ouverts, ils veulent des dessins modernes et font confiance à l’artiste et à sa vision.

Comment arrives-tu à être toujours créatif ?

Je suis constamment en recherche et en alerte. L’inspiration est omniprésente, il faut savoir la saisir. Je prends ce que je vois sur Internet et dans la vie et j’essaye d’en faire quelque chose de nouveau.

Tu es toi-même tatoué ?

Évidemment ! Je ne ferais pas confiance à un tatoueur qui ne serait pas tatoué. Il ne pourrait pas comprendre ce que vivent ses clients. Je dirais que 80% de mon corps est couvert de tatouages.

Quel est la demande la plus bizarre qu’on t’ait faite ?

J’ai tendance à ne considérer aucune demande comme “bizarre” tant les tatouages sont quelque chose de personnel, ou peuvent être liés à des traditions tribales ou culturelles. Mais on me pose souvent la question, et en général la réponse que les gens veulent entendre c’est qu’un gars est un jour venu me demander de lui tatouer une tentacule de pieuvre sur le pénis. Ce que j’ai fait.

De quoi t’es-tu inspiré pour créer ces tatouages autour de la Battle of Malta ?

Des chevaliers, des armures, toute l’histoire autour du Siège de Malte de 1565. Le nom du tournoi, “Battle of Malta”, m’inspire des images très fortes. J’aurais pu piocher ailleurs dans l’histoire de l’île, mais j’étais trop attiré par les chevaliers. L’idée c’est de les juxtaposer au poker pour symboliser une bataille épique entre de grands guerriers.

Optimized NWM small4
Les chevaliers et le poker symbolisent à eux deux une bataille épique de guerriers d'élite.

Comment ça se passe exactement, la création d’un tatouage ?

La première priorité, c’est ce que veut le client. Il faut savoir l’écouter et affiner ses idées jusqu’à savoir exactement ce qu’il veut. Sans oublier le placement et leur morphologie.

Ensuite, je fais des recherches, des croquis, je cherche un angle original sur le thème en question. Puis je dessine, re-dessine et re-re-dessine jusqu’à ce que je sois satisfait.

Ce processus peut prendre entre 10 minutes pour les tatouages les plus simples et plusieurs semaines pour les projets plus complexes.

Les tatouages en lien avec le monde du jeu sont-ils populaires ?

C’est relativement fréquent, oui. Souvent dans un style classique, ils représentent la plupart du temps l’idée de savoir saisir sa chance dans la vie ou en amour.

smalltat6

Quelles autres significations peuvent avoir les motifs liés au poker ?

Les tatouages poker sont souvent parfaits pour les métaphores car le poker est une langue à part, pleine de codes et de symboles, qu’il s’agisse d’une couleur ou d’une carte en particulier. L’as de pique est évidemment toujours très populaire, suivi de près par la dame de cœur. Des images de mains gagnantes ou perdantes sont fréquentes aussi, notamment “la main du mort”, des quintes flush royales, des paires d’as, etc.

Parfois, une main de poker peut en dire énormément sur la vie de quelqu’un, c’est ce qui en fera un tatouage extraordinaire.

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui voudrait un tatouage sur le thème du poker ?

Mon seul conseil serait de faire énormément de recherche sur le dessin avant de se décider. Il faut que vous soyez sûr que le tatouage représente bien l’idée que vous souhaitez transmettre. Et puis il faut trouver l’artiste qui vous convient. N’hésitez pas à regarder leur portfolio et à écouter les recommandations des gens.

Jamie Molin
L'inspiration est omniprésente.

Quels sont tes projets ?

Je veux continuer à avancer, à progresser et à engranger de l’expérience. Je suis un véritable passionné de voyages et je travaille dans le monde entier. Je suis en train d’organiser un grand voyage en Australie, puis aux États-Unis et en Asie. Je suis toujours disposé à rencontrer des gens sympas et à faire des tatouages intéressants. Vous pouvez retrouver mon portfolio sur jamiemolin.com et plus de photo sur mon compte Instagram et ma page Facebook.

Et pour finir, en tant qu’expert aurais-tu quelques conseils pour bien prendre soin de ses tatouages ?

La règle essentielle pour prendre bien soin d’un nouveau tatouage, c’est surtout de le garder propre. Votre tatoueur vous conseillera toujours sa méthode préférentielle pour la cicatrisation. Ces méthodes peuvent varier énormément selon la région du monde et le salon, selon le climat, leur expérience et les produits disponibles, mais la règle d’or est vraiment de le garder propre.

Swahili Bob
Jamie travaille actuellement à Swahili Bob, un studio de tatouage populaire à Stockholm.
Partager:

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire