Victoire historique pour Mortensen à Hollywood

carlos mortensen

Carlos Mortensen vient d'ajouter un autre titre à son CV mercredi, en remportant le World Poker Tour Hollywood Open à Lawrenceburg dans l'Indiana, confortant son statut de champion.

Mortensen n'en aura pas seulement remporté son 3ème titre en quatre tables finales, pour 393 820 $ de gains, il égalise par la même le nombre de titres WPT détenu par Gus Hansen. L'espagnol en profite pour dépasser Daniel Negreanu au classement des plus gros gagnants sur le circuit WPT en terme d'argent, avec plus de 5,75 millions de $ d'engrangés.

Affichant aujourd'hui un score de 9,6 millions de $ de gains dans sa carrière, Mortensen est également détenteur de deux bracelets des World Series of Poker, et demeure le seul joueur dans l'histoire du poker à avoir remporté à la fois le Main Event des WSOP (2001) et le titre du WPT World Championship (2007).

A 37 ans, le pro de la Team Full Tilt est arrivé à Lawrenceburg dans une bonne forme, ayant gagné un tournoi annexe au L.A. Poker Classic et échoué de justesse (9ème) pour une quatrième apparition en table finale (déjà) lors du Main Event de ce même évènement.

El Matador dompte l'affaire

A Lawrenceburg où 144 joueurs avaient pris place, les choses se sont retrouvées bien différentes pour Mortensen, parvenu en table finale avec un solide chip lead.

Jerry Payne, le short stack de la table était le premier à quitter les débats face à Mike Mustafa, rapidement suivi par Ravi Raghavan tombé contre les rois de Frank Calo.
Chris Bell suivit tout ce petit monde en 4ème position, perdant son coin-flip avec A9 contre les 44 de Mortensen.

Puis Calo pensait bien être en bonne posture en ayant floppé la top paire sur un flop 5 4 2 face à la paire de 33 de Morstensen, mais l'espagnol touchait sa quinte avec l'A pour se retrouver en heads-up face à Mustafa.

Un temps repassé derrière son adversaire, Mortensen prit finalement les commandes après avoir floppé la quinte max face aux deux paires de l'américain.
En dépit d'une bonne résistance, ce dernier s'inclinait finalement sur un coin-flip, de 66 face au KT du "Matador" !

Derniers Blog Posts »