On joue cool et on boit frais au Barramundi…

Partager:
8 mars 2011, Ecrit par: PokerListings France
Posté dans: PokerListings France , Divers
On joue cool et on boit frais au Barramundi…

« Carrément Poker », dernière-née des émissions poker françaises, faisait sa présentation mercredi à Paris au cours d’une soirée placée sous le signe des cartes. On ne pouvait pas rater ça...

(photo : Alexandre Devoise et ses potes de W9)

Le rendez-vous est fixé à 19h00 au Barramundi, un bar lounge un peu chic du coté des Grands Boulevards.
Sans grandes illusions sur la qualité de la nouvelle émission de poker qui y sera présentée, j’espère néanmoins que le champagne coulera à flots (et à volonté).
Tout le gratin du PAF est en tout cas réuni... Non, je déconne. Mis à part Estelle Denis et Jean-Philippe Doux, futurs présentateurs de cette émission qui sera diffusée sur W9, peu de têtes connues du petit écran, excepté les animateurs de la chaîne, comme la belle Karima Charni ou le rappeur-journaliste Derka. Pas de traces des autres pros de la Team Everest Poker, pourtant partenaire de l’évènement.
Niveau showbiz, on se rabat donc sur Brahim Asloum et la star du roller Taïg Khris, très bien accompagné (c’est définitif, être sportif aide à choper des canons).

heads up 3
Heads-up finals : qui va shipper l’iPhone ?

Bon, il est temps de revenir au concept de l’émission : vu que j’ai raté les trois quarts de la vidéo de présentation (qui de toute façon était apparemment incompréhensible) en raison d’une arrivée trop tardive, je vous présente ce que j’ai retenu du concept. Tout est dans le titre : « Carrément poker : filles contre garçons ».
Deux équipes s’affrontent dans des séries de heads-up. Les qualifications ont lieu sur Internet, et l’émission sera très prochainement lancée en deuxième partie de soirée (plus de détails ici).
Voilà, ça c’est fait.

Place ensuite à un petit tournoi, où Taïg Khris, assis à ma droite et qui fait pourtant partie de la vidéo de présentation, m’avoue qu’il n’a pas joué au poker depuis trois ans.
La partie est aussi un concept à elle toute seule : c’est un cash game-sit’n go-fullring-HU. Sur dix tables, avec 5000 jetons de départ et des blinds fixes à 25/50, filles et garçons sont mélangés, le but étant d’amasser le plus de jetons possibles en 1h30, avec deux recaves utilisables pendant une heure. A la fin, les trois plus gros stacks « filles » et « garcons », toutes tables réunies, se retrouvent pour jouer trois heads-up (comme dans la future émission donc), chaque vainqueur repartant quand même avec un iPhone. Une idée à proposer à Pokerstars pour remplacer les défunts Home Games ?

photo 3
Une finale de sit’n go, avec prizepool Apple.

Après quelques mains, Taïg Khris utilise sa chance du débutant pour flopper un carré d’as et je fais le premier tapis dans le noir de la table (avec une recave derrière, pas folle la guêpe).
Mais malgré un quadruple-up (ça se dit ?) sur la dernière main en envoyant la boite préflop avec 9-6 offsuit, qui fait brelan au flop et quinte sur la rivière, mes 22 000 jetons sont insuffisants. Pas grave, quelques petits Sit’n Go, avec quand même des Ipod à gagner pour les deux premiers, permettent de taper encore un peu le carton. Pas de pot, je loupe le prizepool en subissant les blagues (lourdes) d’Alexandre Devoise, le présentateur de W9, assis à ma table.
Plus qu’à boire des coups, cogner définitivement le buffet et prendre quelques photos avant de quitter les lieux, en me disant que bah, je ne regarderai pas la première de Carrément Poker.

Maxime Arnou

Partager: