Quel « November Nine » profiterait-il le plus au poker ?

November Nine WSOP 2011 infographic3
(Cliquez pour agrandir)

Nous y sommes ! C'est ce week-end que la table finale du Main Event des WSOP redémarre. Mais lequel de nos November Nine verrait sa victoire le mieux profiter au monde du poker ?

Alors qui sont réellement ces prétendants au titre, et en tant qu'ambassadeurs du poker de haut niveau, qu'apportent-ils réellement aux tables de jeu ? Possèdent-ils le potentiel pour révolutionner le monde du poker ? Quelles sont leurs chances intrinsèques de victoire ? Autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre dans cette analyse.


Comprendre le graphique

Ce graphique représente quatre données différentes.

Tout d'abord, chacun des November Nine est affiché par un cercle : la taille de celui-ci dépend de la valeur de leur stack de départ. La couleur de chacun de ces cercles indique par ailleurs le pays ou la région d'appartenance du joueur (Etats-Unis, Grande-Bretagne et Irlande, et pays émergents ou développés).

En abscisse se situe ensuite les chances de victoire estimées par le site de paris Bodog (de 4 contre 1 à gauche jusqu'à 16 contre 1 à droite). Enfin, nous mesurons en ordonnée l'impact que chacun des prétendants pourrait avoir sur le poker en cas de victoire.

Comme aucun de ces joueurs ne serait fondamentalement néfaste pour le poker, cet impact ne peut qu'être positif. Celui-ci peut s'analyser en termes de croissance du marché du poker, d'une plus forte légitimité de cette activité en tant que loisir et profession, ou d'un développement d'une culture poker mondiale.


Le Meilleur Champion Potentiel

lamb2823
Une éventuelle victoire de Ben Lamb pourrait se révéler très positive pour le poker.

Nous mettons ici en valeur Ben Lamb qui, selon nous, pourrait influencer le poker de la meilleure des manières. Il est de plus l'un des joueurs les mieux placés pour devenir champion du monde.

Il est intéressant de remarquer à la lecture de notre graphique que, malgré un stack de départ plus faible, les cotes de victoire de Ben Lamb se montrent identiques à celles de Matt Giannetti et meilleures que celles de Phil Collins.

Ceci n'est qu'évidence pour les fans de poker ayant suivi avec avidité les WSOP, et c'est aussi la raison pour laquelle nous estimons que Lamb représente le meilleur des candidats pour la victoire finale : en effet, les performances de Ben Lamb lors des World Series of Poker de cet été ont peut-être été parmi les plus retentissantes de l'histoire du poker.

L'homme a remporté le tournoi $10k Pot-Limit Omaha Championship, fini second du $3k PLO, est parvenu en table finale du $50k Players Championship et a manqué de peu la table finale du $10k Six-Max No-Limit Championship. En incluant la somme minimale qu'il est certain de toucher en participant à la table du Main Event, les gains de Lamb s'élèvent déjà à plus de 2,1 millions de dollars lors de ces World Series 2011 !

Et à ces performances sensationnelles pourrait donc bien s'ajouter une victoire finale lors du grand tournoi de poker de l'année.

Le sport a besoin de stars et les médias ont besoin de véhiculer cette image de super-héros. Le poker n'échappe pas à cette règle : non seulement ces stars améliorent l'exposition médiatique de ce sport mais renforcent également l'idée que le poker est un jeu de compétence pure.

Si Lamb réussit à se hisser sur la première marche du podium, son impact sera tel qu'il motivera certainement les joueurs amateurs à aiguiser leurs talents et effacer peu à peu leurs petits défauts.

Ben Lamb s'avère par-dessus le marché un jeune joueur à la personnalité fraîche et amicale, qui donnera sûrement au poker son meilleur visage pour les douze mois à venir.


Continuer à donner envie au plus grand nombre de joueurs

Les tables de poker sont aujourd'hui clairement dominées par les jeunes hommes et il ne faut pas sous-estimer l'impact sur ce groupe démographique qu'un champion de monde peut posséder.

Pour les adolescents et les jeunes adultes, voir un John Duhamel gagner des sommes d'argent astronomiques peut marquer les esprits, et ce d'autant plus s'il succède à un Joe Cada ayant lui aussi amassé plusieurs millions de dollars à un jeune âge.

Une victoire de Ben Lamb, de Phil Collins, ou de Matt Giannetti pourrait perpétuer cette idée selon laquelle tout joueur peut obtenir son quart d'heure de gloire aux table de poker.

Ces représentants du poker pro, à l'apparence et l'élocution impeccables, ne peuvent en plus qu'appuyer auprès du grand public la légitimité du poker en tant que profession honnête et rémunératrice.
Ainsi, Phil Collins est selon ses dires le meilleur exemple du bon "père de famille" ; le fait que le poker lui ait permis de fonder une famille dénuée de tout souci financier est régulièrement souligné dans les interviews.

Cet argument a cependant ses limites. Tout d'abord, le poker en ligne a officiellement disparu Outre-Atlantique des suites du Black Friday du mois d'avril. De plus, les États-Unis ont déjà assisté au boom du poker il y a quelques années : l'impact d'un nouveau gagnant américain ne serait-il donc pas marginal ?


Les November Nine des marchés émergents

2952 Martin Staszko
Martin Staszko ne serait selon nous pas réellement capable d'influencer le monde du poker s'il remportait le Main Event.

Martin Staszko et Anton Makiievskyi pourraient peut-être contribuer le plus au développement du poker, non pas en Amérique du Nord, mais plutôt à l'échelle mondiale.

Représentant respectivement la République Tchèque et l'Ukraine, Staszko et Makiievskyi pourraient ainsi jouer le rôle de catalyseurs d'une révolution du poker en Europe de l'Est. Après tout, cette partie du monde est connue pour produire les cerveaux les plus compétitifs, par exemple aux échecs.

Si cette promesse semble légitime, Martin Staszko ne semble pas être pour autant l'homme de la situation. Si son potentiel n'est pas remis en cause, rien ne garantit qu'il peut l'atteindre et nous n'accordons qu'une confiance toute relative en la volonté et les compétences de ce joueur de devenir un excellent ambassadeur du poker.
Si Martin Staszko gagne effectivement le Main Event des WSOP, il restera d'après nous le vainqueur le moins visible médiatiquement depuis un grand nombre d'années.

Anton Makiievskyi jouit d'un profil différent : il est plus jeune et ouvert, et se montre toujours prêt à dialoguer avec les médias. Makiievskyi possède déjà l'opportunité de réussir de belles choses pour le poker en Europe de l'Est, et d'encore plus belles s'il devient champion du monde de poker.


Les November Nine des marchés développés

Pius Heinz représente l'Allemagne, un marché plus mature que l'Ukraine ou la République Tchèque mais au potentiel brut incomparable.

Le poker a déjà largement pénétré le marché allemand et l'influence d'une victoire potentielle de Heinz pourrait s'y révéler réellement bénéfique. Les infrastructures sont déjà en place et le grand public allemand est déjà conscient du phénomène poker : les opportunités médiatiques pour le poker pourraient alors devenir réalité.

Placés légèrement plus haut dans notre échelle de développement se trouvent le Royaume-Uni et l'Irlande, d'où proviennent respectivement Sam Holden et Eoghan O'Dea. Le poker est une activité tout à fait établie dans ces pays mais à l'instar de l'Allemagne, le potentiel de croissance y reste énorme. Ces deux joueurs ont les moyens d'influencer l'univers du poker s'ils se distinguent dans cette finale du Main Event.


Un champion du mode à l'impact discutable

Aussi insignifiante que serait l'éventuelle victoire de Martin Staszko aux WSOP, elle aurait tout de même plus d'impact sur le poker que celle de Bob Bounahra. Notre perception de ce prétendant pourrait néanmoins être biaisée par notre catastrophique interview vidéo des November Nine. Longue seulement d'une minute, elle a tout de même nécessité dix minutes de questions répétées avant de pouvoir être éditée.

De plus, malgré le récent développement du poker en Amérique du Sud, le Belize (pays natal de Boudhara) et ses régions voisines représentent aujourd'hui encore un marché relativement limité.

Nous connaîtrons maintenant le nom du vainqueur du Main Event des WSOP 2011 d'ici une semaine, et nous pourrons alors commencer à mesurer son influence sur le poker dans son pays et à travers le monde.
Rendez-vous donc très bientôt sur PokerListings pour le dénouement du plus grand évènement poker de l'année !


Tout sur les November Nine 2011 :


Derniers Blog Posts »