Main Event : Ryan Riess de retour pour un deuxième bracelet

RiessBeast
"La bête" Ryan Riess est de retour.

Lorsqu’il est arrivé à Vegas en 2013, Ryan Riess n’était qu’un gamin avec des étoiles plein les yeux. Depuis il est devenu Champion du Monde, et il compte bien ne pas en rester là.

Riess se baladait au Rio les yeux grands ouverts pour essayer de voir ses idoles. Cette année en revanche, il est là en tant que champion du monde en titre.

C’est très différent. La première fois j’avais des étoiles dans les yeux, j’étais impressionné. Là, c’est moi la star. Toutes les cinq minutes, j’étais là “Oh, c’est Phil Ivey!”, “Oh, c’est Greg Merson!”, mais maintenant je vois les gens faire ça quand ils me voient. C’est plutôt sympa, je rencontre beaucoup de fans, je signe des autographes, je fais des photos. C’est marrant.


De short-stack à champion du monde

Ryan Riess 5
"Je ne pensais pas vraiment à la victoire."

Avec 265 000 $ de gains en tournois et aucune victoire, Riess débarquait aux WSOP 2013 sans aucune pression. Puis il a tout simplement gagné le Main Event, le plus grand tournoi du monde. Des milliers de joueurs participent chaque année au Main Event en rêvant de devenir champion du monde, mais ce rêve ne se concrétise que pour l’un d’entre eux.

Paradoxalement, c’est quand il s’est retrouvé short-stack que Riess a commencé à penser au titre.

C’était le Day 7 je crois, il ne restait que 27 joueurs. J’étais short-stack au début de la journée et je ne pensais pas vraiment à la victoire. J’avais une très bonne table, avec Chris Lindh à ma droite. Il était très agressif, donc je me suis dit que si je pouvais doubler mon stack une ou deux fois contre lui, je pourrais peut-être gagner.

Arrivé en table finale en 4è position avec 18,3 millions en jetons, Riess y était encouragé par une horde de fans déchaînés qui arboraient des t-shirts “Riess the Beast”.

Les joueurs sont tombés les uns après les autres, jusqu’à ce que Riess se retrouve en heads-up face à Jay Farber, à nouveau en position de faiblesse avec 85,58 millions en jetons contre 105 millions pour Farber.

Mais encore une fois Riess a su prendre le dessus pour finalement s’imposer et remporter le tournoi qui a changé sa vie... et sa manière de jouer.


Le Champion c’est l’homme à battre

Ryan Riess Wins 2013 WSOP Main Event 19
Une deuxième victoire dans le Main Event ? Les chances restent toutefois minces.

J’ai dû changer ma manière de jouer, les gens ont tendance à être plus agressifs avec moi. Tout à l’heure par exemple, j’ai relancé et un mec a misé ses 20 BB avec 9-10 dépareillés juste parce que c’était moi.

Riess est rentré 3 fois dans l'argent durant ces World Series of Poker 2014, 36è de l'Event 12 de Pot-Limit Hold'em à 1 500$, 136è de l'Event 23 de No-Limit Hold'em à 1 000$, et 63è de l'Event 47 de No-Limit Hold'em Ante-up à 1 500$, soit le même nombre que l'an dernier avant le Main Event.

L’année dernière, Riess n'avait pu se permettre que des tournois avec des buy-ins de 1 000 ou 1 500$, un event à 2 500$ et le Main Event. Cette année, il avait cependant plus de marge.

Mon objectif est de remporter un autre bracelet. Je vais participer à 18 tournois au maximum [interview réalisée en début de WSOP NDLR], principalement du NLHE, même si j’ai fait une place payée en Pot-Limit Hold’em.

Seuls quatre joueurs ont déjà réussi à remporter deux Main Events d’affilée : Johnny Moss, Doyle Brunson, Stu Ungar et Johnny Chan.

A l’époque, il y avait beaucoup moins de participants. Moss par exemple, n’a eu à se défaire que de sept joueurs pour remporter son premier Main Event, et six pour le second.

Des quatre, c’est Chan qui a fait face à la plus grande compétition, avec 152 joueurs en 1987 et 167 en 1988. Chan est même passé tout près d’un troisième titre consécutif en 1989, pour finalement terminer deuxième derrière Phil Hellmuth.


“Le plus grand spectacle du monde”

Avec 10 millions de dollars garantis, le Main Event des WSOP 2014 pourrait devenir le plus grand jamais vu en termes de participants.

IMG6039
"Le Main Event est le meilleur spectacle poker au monde."

Celui qui remportera le titre aura traversé un véritable champ de mines. Mais le conseil de Reiss aux nouveaux est : amusez-vous.

Amusez-vous, tout simplement. C’est le plus grand spectacle de poker du monde.

En plus de s’amuser, Reiss leur conseille également d’éviter le reste du casino.

Beaucoup de joueurs viennent ici avec 5 000 ou 10 000$ pour essayer de jouer et de gagner un bracelet, et ils finissent par tout claquer au blackjack le premier jour. Donc évitez ça et les boîtes de strip tease, et tout ira bien.

 

Derniers Blog Posts »