Retour de Full Tilt Poker : les questions encore sans réponse

questions2

Au lendemain de l'annonce officielle du rachat de Full Tilt Poker par PokerStars, les choses commencent à être plus claires. Mais il reste quand même d'importantes questions sans réponses.

(Officiel : PokerStars rachète Full Tilt Poker)

Grâce à ce recueil de questions/réponses évolutif, nous suivrons l'évolution de la situation pour vous tenir au courant des tout derniers développements.

D'ici trois mois, des centaines de millions de dollars vont être remboursés et Full Tilt Poker sera de nouveau opérationnel, pour la première fois depuis plus d'un an.

Retrouvez ci-dessous les dernières nouvelles et posez vos propres questions en commentaire, nous y répondrons à partir de fin août !

 


 

Les joueurs vont-ils être remboursés à 100%, et si oui, quand ?

Pour l'instant, tout indique que les joueurs seront effectivement remboursés à 100%, cependant les choses sont beaucoup plus simples pour les joueurs non-américains que pour les américains.

PokerStars a également annoncé que Full Tilt serait opérationnel dans les 90 jours suivant le rachat officiel (qui sera effectif au 8 août 2012). Dès ce moment-là, les joueurs non-américains auront accès à leur compte FTP et pourront retirer leur argent.

IMG2385
En tant que joueur américain, Tom Dwan va récupérer son argent, mais ne pourra pas jouer sur Full Tilt avant que le poker ne soit légalisé aux Etats-Unis.

Quant aux joueurs américains, ils devront formuler une demande de remboursement au ministère de la justice américain pour espérer récupérer leur argent. Plus d'informations devraient être disponibles prochainement.

Quels sont les critères pour distinguer les « joueurs américains » des « joueurs non-américains » ?

PokerStars effectue cette distinction en fonction de la localisation (vérifiée) de leur compte FTP au 29 juin 2011.

Les joueurs non-américains auront accès à leur compte dès que le site de Full Tilt refonctionnera. Les joueurs américains ne pourront pas accéder à leur compte avant que les nouvelles lois de régulation du poker en ligne soient en vigueur aux États-Unis.

PokerStars a déclaré être en train de mettre au point un système qui permettrait aux joueurs américains de pouvoir consulter le solde de leur compte bien qu'ils ne puissent pas y accéder.

Les joueurs qui n'habitent plus aux États-Unis depuis le Black Friday pourront probablement jouer sur FTP-PokerStars, mais PokerStars dit être encore en train de peaufiner les détails qui rendraient cette opération possible.

Est-ce que PokerStars va essayer de récupérer les dépôts fantômes ?

Dans les mois précédant le Black Friday, il a été découvert que Full Tilt Poker transférait de l'argent sur le compte de certains joueurs sans le débiter de leur compte en banque.

On estime le total de ces dépôts fantômes à 130 millions de dollars (sur les 334 millions dus aux joueurs).

Il est évident que des traces de ces dépôts existent, et l'accord entre PokerStars et le ministère de la justice établit clairement que PokerStars aura accès :

  • Aux comptes clients et aux sommes d'argent dues au moment de la suspension de FTP.
  • A toutes les données et archives commerciales, les données informatisées, les bases de données, les rapports d'activité, les budgets.
  • A toutes les poursuites actuelles et potentielles contre des tiers.

S'il semble que PokerStars aura effectivement la possibilité de récupérer ces dépôts, il se pourrait que les démarches soient trop compliquées à mettre en place.

Les autres dettes de Full Tilt, notamment l'argent que doivent des joueurs comme Barry Greenstein, Phil Ivey et d'autres anciens pros de Full Tilt, seront-elles réglées ?

IMG4602
Barry Greenstein montre l'exemple en payant ses dettes à Full Tilt directement à PokerStars.

Après le Black Friday, on a appris qu'un certain nombre de joueurs professionnels devaient de l'argent à Full Tilt Poker via des prêts qui leur avait été consentis. Parmi ceux-là, on compte par exemple Barry Greenstein, Phil Ivey ou Erick Lindgren, entre autres.

L'accord entre le ministère de la justice et PokerStars stipule que la dette est transférée à PokerStars.

Barry Greenstein a d'ailleurs d'ores et déjà déclaré sur Two Plus Two qu'il rembourserait sa dette à PokerStars directement. Il est probable que PokerStars tentera de recouvrer les autres dettes.

Que va-t-il se passer avec les autres mises en accusation, comme celle du groupe d'individus dont fait partie Isai Scheinberg ?

Malgré l'accord entre PokerStars et le ministère de la justice, il reste nombre de mises en accusation où sont impliqués des anciens dirigeants de FTP, PokerStars, et UB/AbsolutePoker.

Onze personnes ont été inculpées, dont trois encore en fuite. Isai Scheinberg et Paul Tate pour PokerStars, et Scott Tom d'Absolute Poker, ne se sont toujours pas présentés devant la justice américaine.

Ces inculpations restent en suspens, mais quoi qu'il en soit Isai Scheinberg n'est plus autorisé à diriger PokerStars ou Full Tilt jusqu'à ce que tout ça soit résolu.

Beaucoup des inculpés ont d'ores et déjà plaidé coupable et ont été condamnés. En charge des paiements, Ira Rubin a été condamné à 3 ans de prison et 5 millions d'amende, et Brent Beckley d'Absolute Poker purgera lui une peine de 14 mois.

Ray Bitar, PDG de Full Tilt, s'est rendu aux autorités début juillet et Nelson Burtnick, qui était à la tête des paiements chez Full Tilt, s'est rendu le 31 juillet à l'aéroport de Newark alors qu'il revenait d'Irlande. Ils n'ont pas encore été condamnés.

Le ministère de la justice va-t-il essayer de récupérer l'argent qui a été distribué aux actionnaires de FTP alors que l'entreprise était insolvable ?

Dans les mois qui ont précédé le Black Friday, les actionnaires de FTP continuaient de toucher des dividendes chiffrés à des dizaines de millions de dollars alors que l'entreprise était insolvable par ailleurs.

Si la justice estime que ces fonds sont issus d'activités illégales, ils auront toutes les raisons de les saisir.

L'année dernière, Dan Shak - gestionnaire de « fonds de couverture » - nous avait confié que dans ces cas-là, il est préférable pour les actionnaires de faire le premier pas et de collaborer avec la justice plutôt que d'aller à la confrontation.

IMG5970
Verra t-on Phii Ivey à nouveau représenter Full Tilt Poker ?

Cependant, de tous les actionnaires de FTP, seuls Howard Lederer et Chris Ferguson ont été officiellement inculpés.

Quel angle va adopter PokerStars pour faire la promotion du nouveau Full Tilt ? Vont-il reprendre des anciens de la team Full Tilt ?

Compte tenu du fait que PokerStars compte remettre en service FTP d'ici 90 jours et des déclarations qui ont été faites, il semble que le site reprendra exactement là où il en était il y a un an.

Du côté de PokerStars, on n'a fait aucune déclaration indiquant une redéfinition de la marque Full Tilt ou le retour d'anciens de la team Full Tilt.

Quel sera le système de rakeback/récompenses sur le nouveau site ? Est-ce que les points acquis sur Full Tilt seront utilisables ?

Lee Jones a déclaré que PokerStars n'avait pas encore pris de décision définitive quant à ces points de fidélité chez FTP, mais qu'ils avaient la ferme intention de trouver une solution équitable qui ne pénaliserait pas les joueurs.

Nous n'avons pour l'instant aucune indication sur le système de rakeback qui sera en vigueur sur le nouveau Full Tilt, mais beaucoup espèrent qu'il sera similaire aux 27% qu'offrait autrefois le site.

Est-ce que FTP/PokerStars arriveront à faire leur retour sur le marché américain avec la nouvelle législation ?

On tient certainement là la plus importante des questions, et probablement la plus difficile à résoudre.

Les américains ne peuvent pour l'instant jouer au poker en ligne nulle part, et l'option de la régulation a du mal à prendre. Et même si le poker en ligne est finalement réglementé, rien ne garantit que Full Tilt et PokerStars seront les bienvenus.

L'accord passé avec le ministère de la justice stipule simplement qu'ils seront autorisés à faire une demande pour une licence une fois que la réglementation sera en place, mais ne garantit en aucun cas que celle-ci sera acceptée.

A suivre...

 

Derniers Blog Posts »