Bio joueur : Robert Mizrachi

rmizrachi

Pendant que son plus jeune et célèbre frère Michael est devenu une vraie star, Robert Mizrachi collectionne lui aussi tranquillement les places payées depuis des années.

Mais après que "The Grinder" ait connu une excellente saison 2006 en tournois, 2007 a vu un changement s’opérer lorsque Robert est devenu le premier des Mizrachi à remporter un bracelet des World Series of Poker.

Les frères Mizrachi ont grandi en Floride, où Robert, le plus vieux des quatre, a appris à jouer au poker grâce à leur mère. Il transmit ensuite cet enseignement à ses frères, avec le jeu devenant un véritable lien entre eux.
Michael et son frère jumeau Eric sont finalement tous deux devenus des joueurs de poker professionnels, tout comme Robert qui en aura fait de même.

La première victoire de Robert au poker est survenue tôt dans sa carrière, au Casino Victoria de Londres. Mais ce n’est pas avant sa deuxième place dans un tournoi à 1 000 $ de buy-in du côté d’Atlantic City en 2003, que les gens commencèrent à le remarquer.

En 2004 il ajouta à sa liste grandissante de tables finales et places payées une victoire dans l’épreuve à 5 000 $ des Masters Classic of Poker d’Amsterdam.

A partir de là, sa carrière en poker de tournoi a semblé commencer à prendre son envol. En 2005 il entre dans l’argent de trois épreuves du World Poker Tour, ainsi que dans quatre des WSOP. L’une d’entre elles fut d’ailleurs une table finale, l’ayant vu terminer quatrième du Limit Hold’em Shootout à 1 500 $.

L’année d’après le voit aller encore plus loin dans deux tournois WPT. Sa seconde place payée au Mirage Poker Showdown était en outre sa première apparition en table finale sur ce circuit.

Il ne lui fallut pas longtemps avant d’en ajouter une seconde à la liste. Moins d’un an plus tard, Robert se classe également quatrième du PokerStars Caribbean Poker Adventure. Cette performance fut un beau coup d’envoi pour son année 2007, qu’il enchaîna avec une autre place payée WPT le même mois, avant d’enregistrer six "In The Money" aux World Series of Poker.

2009 et 2010 auront également été de belles années pour lui, avec deux places payées des WSOP pour la première, mais surtout une 2ème place dans le Championship Event à 5000$ dit de l’Ultimate Bet Aruba Poker Classic (pour 414 680 $ de gains), et 6 places payées aux WSOP en 2010 dont 3 tables finales.

Au niveau de la fraternelle compétition d’entre Mizrachi, les WSOP 2007 auront été l’année de Robert. Sur ses 6 places payées, 3 furent là aussi des tables finales, avec une victoire dans le Championnat du Monde de Pot-Limit Omaha à 10 000 $.

Dans ce qui fut l’une des tables finales les plus étoilées des Series de 2007, Mizrachi se retrouva ainsi face aux fameux Patrik Antonius, Marco Traniello, et Doyle Brunson, ainsi que Rene Mouritsen, Tommy Ly, Stephen Ladowsky, Jonas Flug-Entin et Steve Sung.

Alors que beaucoup espéraient une victoire historique de Texas Dolly pour le voir égaler son nombre de bracelets avec Phil Hellmuth, aujourd’hui détenteur du record absolu avec 11, c’est au final la nuit de Mizrachi qui s’illumina de mille feux.

Après sa victoire, Mizrachi fut interrogé par PokerListings.com : « Le poker c’est ma vie, je joue actuellement de mon mieux, alors je suis très content de ce succès. C’est un jeu où les européens sont les meilleurs du monde, alors  j’ai senti que c’était un vrai challenge pour moi. Mais je suis un peu européen moi aussi. Ce fut très excitant parce que je trouve que cette épreuve était plus relevée que n’importe quelle autre. »

Sa considération de ce tournoi comme l’un des plus difficiles s’explique par le fait qu’il demande de grandes compétences en maths et stratégie, face à certains des meilleurs joueurs au monde. Son secret pour y réussir et dans n’importe quelle épreuve : la diversification.
 « Il y a tellement d’excellents joueurs de No Limit Hold’em… » dit Mizrachi. « Mais si vous voulez vraiment être considéré comme un grand (joueur), vous devez maîtriser toutes les formes de poker. »


Divers et anecdotes

    * Vainqueur d’un bracelet WSOP en 2007
    * Frère de Michael "The Grinder" Mizrachi et d’Eric Mizrachi
    * A tout appris à ses frères sur comment jouer au poker
    * Exploit inédit : les 4 frères Mizrachi, dont le moins connu Danny, sont tous rentrés dans l’argent du Main Event des WSOP 2010.

Derniers Blog Posts »