Quand suivre le Flop avec moins que la Top Paire

Aaron Jones
Vous n'avez pas la top paire : et maintenant que faire ?

Les jours du poker en ligne où vous pouviez prudemment coucher tout ce qui se trouvait inférieur à la top paire tout en continuant de faire un profit, sont révolus.

Jouer avec moins que la top paire en mains peut être piégeux lorsque vous n'avez pas l'initiative. Vous jouez alors à un jeu de devinettes, pariant sur le fait que votre adversaire ne vous bat pas.

Mais ce jeu de devinettes peut être rendu plus facile en faisant attention à trois facteurs critiques.


1) Votre Adversaire

Vous devez étudier votre adversaire.
Décelez à quelle fréquence il fait une mise de continuation sur le flop. Voyez à quelle fréquence il checke le flop et sur quels types de tableaux. Voyez enfin à quelle fréquence il tire une deuxième cartouche à la turn.

Prêtez également attention à la fréquence à laquelle il joue pour contrôler le pot avec des mains ayant de la valeur à l'abattage. Ce qui veut dire que s'il checke toujours à moins d'avoir la top paire, et qu'il ne mise ou qu'il ne bluffe qu'avec la top paire sur un tableau J 7 3, vous savez donc à quoi vous en tenir.

Jason Mercier
De bons réguliers tirent souvent plusieurs cartouches. Dans ce cas jouer moins que la Top Paire hors de position peut se trouver être une option délicate.

Si ce même adversaire tire rarement une deuxième cartouche à la turn, vous saurez également que s'il le fait ce sera soit parce qu'il aura la top paire, soit parce qu'il bluffera.

En règle générale vous devriez être moins enclin à suivre avec une main vulnérable de type deuxième paire si votre adversaire a des chances de continuer de mettre la pression à la turn et à la river.

2) La Texture du Tableau

L'un des facteurs les plus importants lorsqu'il s'agit de décider d'aller voir la turn avec une main de type seconde paire est la texture du tableau.

Certains tableaux n'ont pas autant de chance de toucher votre adversaire que d'autres. Par exemple 8 7 a plus de chances d'être bon sur un tableau J 8 4 que sur un tableau K 2 7.

De ce fait vous devriez être plus enclin à suivre.

Apprenez à connaître l'éventail de relances pré-flop de vos adversaires, et à chaque fois que vous faites face à une mise, jaugez la probabilité pour que le flop ait touché leur main.

3) Outs et Équité

D'une manière générale, au Texas Hold'em vous devriez être plus enclin à suivre si vous avez des outs supplémentaires.

Les Outs (cartes améliorantes) ajoutent de l'équité à votre main. Dans un premier temps vous espérez voir votre adversaire se taire lorsque vous suivrez, mais vous voulez également de l'équité au cas où il continue.

Exemple :

Partie à 1$/2$ en ligne à six joueurs, stacks effectifs 200$. Vous êtes à la grosse blind et un joueur régulier de bon niveau relance à 6$.

Le flop vient avec Q 6 3. Vous checkez et votre adversaire mise 10$.

Avec quelle main voudriez-vous plutôt suivre : 8 8 ou 6 7 ?

Bien que la paire de 7 soit la « meilleure » main en valeur absolue, 6 7 est une meilleure main pour continuer. La raison est que 6 7 a plus de potentiel pour un "plan B".

Lorsque vous êtes battu avec la paire de 8, vous avez deux outs pour améliorer (les deux 8 restants).

Lorsque vous êtes battu avec 6 7, vous avez tout de suite plus d'outs. Vous avez deux 6 ainsi que les trois 7 restants. Cela vous donne ici 5 outs.

Tom Schneider
Ayez un plan B et vous aurez de quoi déstacker vos adversaires.

Vous avez également les tirages quinte et couleur backdoor. Ce qui signifie que vous avez une tonne de cartes qui peuvent venir et améliorer votre main sur la turn.

Du coup la « meilleure » main avec laquelle suivre est ici 6 7, bien qu'elle soit plus mauvaise (en valeur absolue) que 8 8.


En résumé

Jouer des mains pires que la top paire peut se trouver très valable, particulièrement contre des adversaires qui font trop souvent des continuation bet.

Apprenez à connaître comment vos adversaires jouent certaines mains et remarquez leurs tendances à envoyer de nouvelles cartouches après celle du flop.

Ne suivez pas au flop pour ne faire qu'abandonner à la turn à chaque fois. Prêtez attention à ce que le tableau apporte et  évaluez ceci avec la probabilité pour que votre adversaire lance des deuxième et troisième cartouches.

Coucher toute main en dehors de la top paire vous fait essentiellement abandonner de l'argent à la table. D'un autre côté si vous commencez à suivre chaque main sans réfléchir, vous allez gaspiller encore plus d'argent.

Réfléchissez simplement à comment votre main se comporte contre l'éventail de votre adversaire, et jouez au poker. Et rappelez-vous qu'un Plan B potentiel ajoute une bonne équité à votre main.