Poker en ligne : les 10 plus gros gagnants et perdants en 2014

gus hansen
Oh non...

Dire qu'il s'est passé beaucoup de choses du côté des parties high stakes nosebleed (à hauts enjeux) en ligne en 2014 sur PokerStars et Full Tilt Poker, est encore en-dessous de la réalité.

En dehors des tables Gus Hansen et Viktor Blom auront d'abord "perdu" leur contrat de sponsoring. Et puis deux fameuses "grosse baleines" auront vu leur identité révélée.

C'est un professionnel russe qui se sera montré le plus gros gagnant, tandis qu'un joueur chinois aura gagné la moins enviable distinction du plus gros perdant.


Blom s'envole... puis se crashe

Personne n'aura mieux commencé l'année 2014 que Viktor Isildur1 Blom et Ben Tollerene. Après seulement 3 semaines en 2014, Blom était bénéficitaire de plus de 2 millions de dollars.
S'il s'était ensuite arrêté de jouer, il serait aujourd'hui l'un de plus gros gagnants de l'année écoulée.

blom4
L'année n'aura pas vraiment été rose pour la terreur du poker en ligne suédoise.

Mais Blom ne serait pas le roi des montagnes russes s'il avait fait ça. Au lieu de ça il a joué 300 000 autres mains de poker en 2014, avec beaucoup moins de réussite pour le jeune scandinave.

Les deux autres joueurs les plus actifs lors du précédent exercice auront été Gus Hansen et Phil Ivey, avec respectivement 200 051 et 102 230 mains disputées. Loin derrière donc.

Mais à la fin décembre, Blom affichait 1,5 million de dollars de pertes, le classant parmi les 5 plus gros perdants.

Chun Lei Zhou cependant, aura perdu encore plus d'argent que quiconque. Il était à moins 6 millions de dollars en octobre. A la suite de ça, il aura peut-être fini par prendre conscience qu'il était le pigeon de la table, puisqu'on ne l'aura plus revu aux tables de Full Tilt depuis.

Chun et le Malaysien Paul Phua avaient été identifiés l'an dernier, sous les pseudos samrostan et MalAcesia.

Tout ceci aura donc laissé Gus Hansen comme le plus gros pourvoyeur d'argent. Full Tilt aura donc mis fin à son contrat le 1er octobre, mais il n'aura pas fallu longtemps derrière pour qu'il soit de retour aux tables.

Son année aura été extraordinaire... mais dans le mauvais sens : 5,6 millions de dollars de pertes au compteur, et l'une des plus mauvaises années de la carrière du "Great Dane".


Cates et Kostritsyn en tête du classement

En début d'année, d'autres joueurs faisaient les gros titres. En février c'était le champion d'échecs blitz Harry Casagrande qui dominait les classements.

Niki Jedlicka a pour sa part utilisé ses gains en live durant l'EPT Vienne pour jouer sur Internet et gagner encore plus d'argent. Il aura enregistré plus d'1 million de dollars de profit en 2014.

IMG269
Alexander Kostritsyn, plus gros gagnant de l'année.

La superstar du poker finlandais Patrik Antonius aura également vécu un joli comeback, positif de presque 2 millions de dollars.

A la fin du printemps, deux joueurs auront cependant commencé à s'élever au-dessus de la meute.

Alexander Kostritsyn démontrait son grand talent en Mixed Games, dépouillant quasiment tous les nouveaux venus. Au 31 décembre, le Russe était plus riche de 3,4 millions de dollars qu'en début d'année.

Mais 2014 aura aussi été l'année de Daniel Cates. Quatre ans après que jungleman12 arrivait aux tables à hauts enjeux - et gagnait 5,5 millions de dollars - , l'Américain montrait à nouveau au monde qu'il avait quelque chose en plus.
Cates aura connu le succès à la fois sur Full Tilt (+ 2,8 millions) et sur PokerStars (+ 630 000), soit un bilan positif total de 3,5 millions de dollars.

Cort thecortster Kibler-Melby a également connu une année dynamique, enregistrant 2,6 millions de dollars de profit tout en s'étant montré plus discret.

Dan Cates2
2014 aura été une très belle année également pour Daniel Cates.


Alex Luneau chute dans la dernière ligne droite

Certains des joueurs les plus excitants à voir cette année écoulée ne se sont pas forcément classés dans les Top 10 des plus gros gagnants ou perdants.

C'est par exemple le cas de l'inconnu russe Trueteller, qui dominait tellement les parties de 2-to-7 qu'il aura fait partie des plus gros gagnants provisoires, avant de trouver Dan Cates sur sa route et de tout reperdre.
Destin similaire pour Denis Denoking Bahonjic. Le Suédo-Bosnien gagnait régulièrement en No-Limit Hold'em, avant que le vent ne tourne.

Le plus gros adepte des montagnes russes aura été l'inconnu allemand SanIker. Durant la majeure partie de l'année il aura saigné du porte-monnaie constamment, et puis au cours des deux derniers mois de l'année son basculement vers le 2-to-7 aura été bénéfique : suffisant pour lui faire clore l'année bénéficitaire de 1 million de dollars. Sans doute l'une des plus grosses surprises de l'année.

Et puis bien sûr un mot sur notre Français Alexandre alexonmoon Luneau. A l'inverse il aura toujours figuré dans le Top 5 des plus gros gagnants sur 2014, auteur de très bons mois, avant de prendre un gros coup derrière la tête et de finalement terminer l'année en dehors du Top 10.


Les Classements des High Stakes pour 2014

Plus gros gagnants de l'Année


  • 1. Alexander PostflopAction Kostritsyn : + 3 357 209$
  • 2. Dan jungleman12 Cates : +2 806 158 $
  • 3. Cort thecortster Kibler-Melby : + 2 664 173 $
  • 4. Mikael Punting-Peddler Thuritz : + 2 572 989 $
  • 5. Niklas Ragen70 Heinecker : + 1 773 557 $
  • 6. Patrik FinddaGrind Antonius : +1 704 154 $
  • 7. Isaac luvtheWNBA Haxton : + 1 541 060 $
  • 8. Douglas WCGRider Polk : + 1 077 969 $
  • 9. Denis Denoking Bahonjic : + 1 009 333 $
  • 10. SanIker : + 943 936 $

Plus gros perdants de l'Année


  • 1. Chun samrostan Lei Zhou : - 6 659 033 $
  • 2. Gus Hansen : - 5 593 194 $
  • 3. Phil Polarizing Ivey : - 2 289 627 $
  • 4. Julius KagomeKagome Fleischer : -2 093 378 $
  • 5. Viktor Isildur1 Blom : - 1 477 405 $
  • 6. carlooo13 : - 1 289 889 $
  • 7. Elior CrazyElior Sion : - 1 222 910 $
  • 8. Phil OMGClayAiken Galfond : - 1 082 089 $
  • 9. Sebastian taktloss47 Ruthenberg : - 1 013 666 $
  • 10. Paul MalACEsia Phua : - 823 325 $


C. H.

Derniers Blog Posts »