La Rétro Poker de l'Année 2014 - 1ère partie

phil ivey3
2014, une année à émotions pour Phil Ivey.

Une année de plus dans les livres d'histoire ! Comme chaque année PokerListings vous propose un résumé des principaux faits marquants de l'année écoulée, à travers sa rétrospective. Aujourd'hui, ce qu'il s'est passé de notable de janvier à juin 2014.

Daniel Negreanu joueur de la décennie, les déboires (et bonnes fortunes) de Phil Ivey, une victoire grecque à l'EPT Deauville, Patrick Bruel qui passe près d'un grand titre, l'exploit historique de Vicky Coren, les WSOP avec Ivey, Selbst, Forrest, Kitai et un (puis deux) Français notamment en vedette...

Voici ce qu'il fallait retenir de cette première moitié de 2014.


JANVIER

Traditionnel premier grand évènement poker de l'année, le PokerStars Caribbean Adventure sacrait Dominik Panka, premier joueur polonais vainqueur sur le circuit EPT. Et Mike McDonald 2ème d'échouer à devenir le premier double vainqueur d'un EPT - exploit que Vicky Coren allait réussir un peu plus tard dans l'année. Vanessa Selbst se classait quant à elle deux fois 3ème des deux tournois High Roller au programme !

 

Au poker aussi les récompenses c'est toute l'année, et en janvier le Global Poker Index primait notamment Davidi Kitai, Benjamin Pollak et Roger Hairabedian aux European Poker Awards. C'était alors avant l'annonce en décembre de l'instauration des American Poker Awards, sur le même modèle, pour 2015.

daniel negreanu8
Daniel Negreanu continue d'engranger les distinctions.

De son côté Daniel Negreanu était élu Joueur de la Décennie, rien que ça !

Du côté du poker en ligne et des parties à hauts enjeux, Gus Hansen affichait déjà un très mauvais bilan (- 1,3 million d'euros), après déjà deux derniers exercices très mauvais (dépassant les 13 millions de pertes). De quoi inspirer un dossier.
Une tendance qui ne se sera pas du tout inversée durant l'année, qu'il termine avec plus de 5 millions dans le rouge... A noter que Phil Ivey et Viktor Blom font eux aussi partie du Flop 5 2014.


FÉVRIER

A l'European Poker Tour de Deauville, c'est un autre pays qui connaissait son premier vainqueur sur le circuit, la Grèce, avec Sotirios Koutoupas. 2ème, Eugene Katchalov espérait lui rejoindre le clan des joueurs avec la Triple Couronne (WSOP-WPT-EPT). Un seul Français aura été en table finale (Anthony Lerust, 8ème), une déception pour les locaux.

Toujours en France, l'ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux En Ligne) connaissait son nouveau Président après le départ de Jean-François Vilotte : Charles Coppolani.

En Australie les Aussie Millions 2014 consacraient le Canadien Amichai Barer dans le Main Event, Yevgeniy Timoshenko dans le High Roller à 100 000$AUD, et... Phil Ivey dans le Super High Roller à 250 000$AUD (sa deuxième victoire dans ce tournoi, cette fois pour près de 3,6 millions).

C'était moins la fête du côté de Kiev, où les violentes manifestations de la capitale ukrainienne ont contraint l'étape du Russian Poker Tour à être stoppée.

bruel wpt3
Le titre WPT n'est pas passé loin pour Patrick Bruel.


MARS

Patrick Bruel a cette année été à l'honneur de la série "Dans la tête d'un pro" par Winamax, mais il aura surtout été à deux doigts de refaire parler de lui en remportant un tournoi majeur. Hélas, il se sera incliné à la 4ème place du WPT L.A. Poker Classic, remporté par Chris Moorman.

De son côté, Andrea Dato aura décroché le WPT de Venise sur ses terres, devant Sam Trickett.

Toujours sur le World Poker Tour, J.C. Tran aura pour sa part glané son deuxième titre WPT, en s'imposant au Rolling Thunder en Californie.


AVRIL

L'année 2014 aura loin d'avoir toujours été rose pour Phil Ivey (heureusement que les WSOP allaient un peu plus tard passer par là)... Outre ses grosses pertes en ligne que nous mentionnions un peu plus tôt, Ivey aura été au centre de plusieurs affaires, dont celle nouvelle des cartes marquées du Borgata Casino, accusant le joueur d'avoir triché au Baccara. En 2013 c'était cette fois Ivey qui attaquait le Crockfords Casino qui refusait de lui payer ses gains au Punto Banco, le casino l'accusant de la même combine. Une plainte dont il aura d'ailleurs été débouté en octobre.

8G2A3148EPT10SANVickyCorenNeil Stoddart3
Vicky Coren est rentrée dans l'histoire.

A Vienne c'est l'Ukrainien Oleksii Khoroshenin qui décrochait le titre du Main Event de l'EPT, tandis que Fabrice Soulier s'adjugeait le High Roller.

Mais c'est bien sûr à peine trois semaines plus tard que l'European Poker Tour était témoin d'un coup de tonnerre, avec la victoire de Victoria Coren-Mitchell du côté de San Remo. Tandis que de nombreux joueurs s'étaient cassés les dents dans cette quête, l'Anglaise devenait la première à avoir remporté deux titres EPT !

Pour conclure la saison 2013-2014 du World Poker Tour, Keven Stammen décrochait lui le WPT World Championship.


MAI

Traditionnelle dernière étape EPT de la saison, le Grand Final de Monte-Carlo était cette année remporté par un Italien, Antonio Buonanno, au terme d'un duel final de près de 10 heures. Aucun Français en table finale en revanche.
L'Allemand Philipp Gruissem ajoutait lui une énième victoire dans un High Roller à son palmarès. Son compatriote Ole Schemion obtenait lui le titre de Joueur EPT de l'Année.

Juste avant la Coupe du Monde de football au Brésil, 888Poker s'enorgueillait de signer l'attaquant star uruguayen Luis Suárez. Moins d'un mois et demi plus tard et une morsure du joueur italien Chiellini en plein match, la salle se voyait contrainte de lâcher le futur buteur du FC Barcelone et renoncer à ce partenariat fin juin.

phil ivey 10e bracelet
Phil Ivey rejoint le club des 10.


JUIN

Le début de l'été aura été marqué par un fait majeur pour l'industrie du poker en ligne, celui du rachat du Rational Group (maison mère de PokerStars et Full Tilt) par la société Amaya Gaming. Les premiers signes avant-coureur avaient eu lieu en mai. Avec cette acquisition, Amaya devenait le plus grand groupe du secteur, avec pour objectif de pouvoir opérer un retour sur le marché américain.

Autre fait marquant de l'actualité en ce mois de juin, la disparition tragique du joueur pro allemand Johannes Strassmann, retrouvé sans vie dans une rivière de Ljubljana en Slovénie.

Juin c'est aussi bien sûr le vrai début des World Series of Poker. Et l'édition 2014 n'aura une nouvelle fois pas manqué de piquant et de faits marquants. Citons ainsi en vrac (et en très sélectif) le 3è bracelet remporté par Vanessa Selbst, Ted Forrest qui douche les espoirs de 14è bracelet de Phil Hellmuth (et remporte son 6è), Paul Volpe qui en fait de même face à Daniel Negreanu qui courait lui après son 7è bijou, le Belge Davidi Kitai qui en ajoute un 3è à sa collection, et Phil Ivey qui réussissait pour sa part la passe de 10 ! - rejoignant ainsi Johnny Chan et Doyle Brunson.

Côté français c'est bien sûr le bracelet remporté par Pierre Milan qu'on aura retenu en ce premier mois de compétition, dans une épreuve de No-Limit Hold'em à 2500$ et 1165 joueurs. Et cela n'allait pas être le seul de l'été pour le clan tricolore.


> Deuxième partie : Juillet à Décembre

 

Derniers Blog Posts »