Main Event 2011 : Les réactions

IMG7388
Ben Lamb, élu meilleur joueur de ces WSOP, n'est pas passé loin de la victoire.

Retrouvez toutes les réactions des finalistes dont le grand vainqueur Pius Heinz, au sortir de cette table finale du Main Event des WSOP 2011.






Sam Holden, 9ème

"Je suis évidemment déçu maintenant que je suis éliminé. Une fois en table finale, ça ne pouvait pas être pire que finir neuvième. Mais bon je suis content de la manière dont j'ai joué, et c'est important pour moi.

Je suis heureux au final de ce tournoi, et dans quelques jours, ou certainement dans quelques années, je regarderai en arrière et j'y verrai un superbe résultat et une expérience géniale.

Le poker marche plutôt bien depuis ces dernières années au Royaume-Uni, j'aimerais vraiment le voir prendre de plus en plus d'ampleur. J'espère que mon résultat attirera encore un peu plus d'attention sur le jeu.

Mon but est toujours d'apprécier le jeu et de faire de l'argent, alors je vais continuer à faire ce qu'il faut pour m'amuser et en vivre."

Anton Makiievskyi, 8ème

"Je n'ai quasiment pas eu de jeu, j'ai relancé une fois avec les dames, aussi je pense que K-Q a été ma deuxième meilleure main de toute la soirée.
J'étais content de voir K-Q en petite blinde après que tout le monde se soit couché, et je pense que ce tout ce que j'ai fait était particulièrement standard.
(il aura poussé son tapis et buté face aux 9 de Heinz NDLR).

Je l'ai dit avant que les November Nine ne soient connus et je le redis encore : Ben Lamb est bon mais je pense que Pius (Heinz) est meilleur."

Matt Giannetti, 4ème

IMG664
Matt Giannetti, sans doute le joueur le plus déçu.

"Ca craint quand vous êtes proches de quelque chose que vous voulez vraiment, et que vous ne parvenez pas à l'avoir. Je n'étais pas venu ici pour finir 4ème. Je vais aller ma saoûler, mais c'est plus de la dépression.

J'avais un siège assez intéressant, avec Heinz qui avait tous les jetons directement assis à ma gauche, et puis Lamb, très fort et particulièrement agressif.
J'ai dû jouer assez conservateur pré-flop, du coup ça m'a surpris quand Heinz a décidé de me sur-relancer alors que je n'avais pas relancé tant de mains.
Il a fini par gagner un gros pot, bon travail, mais s'il m'avait vu jouer jusque là, il aurait dû savoir qu'il serait payé la plupart du temps.

Maintenant, la dernière chose que j'ai envie de faire pendant quelques jours c'est de parler ou même de penser poker."

Ben Lamb, 3ème

(sur la première main où il perd une bonne partie de son stack avec KJ surjoué contre la paire de 9 de Stasko) : "J'ai voulu affirmer ma présence et montrer qu'il ne fallait pas trop se frotter à moi.

Je voulais bien plus gagner le tournoi plutôt que d'essayer de gratter encore une place, car l'écart de prix était presque trois fois plus grand entre la 1ère et la 2ème place qu'entre la 2ème et la 3ème. Je voulais me donner la meilleure chance d'augmenter mon nombre de jetons et d'avoir tôt un bon stack pour aller en heads-up.
Je ne l'aurais pas fait avec roi-cinq, mais j'avais roi-valet. S'il se couchait c'était bon pour moi, et même s'il me payait j'avais de l'équité la plupart du temps.

Ca a été une super expérience avec tous mes amis et ma famille ici. Mais je suis toujours sous le choc de tels écarts émotionnels."

Pius Heinz, vainqueur

"C'est évidemment le plus beau jour de ma vie. Je ne trouve pas les mots. Je n'aurais pu imaginer que cela puisse m'arriver.

Je suis définitivement fier de devenir le premier Allemand, mais c'est déjà un sentiment extraordinaire, et le soutien jusque depuis chez moi a été énorme. C'est juste iréel d'avoir autant de vos amis et de votre famille qui vous suivent et qui vous encouragent tout du long. Ma mère est même rentrée à l'hôtel parce qu'elle était trop nerveuse.

Je pense que ça devrait faire beaucoup pour le poker en Allemagne.

IMG7631
Pius Heinz : "C'est le plus beau jour de ma vie."

J'étais un peu nerveux quand la table finale a recommencé mardi. Même si le fait d'être chip leader était bon, ça donne l'opportunité d'être plus créatif. Sur la dernière main, j'espérais juste ne pas être malchanceux.

Au moment où j'ai gagné ? J'ai juste agité les poings et j'ai couru vers mes fans, en disparaissant sous une forêt de bras. Et je ne pouvais presque pas retrouver mon souffle tellement le sentiment était énorme.

Le heads-up n'est pourtant pas allé dans le sens où je voulais pour sa majeure partie, à la base parce que je n'arrivais pas à faire mes mains et que Martin jouait très bien. Mais j'ai juste pensé que j'allais jouer mon jeu et espérer que les cartes tombent pour moi.

"En profiter car cela n'arrive qu'une fois dans une vie"

Il savait que la plus grande part de mon jeu est l'agression pré-flop, et en limpant beaucoup il m'a un peu contré. Je ne pouvais pas punie ses calls autant que ça parce que quand il paie votre grosse blinde et que vous avez 5-3 dépareillés à chaque fois, il n'y a pas tant grand chose que vous pouvez faire.
Alors j'ai été forcé d'essayer de le dominer post-flop, mais il y joue très bien aussi.

Je suis fier d'avoir gagné et je vais essayer de faire ce que je peux pour aider le jeu à grandir. Le poker est un jeu génial, mais je vais essayer de faire ce qu'il faut de mon côté. Et je sais que je vais avoir droit à beaucoup d'attention maintenant.

Ces prochains jours je ne sais pas. Je vais essayer d'en profiter au maximum, ça n'arrive qu'une fois dans une vie."


A lire aussi

 

Derniers Blog Posts »