La Rétro Poker de l'Année 2014 - 2ème partie

martin jacobson vainqueur wsop 3
Martin Jacobson, un nouveau Champion du Monde plesbicité comme jamais.

Suite de notre rétrospective de l'année écoulée et des principaux faits marquants à s'être déroulé sur la planète poker. Aujourd'hui, de juillet à décembre 2014.

Un deuxième bracelet français aux World Series, un Dan Colman qu'on arrête plus, le 100è EPT de l'histoire, le coup de massue sur les cercles de jeux parisiens, les WSOP APAC, Martin Jacobson vainqueur des November Nine des WSOP, et bien sûr la Battle of Malta III, auront été quelques-uns des évènements à occuper les gros titres en cette deuxième partie d'année 2014.

> Voir ausi la Rétro 2014, première partie, de janvier à juin


JUILLET

Le 1er juillet Hugo Pingray apportait donc une deuxième victoire à la France, le 16è bracelet de l'histoire, en s'adjugeant l'épreuve du Monster Stack à 1500$ et 7862 joueurs ! Et de repartir de Vegas avec un gain de plus d'1,3 million de dollars.
Au final le bilan aura donc été satisfaisant pour la France, avec deux bracelets cette année et 8 finales, dont 3 rien que pour Gabriel Nassif. Elle se sera également classée 5ème pays en terme de gains.

John Hennigan décrochait de son côté la victoire dans le prestigieux Players Championship à 50 000$, mais c'est Daniel Colman qui frappait un grand coup entre remportant le Big One for One Drop à 1 million de dollars, devant Daniel Negreanu, encore une fois second. Avec un premier prix de plus de 15 millions de dollars à la clé, et la première position au classement des plus gros gagnants de l'histoire en tournois live désormais.

Colman2
Dan Colman aura été l'un des grands animateurs (et gagnants) de l'année.

Colman allait un peu plus tard confirmer qu'il était bien l'extra-terrestre de l'année 2014, également vainqueur de nombreux tournois à gros buy-in tout au long de l'année. Il n'aura pas été le plus sympathique des gagnants en revanche, se montrant très critique envers le jeu (et certains de ses acteurs) qui l'aura pourtant rendu riche.

Puis le Main Event des WSOP aura pris son envol, avec 6683 joueurs et surtout une garantie de 10 millions de dollars pour le vainqueur cette année. Yorane Kerignard terminait meilleur Français à une belle 23è place, tandis que la désignation des 9 November Nine concluait un peu plus tard les 7 premiers jours de la partie, avant la reprise de la table finale en novembre.

Dans la rubrique carnet, juillet aura malheureusement aussi vu la disparition de Chad Brown, ayant perdu son combat contre le cancer. Un bracelet d'honneur lui aura été décerné.


AOÛT

100 ! C'est ce cap hautement symbolique que franchissait l'European Poker Tour à Barcelone en cette fin de mois d'août, soit le 100è EPT de l'histoire. Et 2014 aura décidément été l'année de l'Allemagne, puisque Andre Lettau inscrivait à son tour son nom à la liste des vainqueurs de l'année.

Un EPT Barcelone qui aura battu le record du plus gros EPT jamais disputé sur le sol européen, avec 1496 joueurs, en dépit de la relative désaffection des joueurs espagnols, paralysés par les taxes locales.


SEPTEMBRE

acf3
L'ACF dans la tourmente...

Du côté des World Championship Of Online Poker (WCOOP) sur PokerStars, c'est l'Allemand Fedor Holz qui aura remporté le bracelet du Main Event à 2142 joueurs, devant notamment Viktor Blom et Faraz Jaka.

Après JC Tran plus tôt dans l'année, David Williams remportait à son tour son deuxième titre sur le WPT, au Monster Invitational. Il aura battu en heads-up Phil Laak (qui cherchait lui aussi le doublé).

Mais le gros évènement du mois pour nous Français aura été la fermeture de l'Aviation Club de France, qui n'a d'ailleurs pas fini de faire couler de l'encre puisque ses responsables et surtout ses 213 employés continuent de se battre pour une réouverture.


OCTOBRE

Ce n'était cependant que le début des ennuis pour les cercles de poker de la capitale, puisque le Cercle Cadet subissait à son tour le même sort à peine un mois plus tard. Pour des raisons différentes, mais avec le même objectif final ?

Octobre est désormais synonyme de WSOP Asia-Pacific ou de WSOP Europe en alternance, une année sur deux. En 2014 c'est dû côté de Melbourne que les joueurs (du moins certains) se seront donc retrouvés pour tenter de décrocher de nouveaux bracelets après ceux de Las Vegas.
Avec un nouveau bracelet remporté après ses deux de Vegas en juin, l'Allemand George Danzer remportait le titre de Joueur WSOP de l'Année.
A noter également le 6è bracelet décroché par Jeff Lisandro, et le Main Event par le Canadien Scott Davies.

e8 apac danzer2
George Danzer meilleur joueur WSOP de l'année : à l'image d'une incroyable année allemande.

A noter aussi un record injustement un peu passé inaperçu, celui de l'Allemand Ismaël Bojang. Avec 12 "In The Money" en 2014 (dont 3 aux WSOP APAC), il devient le nouveau recordman des places payées WSOP sur une année calendaire.

Ceux qui auront fait l'impasse auront pu être retrouvés du côté de l'EPT de Londres, disputé dans la même période. Et devinez quoi ? C'est encore un joueur allemand qui s'y imposait, Sebastian Pauli. Kevin McPhee aura pour sa part manqué de rejoindre Vicky Coren au rang des double vainqueurs.

Ce mois aura également vu la salle Full Tilt Poker se séparer de ses deux fers de lance (bien que gros perdants) Viktor Blom et Gus Hansen, en raison de nouvelles orientations stratégiques, après le rachat par Amaya.

Enfin Daniel Negreanu et Jack McClelland auront été introduits au Hall of Fame. En début de mois, PokerStars annonçait également la nouvelle étape de son EPT, censée remplacer San Remo : Malte.


NOVEMBRE

Novembre était bien sûr synonyme de conclusion du Main Event des WSOP. Et c'est le méritant suédois Martin Jacobson qui aura décroché la timbale du titre et des 10 millions de dollars, au terme d'une superbe table finale.
Il est aussi le premier champion du monde suédois de l'histoire.

Autre évènement attendu, la 3è édition de la Battle of Malta organisée par PokerListings dans une nouvelle salle de prestige, avec une nouvelle présentatrice en la personne de Maria Ho, toujours plus de grands noms du poker, et qui a de nouveau battu bien des records dont celui du plus gros tournoi non-sponsorisé organisé en Europe (1447 entrées).
Les PokerListings Awards remis à cette occasion avaient été désignés un peu plus tôt, avec Shannon Shorr, Thor Hansen et Dominik Panka en lauréats 2014.

salle7
Toujours plus grande, toujours plus populaire : la Battle of Malta aura encore battu tous les records en 2014.

Cela fait un moment que les deux superstars Rafael Nadal et Ronaldo traînent leurs guêtres du côté des tables de poker, depuis que les deux hommes ont signé en tant qu'ambassadeurs pour PokerStars. Il était ainsi attendu que les deux se défient, ou qu'on leur demande de se défier. Et ils ont enfin pu le faire pour la première fois en heads-up (en duel) à Londres en novembre. Vainqueur : Nadal !

Au rayon transferts, PokerStars aura enregistré de nombreux départs cette année, certains volontaires, d'autres moins comme celui de Vicky Coren, qui ne se sentait plus en phase avec la nouvelle politique de la salle au pique rouge, venant d'annoncer son entrée sur le marché des jeux de casino en ligne.

Les French Championship of Online Poker (FCOOP 2014) - petits frères des WCOOP donc - auront connu le succès, avec d'ailleurs quelques records. Parmi les faits notables on aura relevé la victoire (et le premier bracelet FCOOP) pour Gabriel Nassif.

Parmi les réalisations poker de l'année, Nosebleed aura sans doute été l'un des films les plus plesbicités. La sortie de ce documentaire en immersion dans la vie des deux joueurs de parties high stakes français Alexandre Luneau et Sébastien Sabic n'aura cependant pas porté chance au premier nommé. Parmi les plus gros gagnants de l'année jusque là, "alexonmoon" aura connu un très mauvais mois (-1,3 million), qui l'aura fait sortir du Top 5.

Enfin dernière annonce ayant son importance : les WSOP Europe 2015 auront finalement lieu... à Berlin.


DÉCEMBRE

En l'absence du WPT Grand Prix de Paris, c'est le WPT National de Paris qui prenait le relais dans la capitale en ce dernier mois de l'année, au Cercle Clichy-Montmartre. Après l'édition d'avril remportée par Emrak Cakmak, c'est cette fois Laurent Polito qui frappait fort, puisqu'il en profitait pour gagner son 3ème tournoi du WPTn (après Paris déjà en 2003, et Cannes en 2014).

Enfin à Prague, l'Américain Stephen Grener remportait la dernière étape de l'European Poker Tour et le dernier grand tournoi de l'année. Finaliste (7è), le Français Rémi Castaignon sera passé tout près de rejoindre Vicky Coren avec une deuxième victoire EPT.

 

Derniers Blog Posts »