Règles de l'Irish Poker (poker irlandais)

irish poker chips2
Toute l'excitation de l'Omaha, sans autant de montagnes russes.

Le Texas Hold'em est un jeu génial, mais qui peut se montrer frustrant lorsque vous n'obtenez pas de cartes décentes pour pouvoir jouer pré-flop. L'Omaha quant à lui est un autre super jeu d'action, mais dans lequel on peut connaître de gros hauts et bas.

Et si nous vous disions qu'il existe un jeu (une variante de poker) qui possède toutes les options et l'action de l'Omaha, mais avec de plus faibles variations ?

Bienvenue dans le poker irlandais.

L'Irish Poker est un véritable mix entre Texas Hold'em et Omaha Poker. Les joueurs commencent avec 4 cartes, comme en Omaha, mais doivent ensuite se défausser de deux cartes après le flop.

La suite de la main se joue comme une main de Texas Hold'em classique.

stuart fox folds 2928
Après le tour de mises du flop, vous devez jeter deux de vos cartes.


Pré-flop

Toute l'action pré-flop est la même que celle d'une main standard d'Omaha.

Le premier joueur situé à la gauche du bouton du donneur pose la petite blinde, et le joueur en suivant en fait de même avec la grosse blinde.

4 cartes sont ensuite distribuées à chaque joueur, en commençant par le joueur de petite blinde. Le premier joueur à parler ensuite est celui situé à gauche de la grosse blinde, puis la parole continue dans le sens des aiguilles d'une montre.

A son tour, chaque joueur a le choix entre payer (égaliser le montant de la grosse blinde) pour rester en jeu, se coucher, ou relancer (d'un minimum de deux fois la grosse blinde).
Si une relance a été effectuée, les joueurs en suivant peuvent soit égaliser ce montant, soit se coucher, soit relancer à leur tour.
Le tour de mises se termine lorsque le montant de la plus grosse relance a été égalisée par tous les joueurs ayant souhaité rester en jeu (en respectant toujours l'ordre de parole dans le sens des aiguilles d'une montre).

Si personne n'a effectué de relance jusqu'à lui, le joueur de grosse blinde peut se contenter de checker à son tour.


Défausse de 2 cartes après le premier tour de mise

Le flop est ensuite distribué de la même manière qu'en Omaha ou en Hold'em, avec 3 cartes communes retournées au centre de la table.

Un nouveau tour de mises s'ensuit alors, en commençant par le premier joueur toujours en jeu.

Une fois ce tour de mises terminé, c'est alors le moment où les joueurs en jeu doivent se défausse de 2 de leurs cartes, au choix.

Ensuite, le jeu se poursuit de l'exacte même manière qu'une main de Texas Hold'em.


Astuces pour le jeu Pré-flop

Au poker irlandais, vous allez vouloir entrer dans la partie avec un esprit de joueur d'Omaha pour le pré-flop. Cela veut dire que vous allez vouloir chercher des mains de départ avec de multiples possibilités.

Voici les types de mains en question avec lesquelles vous allez vouloir jouer :


  • Les grosses doubles paires (AAKK, KKQQ, KKJJ, QQJJ, etc.)
  • Les mains doublement assorties (A 8 K T, A T Q 9, etc.)
  • Les grosses paires avec un connecteur haut ou intermédiaire (KKJT, QQJT, KKJ9, QQT9, etc.)

Si les 4 cartes de votre main ne travaillent pas bien ensemble, jetez-là et attendez une meilleure main.


Que jeter après le Flop ?

La texture du tableau et l'action au flop dicteront grandement quels choix vous devriez faire au moment de vous séparer de deux de vos cartes.

christopher jones 20034
Gardez en tête que les top paires tendent à être des mains plus faibles en Irish poker.

Si vous floppez la top paire et faites face à une certaine résistance sur le flop, les chances sont là pour que vous puissiez être face à un adversaire avec un brelan floppé ou un tirage max.

Y a t-il un tirage au flop ? Si oui, tirez-vous pour le jeu max, ou êtes-vous celui avec la top paire ?
Notez que les top paires tendent à être des mains plus faibles à l'Irish poker, aussi écartez-vous des mains avec tirages possibles sur le tableau.

Lorsqu'il n'y a pas de tirage au flop, travaillez avec vos paires accompagnées d'un bon kicker.

Si un tirage touche le tableau, évitez aussi les tirages bas ou les "quintes du pigeon" (quintes inférieures) à moins que vous puissiez rester dans le coup gratuitement ou à pas cher. Car les cotes sont bonnes pour que quelqu'un ait commencé avec une main pré-flop à tirage meilleure que vous.


Une variante amusante pour plus de variété et d'action

L'Irish poker est une bonne façon pour susciter plus d'action dans vos parties de poker, sans devoir composer avec les "swings" de l'Omaha.

Certes ceux-ci seront toujours plus grands que dans du pur Texas Hold'em, mais pas à un point qu'ils puissent régulièrement anéantir votre capital.

Sur Internet, il est possible de trouver du poker irlandais sur Full Tilt Poker.

Notez aussi qu'il existe d'autres variantes d'Irish poker :


  • Le 3-card Irish, jouée avec trois cartes privatives au début de la main, où les joueurs se défausseront donc d'une seule carte.
  • Le Irish 7 (seven), où les joueurs (au maximum de 6) reçoivent sept cartes privatives, avant de s'en défausser de trois au flop, une au turn, une à la river, et une au moment de l'abattage.

D'autres règles et particularités très uniques peuvent aussi être utilisées, telles que la prise en compte des suites réalisées avec l'as comme carte de jonction (Q-K-A-2-3), ou encore la couleur simple (5 cartes rouges ou noires) qui bat la hauteur (mais est battue par n'importe quelle paire).

 

Ordre des Mains au Poker

  1. Quinte Flush Royale
  2. Quinte Flush
  3. Carré
  4. Full House
  5. Couleur
  6. Quinte
  7. Brelan
  8. Double Paire
  9. une Paire
  10. Hauteur

Classement complet des Mains de Poker

Quelle main gagne ? - Calculateur