Questions à PokerStars : Les réponses du Directeur de la Communication

Pokerstars Logo3

Rien ne semble pouvoir arrêter PokerStars ces derniers temps. Nous avons interrogé son directeur de la communication corporate sur les dossiers chauds du moment.

La « plus grande poker room du monde » vient de boucler la dernière édition en date des WCOOP à l'international, l'European Poker Tour bat son plein, et l'entreprise vient même d'acheter des parts dans l'Hippodrome Casino à Londres, de quoi laisser entrevoir la possibilité d'une salle de poker live sous label PokerStars.

Mais le mois de novembre à venir va marquer un tournant spectaculaire dans l'histoire de PokerStars.

En effet, son plus grand concurrent, Full Tilt Poker, va faire son retour. Mais dans des circonstances bien différentes d'il y a un an lorsque la salle n°2 avait fermé ses portes. PokerStars va donc se retrouver en concurrence... avec lui-même, puisque rappelons-le c'est Rational Enterprises, la société mère, qui a racheté FTP il y a quelques mois.

Eric Hollreiser, directeur du département de communication entreprise pour Full Tilt et PokerStars, a répondu à nos questions sur ce qui se profile à l'horizon.

PokerListings.com : Qu'est-ce qui a changé chez PokerStars depuis l'acquisition de Full Tilt et l'accord obtenu avec la justice américaine ?

Eric Hollreiser : Tout le monde est très occupé, et nous avont été très heureux lorsque l'accord a été conclu avec le ministère de la Justice.

L'accord a t-il mis longtemps à être conclu ?

erichollreiser
Eric Hollreiser

Je ne peux pas vraiment vous donner de détails, mais c'était un procédé très complexe, et probablement sans précédent. Donc oui, ça ne s'est pas fait du jour au lendemain.

Full Tilt va faire son retour le 6 novembre. Mais même après ça, est-ce que PokerStars ne sera t-il pas simplement en compétition contre lui-même ?

Il y a de la place pour toute la concurrence possible dans le poker en ligne. Beaucoup de joueurs aiment jouer sur plusieurs sites à la fois. Nous pensons donc qu'offrir une gamme de marques de qualité et de confiance qui œuvrent pour le poker en innovant sans cesse va tirer le marché du poker dans son ensemble vers le haut.
Dans beaucoup de domaines, il est courant d'avoir plusieurs marques dans un même portfolio, par exemple dans l'automobile, la restauration, les médias et donc le jeu.

Il nous a semblé qu'il était très important pour vous que, dans le cadre de cet accord, PokerStars ne soit pas désigné coupable de quelconques malversations. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi s'agissait-il d'un point crucial pour vous ?

Chez PokerStars nous avons toujours agi de manière responsable et en accord avec la loi, et toutes nos décisions sont prises en accord avec nos avocats. Alors bien évidemment, il était inconcevable pour nous d'être associés à ces malversations.

Nous avons voulu signer un accord à l'amiable pour enfin pouvoir tourner la page, passer à autre chose, et avancer sans entraves ni distractions. L'autre option était de s'embourber dans des années de procédures, cela ne nous paraissait pas judicieux.

L'idée d'un blog d'entreprise est intéressante pour un site de poker. Quel est son degré de transparence ?

Je peux y mettre ce que je veux, du moment que j'ai le temps de le faire. Pour nous, c'est une bonne plateforme de partage direct d'informations et d'idées, et globalement on en a eu de très bons retours. Le blog est encore en train de se construire et de trouver sa voix et son propos.

Le départ de Viktor Blom (Isildur) de chez PokerStars a paru assez brutal. Un retour est-il envisageable dans un futur proche ou lointain ?

Viktor est un mec génial et un très bon joueur. Je suis sûr que nos chemins se croiseront à nouveau dans le futur, alors qui sait ?

 

Derniers Blog Posts »