Souvenirs de Malte : Que rapporter chez vous de la Battle of Malta ?

Partager:
6 octobre 2016, Ecrit par: PokerListings France
Posté dans: Battle of Malta Blog
Souvenirs de Malte : Que rapporter chez vous de la Battle of Malta ?

En plus de revenir de la Battle of Malta avec un joli chèque et d’innombrables bons moments en tête, vous allez bien sûr aussi vouloir ramener quelques souvenirs chez vous et à vos proches, n'est-ce pas ?

On a beau dire que l'important est ce qu'on a vécu et que les objets ne restent que des objets, il est quasiment impossible de revenir d'un pays étranger sans rapporter un petit quelque chose pour se rappeler au bon séjour passé.
Bien sûr c'est aussi la bonne occasion pour faire plaisir à vos proches et leur montrer que vous pensez à eux même en voyage ou en train de jouer au poker.

Si vous n'avez toujours pas de carton ou d'étagère remplis d'objets venant d'un peu partout, il n'est jamais trop tard pour commencer une collection de souvenirs.

La bonne nouvelle c'est que Malte est un paradis pour les chasseurs de ces trésors. Destination touristique à la mode, vous y trouverez un magasin de souvenirs quasiment à tous les coins de rue.
Evidemment vous allez souvent voir exposées les mêmes babioles souvent un peu "cheap" (mugs, tee-shirts, ...), mais vous pourrez aussi trouver des souvenirs plus uniques.

Après avoir passé chacun plusieurs années à Malte, les journalistes Thomas Hviid et Fred Guillemot sont en mesure de vous aider dans votre quête des meilleurs souvenirs à rapporter de Malte. Voici leur sélection et leurs conseils.


Une réplique de bus maltais

Bus Malte

Il fut un temps (en fait... il y a encore 5 ans), les transports publics maltais consistaient en ces charmants bus colorés. Les touristes les adoraient, mais ils étaient en revanche beaucoup moins attractifs pour les usagers réguliers, étant plutôt petits et inconfortables, sans parler de la pollution qu'ils causaient.

Les vieux bus sont toujours l'un des sceaux de Malte et vous en verrez même parfois encore passer pour les touristes.
En guise de souvenir vous en trouverez de nombreux modèles en différentes versions (voire couleurs, bien que l'original soit jaune).

Où en acheter un : Dans n'importe quel magasin de souvenirs, voire dans certains autres commerces vendant un peu de tout.

Prix approximatif : Variable selon l'objet bien que la qualité soit difficile à trouver. Pour une réplique miniature de type Majorette comptez dans les 7€.

A qui rapporter ce souvenir : Assurez-vous d'en prendre un qui roule vraiment, pour pouvoir l'offrir à un enfant - où à l'enfant qui sommeille en vous.


Un heurtoir de porte

Heurtoir de porte maltais

Ayant réussi à survivre au progrès des sonnettes électriques, les heurtoirs de porte peuvent être vus sur de très nombreux seuils de maison à Malte.

Traditionnellement en laiton, leur forme reflètera la personnalité et le goût de son propriétaire. Un grand choix s'offrira à vous dans les boutiques. A titre personnel nous aimons particulièrement les poissons (surtout avec la croix de Malte) ou les dauphins.

Où en acheter un : Dans de nombreux magasins sur Malte, notamment à La Valette. Mais si vous en voulez un parmi les plus uniques, dirigez-vous vers un magasin d'antiquités.
Attention l'objet est plutôt lourd, ce qui peut toujours poser problème pour le poids de votre valise si vous voyagez avec une compagnie low cost.

Prix approximatif : A partir de 50€ pour un modèle de taille décente et déjà de bonne qualité, jusqu'à 600 ou 700€ pour des pièces d'antiquaire.

A qui rapporter ce souvenir : Quelqu'un à qui vous rendez souvent visite, comme ça vous aurez le plaisir de l'utiliser en arrivant.


Une figurine de chevalier

Chevalier de Malte

Malte fut le domicile de l'Ordre de Saint-John durant plus de deux siècles, et vous pouvez en voir encore bien des vestiges aujourd'hui. La majeure partie de la capitale de La Valette a été construite par les chevaliers, arborant cette fameuse croix maltaise de St-John.

Où en acheter un : Des figurines de ces chevaliers de toutes les couleurs, diversement équipés et de toutes les tailles, sont trouvables absolument partout.

Prix approximatif : Comptez dans les 20€ pour un chevalier à la taille idéale de 17cm (ni trop grand ni trop petit). Mais sachez qu'il en existe même des géants !

A qui rapporter ce souvenir : Notez que nos trophées de la Battle of Malta représentent eux aussi des chevaliers. Du coup si vous gagnez vous pourrez garder le trophée pour vous et offrir l'autre à quelqu'un d'autre.


Du verre soufflé

Verre soufflé

Le verre soufflé est un artisanat assez récent à Malte, mais lorsque la maison Mdina Glass a été lancée en 1968, cela a fait naître une toute nouvelle industrie.

Aujourd'hui vous trouverez de magnifiques vases, bols, lampes, bouteilles, cadres, assiettes... en gros tout ce que vous puissiez imaginer fait en verre soufflé, dans de chaudes couleurs méditerranéennes.

Où en acheter : Là encore vous en trouverez dans de nombreux magasins de souvenirs, mais préférez visiter les ateliers des souffleurs de verre pour avoir en plus un aperçu de leur conception. Mdina Glass se trouve à Ta'Qali et possède des boutiques sur toute l'île. L'un de leurs "concurrents" est Valetta Glass, avec là aussi plusieurs boutiques (voir sur leur site).

Prix approximatif : Depuis 5-10€ jusqu'à plusieurs centaines d'euros. Notez que les objets avec des défauts (souvent minimes) sont parfois soldés.

A qui rapporter ce souvenir : Si vous n'avez pas de valise à l'épreuve des chocs ou que vous n'avez pas la technique parfaite pour bien le protéger au milieu de vos vêtements, votre joli vase risque bien d'être un cadeau pour la poubelle de recyclage (ce qui serait dommage, elle n'a jamais demandé à ce qu'on lui rapporte de souvenir).


Un tee-shirt "Mela"

tee shirt mela

« Mela » est un mot que vous allez souvent entendre lorsque vous écouterez les Maltais parler entre eux. En gros à chaque phrase.
Mela peut se traduire par "alors" ou "donc", mais est surtout un mot passe-partout qui peut s'utiliser de différentes façons. Cela servira par exemple de réponse au chauffeur de taxi (accompagné d'un soupir) lorsque vous lui direz que vous n'avez qu'un billet de 100, ou à un passant quand vous lui demanderez quel est le chemin pour la plage.

Le site Souvenirs That Don't Suck ("des souvenirs qui ne craignent pas") a eu l'idée de concevoir ce tee-shirt rigolo (pour homme et pour femme, aussi disponible en débardeur), qui capture bien l'essence de ce mot tout en vous donnant l'air cool.

Où l'acheter : Sur le site ou à leur magasin situé 108 rue Manuel Dimech à Sliema.

Prix : 17€

A qui rapporter ce souvenir : Pour vous, comme ça vous pourrez dire Mela partout où vous irez.


Un “Luzzu” (barque de pêcheur)

luzzu F

Après la croix de Malte, le Luzzu est l’emblème officieux de Malte. Bateau de pêche traditionnel aux couleurs vives (du bleu, du jaune, du rouge et du vert), il porte absolument sur sa proue l’œil phénicien (oculus), censé être un porte-bonheur.

Si on trouve aussi des Luzzijiet à voile voire à moteur, le Luzzu originel est plutôt à rames (pensez-y quand vous choisirez votre modèle).

Les répliques de Luzzu sont faites en bois et peintes à la main, le tout normalement à Malte.

Où en acheter un : De nombreux magasins de souvenirs en proposent, y compris à Gozo (Rabat/Victoria).

Prix approximatif : Comptez dans les 20-25€ pour un modèle de 27 cm (photo).

A qui rapporter ce souvenir : A vos parents qui ont encore une place libre sur un meuble, dans une vitrine ou sur leur belle cheminée.


De la liqueur de cactus

Bajtra

Ou plutôt devrait-on dire liqueur de figuier de Barbarie, espèce de cactus originaire du Mexique que l’on trouve en très grand nombre sur les îles maltaises.

Si le fruit avec des petites épines et rempli de graines est un peu compliqué à manger, autant profiter de son goût sucré en liqueur, très douce (entre 20 et 25% d’alcool), et qui se boit comme du petit lait en apéritif ou digestif.

Vous verrez de nombreux parfums de liqueurs dans les rayons (sous différentes marques, Zeppi’s et Ambrosia notamment), dont une autre très bonne au miel, mais la plus typique est donc celle-ci, que vous trouverez sous le nom maltais « bajtra », soit « prickly pear » en anglais.

Où en acheter : Quasiment tous les magasins alimentaires en ont dont les grandes surfaces, en différentes contenances. Vous pourrez bien sûr aussi en trouver à la boutique duty-free de l’aéroport.
Si vous voulez goûter aux autres parfums, certains coffrets assortiments existent. Une bonne idée cadeau mais plus cher au litre naturellement.

Prix approximatif : Environ 15€ pour une bouteille de 70 cl.

A qui rapporter ce souvenir : Votre oncle ou grand-père porté sur la bouteille (achetez-en alors deux), ou pourquoi pas pour vous-même quand vous aurez des invités.


De la dentelle

Dentelle Malte

Pas forcément la plus connue, la dentelle de Malte (dentelle de coton tissée à la main aux fuseaux) est pourtant réputée.

Patrimoine national, même le gouvernement tente d’en perpétuer la tradition, puisque son tissage continue d’être enseigné notamment dans certaines écoles pour filles.

Si vous voulez acheter du local (et pas du made in China) et aider les artisans, vous avez là le souvenir idéal.

Où en acheter : Sur les marchés, comme à celui de Marsaxlokk. Vous pourrez notamment trouver de ravissantes petites ombrelles décoratives à poser par exemple sur un meuble. Vous devriez également trouver votre bonheur dans quelques boutiques à La Valette.

Prix approximatif : Variable selon les objets ou la taille des napperons par exemple, mais jamais très cher (exemple : dans les 6€ pour une mini-ombrelle).

A qui rapporter ce souvenir : Votre mère ou grand-mère qui ont gardé le goût pour les belles choses et faites à la main.


Un objet en pierre de Malte

sculpture globigerine

Impossible de manquer la globigérine, pierre calcaire de couleur dorée de Malte, qui donne aux villages et habitations leur teinte et chaleur toutes méditerranéennes. D’autant que c’est à elle… que Malte doit son nom (Malte viendrait du grec « meli » (miel) et « melita » (abeille)).

Plusieurs carrières continuent d’en extraire, et si elle reste principalement utilisée pour les constructions, il est naturel de retrouver de nombreux artefacts faits avec cette pierre : statuettes néolithiques, objets décoratifs…

Où en acheter : Au village des artisans (Ta’Qali Crafts Village), ou directement au musée de la pierre (Limestone Heritage) ce qui vous permettra au passage d’en savoir plus sur l’histoire et le travail de cette pierre.

Prix approximatif : Très variable selon la taille de l’objet. Dans le pire des cas un petit bougeoir acheté en dernière minute à l’aéroport vous coûtera entre 5 et 10€.

A qui rapporter ce souvenir : A vous-même. Sobre et raffiné, il se mariera parfaitement avec n’importe quel type d’intérieur, et y apportera une touche culturelle.


Une croix maltaise

Croix de Malte

Symbole chrétien utilisé à grande échelle (logos de marques, blasons d’équipes de football), la croix de Malte (aussi appelée croix de Saint-Jean) est également le symbole national de la république de Malte.

Vous en trouverez sous d’innombrables formats, notamment sur tout l’attirail de babioles habituelles et imaginables.
Mais vous pourrez aussi privilégier une croix simple comme objet décoratif à accrocher au mur, ou même en bijou (boucles d’oreilles). D’autant que l’orfèvrerie est également l’une des longues traditions maltaises.

Où en acheter : Encore une fois de nombreux magasins feront votre bonheur. Outre les magasins de souvenirs classiques qu’il vous sera difficile de manquer, vous trouverez également aisément quelques bijoutiers à Sliema ou La Valette notamment, pour un cadeau de meilleur standing.

Prix approximatif : Très variable notamment selon le métal utilisé.

A qui rapporter ce souvenir : A votre belle famille très pieuse, mais si l’on parle de bijou évidemment vous préférerez l’offrir à votre douce et tendre.


A manger et à boire !

Spécialités maltaises Ta Mena

Si vraiment rien ne vous dit parmi tout ça, vous pouvez toujours en revenir aux basiques, restant typiques et jamais un mauvais choix. Nous voulons bien sûr parler des spécialités locales qui se mangent (ou se boivent) ! Si vous avez beaucoup d’amis (et une grosse valise), vous pourrez même prendre un assortiment d’un peu tout.

Alors que fait-on de bon à Malte ? Du fromage de Gozo dit « ġbejna » (au lait de brebis ou de chèvre, souvent recouvert de poivre), du miel, du sirop de caroube, du nougat, des « imqaret » (gâteaux aux dates), de l’huile d’olive, des produits à la tomate (pâte à tartiner…), de la purée de fèves épicée (« bigilla »), des câpres, et même du sel.

Et bien sûr le vin ! De nombreux exploitants produisent de très bons vins, aidés par un climat idéal.
Outre les cépages classiques (Cabernet Sauvignon, Syrah, Merlot…) vous pouvez tenter deux variétés maltaises : Le Gellewza et le Ghirghentina.
Les deux maisons les plus connues (vous pouvez même visiter leurs caves et participer à des dégustations) sont Delicata et Marsovin.

Où en acheter / Prix approximatif : Les produits du terroir de Malte peuvent s’acheter un peu partout, et même directement chez les producteurs (citons entre autres la Ta’Mena Estate à Gozo). Evitez simplement d’attendre l’aéroport, où les prix sont toujours scandaleusement plus élevés.

A qui rapporter ce souvenir : A vos amis (de préférence ceux à qui vous rendez souvent visite pour en profiter avec eux).

Partager: