S'adapter à chaque style de jeu : Le jeu large

Outrageous!

Seconde et dernière partie de notre article expliquant l'importance d'ajuster votre style de jeu au type de partie dans laquelle vous vous retrouvez.

Dans la première partie, nous avons étudié les ajustements que vous avez besoin de faire lorsque vous jouez dans des parties serrées, et avons un peu parlé de l'évolution du joueur LAG.

Dans cette deuxième partie, nous allons plonger dans les ajustements dont vous avez besoin lorsque faisant face à une partie large et à des parties avec à la fois des joueurs serrés et des joueurs larges.


S'adapter à une partie large

Il est plus facile de s'ajuster aux parties larges, et ces parties sont à mon avis plus faciles à jouer que les serrées.

Le style large-passif est généralement privilégié par les joueurs de poker faibles. Ils jouent trop de mains et ils les emmènent trop loin après le flop. Ces joueurs se saignent généralement en mettant leur argent souvent en mauvaise situation.

De tels adversaires sont les distributeurs de billets du monde du poker. La façon de battre ces joueurs devrait être particulièrement évidente : attendez juste une bonne main, et lorsque vous l'avez, misez pour la rentabiliser. Misez, misez, misez. Pour battre les calling stations, vous devez simplement ôter le bluff de votre arsenal et leur faire des value bet sans discontinuer.

gus hansen 31488
Il est parfois facile de piéger les joueurs LAGs.

Les joueurs larges-agressifs (les mauvais garçons) sont les mêmes. Attendez simplement une bonne main et attrapez-les. S'ils continuent de miser, laissez-leur la latitude de le faire.

Un mauvais LAG va miser particulièrement souvent avec des mains étant loin d'être la lune ; il est ainsi incroyablement facile de les piéger. Si vous attendez une main premium, vous ferez peut-être une main pour pouvoir les déstacker.

Jouer en position contre un LAG vous facilite la vie. Essayez de prendre un siège à la gauche d'un joueur connu pour être LAG, vous n'aurez ainsi pas à vous soucier de le voir 3-better vos ouvertures toute la journée.

Par nature, les LAG jouent de loin de trop nombreuses mains marginales et sont trop agressifs en le faisant. Vous pouvez être le passif jouant contre un LAG car vous savez que l'argent va arriver. Assurez-vous simplement d'avoir une main forte -relativement à la sienne- lorsque vous y allez !

Comme nous en avons discuté dans notre article « s'ajuster aux tables serrées », les LAG ne sont plus mauvais. Il y a de bons joueurs LAG de nos jours. Ces joueurs sont très difficiles à jouer.

Avant de labelliser quelqu'un comme un mauvais LAG, vous devez être témoin de le voir faire quelque grave erreur de mise. Les bons LAG vont relancer un bon peu avant le flop et miser sur une tonne d'entre eux.

Cela ne veut pas nécessairement dire que ce sont de mauvais joueurs, car à chaque fois que le pot deviendra gros, vous pouvez parier que ce joueur aura une grosse main.

Ce qui rend un LAG mauvais est son incapacité à ralentir, l'absence d'un bouton « stop ». Les bons LAG sont doués et pourvus de self-control, alors que le mauvais LAG n'a aucune discipline et va souvent construire un gros stack avant de le perdre tout autant rapidement.

Assurez-vous d'être capable de différencier les deux types.

Parties avec joueurs serrés et joueurs larges

Il s'agit du type d'environnement où la capacité à changer de rythme vous aidera le plus. Vous pouvez jouer un style contre un adversaire de la table et encore un autre style complètement différent contre un autre.

blom lodden obrestad
Contre des adversaires aux styles de jeu différents, il faut encore plus savoir changer les vitesses.

Votre capacité à passer les vitesses sans délai fera de vous un redoutable adversaire. Une fois que vous avez identifié vos mauvais adversaires à la table et la raison pour laquelle ils le sont - parce qu'ils sont soit trop large soit trop serré -, vous pouvez les exploiter en jouant autant de mains que possible contre eux.

Si l'un ou l'autre des joueurs serrés ou larges limpe, vous devriez souvent essayer de relancer pour l'isoler. Le plus souvent où vous vous retrouverez en heads-up en position contre ces mauvais joueurs, plus d'argent facile vous ferez à la table.

La capacité à changer de vitesse augmente considérablement vos chances de devenir un joueur extrêmement gagnant. De nombreux joueurs live ne peuvent s'adapter à l'atmosphère du online et se retrouvent à perdre de l'argent.

Contrairement à l'argument qu'avancent certains joueurs, cela n'a rien à voir avec un poker en ligne « rigged » (truqué). C'est plutôt parce qu'ils ne sont pas capables de s'adapter aux dynamiques spécifiques du jeu en ligne.

C'est vrai, cela reste du poker, mais le online est simplement joué dans un style différent du live. Si vous apprenez à vous adapter à n'importe quelle partie que vous jouez, vous gagnerez de l'argent à un excellent rythme à la fois en live et en ligne.