Règles de l'Iron Cross Poker

Apprenez à jouer à l'Iron Cross Poker, une variante de poker originale mélange de poker fermé à 5 cartes, de 7-Stud et de Hold'em.

Vous en avez assez du Texas Hold'em, vous connaissez déjà le traditionnel poker fermé à 5 cartes mais vous avez envie d'essayer quelque chose de nouveau avec vos amis ?

L'Iron cross poker ("la croix de fer"), aussi appelé Church poker ("le poker de l'église"), mais aussi parfois "Fiery Cross", "Southern Cross", ou même "Criss Cross", est peut-être bien fait pour vous.

Bien qu'il reste sur les bases des variantes de poker traditionnelles, l'Iron Cross apporte beaucoup d'action et de nouveauté, et bien sûr demande de nouvelles considérations et réflexions stratégiques.

Nous allons vous apprendre comment jouer à cet autre jeu de poker amusant, pourtant très méconnu.

A noter que cette variante peut se jouer de plusieurs façons. Nous développerons dans un premier temps les règles de base, puis nous vous expliquerons également une autre option de jeu possible. A vous de voir celle que vous préférez !

Avant toute chose, décidez dans un premier temps de la valeur des blindes (les mises obligatoires), puis décidez du joueur au bouton. Les deux joueurs à sa gauche posent alors leur petite et grosse blinde.

Pour plus d'informations sur le système des mises au poker, consultez cette page.

Il est aussi possible de jouer selon un système d'antes seulement (tous les joueurs posent la même mise obligatoire avant chaque main), ou de cumuler les deux systèmes (mises + antes de 10% de la mise régulière par exemple).

Important : l'Iron Cross se joue de préférence en Pot-Limit (mise maximum à hauteur du pot) ou en Limit (deux premiers tours en limite basse et trois derniers en limite haute, voire le double autorisé pour la dernière mise - vous pouvez aussi limiter le nombre de relances si plus de 2 joueurs).

La distribution initiale

Commencez par mélanger un jeu classique de 52 cartes.

Après que tous les joueurs requis ont posé leur blinde ou leur ante, le donneur distribue 5 cartes faces cachées à chacun (comme au 5-draw donc).

Il pose ensuite au centre de la table la première carte commune, face apparente.

Le premier tour de mises peut alors être lancé. C'est le joueur situé à gauche de la grosse blinde qui parle en premier, ou le joueur à gauche du bouton si vous jouez avec juste des antes.

Les 5 cartes communes de la croix

Une fois que ce premier tour de mises est terminé, et s'il reste plus d'un joueur en jeu bien entendu (ce qui devrait être le cas après ce premier tour), le donneur place une deuxième carte commune face découverte au centre de la table, juste au-dessus et à droite de la première carte de la table.

En effet, au fur et à mesure des tours, les cartes communes formeront une croix :

Poker croix irlandaise
Les 4 premières cartes se placent en étoile en laissant une place au milieu.

Après chaque nouvelle carte placée au centre, un tour de mises s'ensuit, en commençant désormais toujours par le premier joueur situé à la gauche du donneur et encore en course.

Comme vous pouvez le voir dans le schéma ci-dessus, la troisième carte commune se place au même niveau que la première à droite mais en laissant un espace au centre.
La quatrième se place en dessous des autres au centre.
Et donc la cinquième et dernière, se place au milieu de la croix.

Après la cinquième carte commune posée sur la table, on procède donc au dernier tour de mises entre les joueurs encore en jeu (qui ne se sont pas couchés lors d'un tour de mises précédent dans cette main).

Note : Comme dans les autres variantes de poker le donneur ne doit pas oublier de "brûler" une carte avant chaque nouvelle carte retournée au centre.

L'abattage

Le dernier joueur à avoir misé sans avoir été relancé montre ses cartes en premier, suivi par le joueur à sa gauche et ainsi de suite.

Si tous les joueurs ont checké lors de ce dernier tour de mises, c'est le joueur le plus près du bouton (à sa gauche) et encore en jeu qui montre ses cartes en premier.

Comment fait-on sa main à l'Iron Cross Poker ?

Jusqu'à présent vous pourriez vous dire que ce jeu n'est rien d'autre qu'un mélange entre poker à 5 cartes et Hold'em voire Omaha.

Mais c'est là que tout le charme et la singularité de ce jeu rentrent en piste.

Pour tenter de constituer votre meilleure main possible en Iron Cross, voici les règles :

  • Vous devez choisir quel axe de la croix vous voulez utiliser pour faire votre main

Vous avez le choix entre utiliser la ligne horizontale (soit les cartes 1 - 5 - 3), ou la ligne verticale (soit les cartes 2 - 5 - 4).
C'est soit l'une soit l'autre !

Note : Quoi que les autres joueurs choisissent, c'est vous qui décidez pour votre main.

  • Vous ne pouvez utiliser que 2 cartes de votre main maximum

Vous devez choisir 2 cartes de votre main, à associer avec la ligne de 3 cartes que vous avez choisie.

A l'inverse du Hold'em, vous ne pouvez pas utiliser seulement une carte ou même zéro et juste "jouer le tableau". Ici vous devez utiliser deux de vos cartes, comme à l'Omaha.
La différence avec l'Omaha, est que vous ne choisissez pas 3 cartes sur les 5 du tableau pour les coupler à vos 2. Ici vous devez simplement choisir si vous préférez utiliser les 3 cartes horizontales ou verticales (et elles seules).

Bien sûr, les combinaisons sont les mêmes que pour tous les jeux de poker de base. Vous pouvez retrouver ici l'ordre des combinaisons.

Voici un exemple de main et de lecture :

Irish Cross Poker   exemple

Dans cet exemple vous n'avez pas un super jeu, mais voyons tout de même vos deux options :

- Verticalement, votre meilleure main possible est double paire de 8 et de 2, avec l'as comme kicker.
Cela pourra malgré tout suffire si personne n'a de 2 ou de paire plus haute que 8.

- Horizontalement, votre meilleure main est double paire de 8 et de 5.
Malheureusement avec trois trèfles sur cette ligne, il y a de très grandes chances pour qu'au moins un autre joueur ait deux trèfles en mains et la couleur.

Variante

Il existe de nombreuses façons de varier le déroulement du jeu pour une partir d'Iron Cross, comme par exemple jouer avec 4 cartes cachées (comme en Omaha) au lieu de 5, ou révéler les deux cartes horizontales puis verticales à la fois. Vous pouvez d'ailleurs vous même inventer votre propre déclinaison.
Nous allons vous présenter l'une d'entre elles.

Il est notamment possible de jouer à l'Iron Cross d'une façon qui ressemble plus au Stud en ce qui concerne les mains des joueurs.

Iron Cross Poker variante
Alternative : 3 cartes cachées et 1 carte découverte, façon Stud.

En clair, le donneur distribue d'abord 3 cartes à chacun des joueurs : 2 faces cachées (qu'ils peuvent bien sûr consulter) et 1 face apparente.

Il pose alors ensuite déjà les 5 cartes de la croix au centre, mais toutes restent faces cachées pour le moment.

Pour le premier tour de mises, le donneur retourne la première carte de la croix (celle de gauche pour lui).
C'est alors le joueur avec la meilleure main apparente (constituée de sa carte apparente et de la carte découverte de la croix) qui parle en premier.

Une fois que ce premier tour de mises est terminé, le donneur retourne une deuxième carte, celle du bas de la croix.

Le jeu se poursuit de la même manière : c'est au joueur qui affiche la meilleure combinaison possible à l'aide de sa carte apparente et de celles du tableau (toujours choisies horizontalement ou verticalement) qui parle en premier pour un nouveau tour de mises.

Une fois que le dernier tour de mises est terminé (lorsque toutes les cartes de la croix sont affichées), le donneur distribue une nouvelle carte à chacun, face cachée. S'ensuit un tour final de mises, et les joueurs encore en jeu peuvent dévoiler toutes leurs cartes pour voir qui réussit la meilleure combinaison.

Voici une vidéo de démonstration (en anglais) sur cette variante :

Ordre des Mains au Poker
  1. Quinte Flush Royale
  2. Quinte Flush
  3. Carré
  4. Full House
  5. Couleur
  6. Quinte
  7. Brelan
  8. Double Paire
  9. une Paire
  10. Hauteur

Classement complet des Mains de Poker

Quelle main gagne ? - Calculateur