Le RPT Kiev interrompu suite aux violentes manifestations en Ukraine

2014 01 23T082521Z01KIE12RTRIDSP3UKRAINE

Les violentes manifestations et la situation de guerre civile à Kiev ont perturbé la manche ukrainienne du Russian Poker Tour, avec ses joueurs bloqués à l'intérieur du casino.

« Chers joueurs, jusqu’à nouvel ordre nous vous recommandons fortement de ne pas vous rendre à l’hôtel Kreschatyk et de ne pas vous approcher de cette zone. Les médias ont en effet annoncé que le gouvernement voulait nettoyer la place Maidan vers 18h. Tous les joueurs déjà présents au poker club Kreschatyk sont invités à rester dîner au restaurant du club, aux frais des organisateurs et à ne pas quitter les lieux avant 21h. »

C’est en ces termes que les organisateurs du Russian Poker Tour (RPT) se sont adressés aux joueurs de poker présents à Kiev en Ukraine et qui participaient à ce tournoi, alors que le Jour 1B se terminait. Celui-ci devait fêter son cinquième anniversaire dans la joie et la bonne humeur. Et pourtant, à peine un jour avant l’ouverture du tournoi, le site officiel du RPT se voulait rassurant et affirmait qu’il « n’y a pas raison de s’inquiéter de la sécurité des invités et des participants du RPT ».

Mais l’Ukraine est relativement instable depuis son indépendance en 1991 et la crise de Kiev menace de s’étendre au reste du pays. La situation s’est brutalement aggravée ce 18 février.

La raison de ce soulèvement populaire ? Exiger que le gouvernement signe un accord d’association avec l’U.E. En effet, c'est le revirement du président (contesté) Ianoukovitch et de son gouvernement qui, en rejetant l'accord d'association proposé par Bruxelles pour se tourner vers Moscou sous la pression de Poutine, a déclenché ce mouvement de colère il y a trois mois environ.

Hotel Kreschatyk
L'hôtel Khreschatyk, hôte du RPT transformé en camp de retranchement pour les joueurs.

Depuis, Moscou a dénoncé une tentative de coup d’état et le gouvernement ukrainien a répondu par la répression et une violence de plus en plus sanglante. Les ministres des Affaires étrangères français, allemand et polonais sont sur place aujourd’hui. Ils tentent de débloquer la situation et promettent des sanctions.

Les joueurs bloqués 6 heures dans le casino

En attendant, près de 150 malheureux participants du tournoi ont été « enfermés dans une cage pendant qu’une guerre se déroulait à l’extérieur » selon les dires de l’un d’entre eux. Le directeur du tournoi Oleg Udovenko a ainsi déclaré : « Nous sommes dans une très mauvaise situation en ce moment. Pas seulement le Russian Poker Tour mais l’Ukraine toute entière. »

Avec des coupures de courant, la ventilation coupée, les portes et fenêtres barricadées, la fatigue et le stress auront fini par gagner les joueurs. Heureusement ceux-ci disposaient d’eau et de nourriture. Et pour s'occuper et passer le temps, certains continuaient malgré tout à jouer au poker...

Tous sains et saufs, les joueurs ont été évacués hier en soirée, sur le coup des 5 heures du matin (heure locale).

Sans surprise le tournoi en cours est définitivement interrompu, et les joueurs devraient être remboursés au prorata de leur nombre de jetons, si l'organisation parvient à remettre de l'ordre à l'intérieur une fois que le casino sera de nouveau accessible.
Quant à l'Ukrainian-Russian Tour, le prochain tournoi de poker prévu dans la région fin février, il a évidemment été annulé.


C. C.

 

Derniers Blog Posts »