Sam Gamegie contre les requins : Sean Astin à l’assaut du poker

astin shark cage
Dans la cage aux requins, il ne peut en rester qu'un.

Pour la majorité des gens, Sean Astin sera toujours Sam Gamegie, le fidèle compagnon de Frodon et co-gardien de l’Anneau.

Pour d’autres, il sera toujours Rudy. Pour d’autres encore, Mickey Walsh, le leader au visage angélique des Goonies.

Mais quel que soit le personnage, Sean Astin a prouvé qu’il était un parfait professionnel devant les caméras, et ce depuis plus de 20 ans.

Ajoutez à cela une longue histoire d’amour avec le poker, et vous comprendrez pourquoi Sean Astin était le candidat idéal pour la nouvelle saison de l’émission de PokerStars Shark Cage.

Il n’a donc sûrement pas longtemps hésité avant d’accepter l’invitation de dernière minute pour l'EPT Grand Final de Monte-Carlo organisé par PokerStars pour participer à la dernière manche de la deuxième saison de Shark Cage.

Et bien qu’on ne puisse évidemment rien vous dévoiler du résultat, nous avons tout de même tenu à discuter quelques minutes avec l’un des hobbits les plus connus du monde.

sean astin 3
"Je connais les règles, j'ai pas mal d'instinct, alors qui sait ?"
 

Merci d’avoir accepté de nous rencontrer.

Vous allez être mes nouveaux sponsors ?

Ah, pourquoi pas ? Est-ce que tu peux nous dire comment tu t’es retrouvé dans l’émission de PokerStars Shark Cage ?

L’un de mes collègues est très impliqué dans le monde du poker chez les célébrités, c’est comme ça qu’on m’a contacté.

Il y a quatre ou cinq jours, on m’a appelé pour me demander si je voulais participer à l’émission.

J’ai demandé à ma femme si elle voulait venir avec moi pour une émission où je pourrais gagner un million de dollars, elle m’a demandé si j’avais une chance de gagner, j’ai répondu que c’était possible.

Je connais les règles, j’ai pas mal d’instinct, alors qui sait ?

Tu dois quand même être un joueur assez sérieux pour qu’ils t’aient choisi, non ?

Je ne suis pas sûr qu’ils sachent grand chose de mes capacités.

J’ai participé à quelques tournois télévisés et à des tournois de célébrités avec la NFL et la NHL.

Je me débrouille mais je ne suis pas un grand joueur. Mais je pense quand même qu’ils ne m’auraient pas invité si j’étais complètement idiot.

Et puis les Anglais adorent Le Seigneur des anneaux, donc je pense qu’ils aimaient l’idée de voir Sam jouer au poker.

0337 Phil Ivey2
Tout le monde connaît Phil Ivey.
 

Tu penses qu’ils ont tenté le coup avec tout le casting ?

(Il sourit) Oui, c’est ce que j’aurais fait en tout cas !

En tant qu’acteur, est-ce que la présence des caméras te perturbe quand même un peu ?

Pas vraiment, mais la première fois que j’ai participé à un tournoi télévisé, j’étais un peu distrait par les lumières et toute la mise en scène.

J’ai fini par aller au tapis sur un mauvais bluff dès la première main, et j’ai tout perdu. Une bonne leçon.

Aujourd’hui, tout est très, très professionnel. Il y a des caméras partout, même sous les tables, c’est très sophistiqué.

Tout est “comme à la télé”. Je me suis senti vraiment comme un professionnel, presque en représentation, très conscient que tout ce que je disais était enregistré.

Est-ce que tu connaissais tous les joueurs à ta table ?

La plupart d’entre eux, oui. Je connais évidemment Phil Ivey et Vanessa Selbst.

sean astin rudy
Sean Astin dans le film Rudy.
 

Je ne connaissais pas le Russe ni l’autre joueur (Faraz Jaka, ndlr), mais en discutant un peu avant la partie on m’a dit que c’était la table la plus relevée de la saison.

Pendant la partie, on a cru entendre que c’était un scénario parfait pour Rudy…

C’est comme ça quand tu es donné perdant, quand tu n’as que ta volonté et ta détermination pour survivre.


Pour en savoir plus sur la performance de Astin dans Shark Cage, les épisodes seront diffusés un peu plus tard cette année.